Shutterstock

intérieur Voer

Des morceaux un peu moins chers en août

30 Augustus 2021 - Jurphaas Lugtenburg

Le mantra des prix forfaitaires en constante augmentation est brisé ce mois-ci. Pour la première fois depuis octobre, les prix de la plupart des morceaux se stabilisent ou chutent. Cette tendance va-t-elle se poursuivre ou n'est-ce qu'une baisse temporaire ?

Souhaitez-vous continuer à lire cet article ?

Devenez abonné et obtenez un accès instantané

Choisissez l'abonnement qui vous convient
Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Le fait que les prix des morceaux soient légèrement inférieurs ce mois-ci n'est pas totalement surprenant compte tenu de l'évolution du marché des céréales au cours de la première quinzaine de juillet. Il n'est pas rare que les prix des céréales baissent quelque peu au moment de la récolte et, en tant que matière première importante, cela affecte également les prix des morceaux, avec un certain retard.

Morceau légèrement moins cher
La gestation des granulés pour truies est devenue 0,10 € moins chère et coûte désormais en moyenne 29,55 € par 100 kilos selon les données de Wageningen Economic Research. Le lakto pellet truie coûte 33,95 € les 100 kilos ce mois-ci, soit 0,15 € de moins qu'en juillet. Les pellets de démarrage/transition et les morceaux de porc ont également baissé de 0,15 € et coûtent désormais respectivement 32,70 € et 28,25 € les 100 kilos. Cette semaine, le granulé bébé porcelet s'élève à 40,05 € les 100 kilos. Un mois plus tôt, c'était 40,10 € pour 100 kilos.

On constate plutôt une stabilisation avec des morceaux de bœuf. Le pellet standard A, le pellet de bœuf de taureau et le pellet de trèfle rose sont restés au même prix que le mois dernier à 28,45 €, 29,20 € et 31,75 €. La coupe des morceaux de noyau de maïs est devenue 0,35 € moins chère qu'en juillet et coûte désormais 39,40 € pour 100 kilos. L'exception dans la liste est le morceau B, riche en protéines. Il est devenu 0,05 € plus cher et coûte désormais 30,45 € pour 100 kilos.

Indicateur de prix des aliments composés
À partir de la deuxième quinzaine de juillet, ce sont surtout les prix du blé qui ont retrouvé le chemin de la hausse. Les prix du maïs et du soja restent relativement stables, mais la récolte n'a pas encore commencé dans l'hémisphère Nord. Le Boerenbusiness Indicateur de prix des aliments composés prédit que la stabilisation/baisse des prix des morceaux est temporaire et que les prix augmenteront à nouveau le mois prochain.

radar de pluie
Propulsé par Agroweer

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login