angel217 Shutterstock.fr

Analyse fourrage

La sécheresse s'empare du marché du fourrage grossier

26 Juillet 2022 - Jurphaas Lugtenburg

Le temps chaud et sec de la semaine dernière a fait place à un temps plus frais et pluvieux ces derniers jours. Cependant, la sécheresse reste le sujet principal du marché du fourrage grossier. L'herbe ne pousse plus et les éleveurs attendent avec impatience de voir comment le maïs continue à pousser. Cela signifie que les agriculteurs sont prudents avec les offres d'aliments qui peuvent rester.

Souhaitez-vous continuer à lire cet article ?

Devenez abonné et obtenez un accès instantané

Choisissez l'abonnement qui vous convient
Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Le commerce de la paille prend de l'ampleur. Le nord du pays est encore calme, mais dans le sud, il y a déjà beaucoup de paille disponible. La paille est également disponible en France et en Allemagne. La paille de l’ancienne récolte a presque disparu chez la plupart des commerçants. Une baisse des prix autour de la récolte ne s’est pas encore produite et n’est pas attendue. Normalement, le prix baisse de 10 ou 15 € pendant cette période, mais désormais le prix de la nouvelle récolte reste le même que celui de l'ancienne récolte. Les coûts de transport et de pressage ont augmenté, en partie à cause du prix élevé du diesel. De plus, les agriculteurs sont heureux d'utiliser le broyeur en raison des prix élevés des engrais. Le Prix Indicatif DCA pour la paille de blé et d'orge reste à 130 € la tonne.

L’intérêt pour le foin de graines de graminées varie considérablement selon les commerçants. On constate qu'après quelques saisons avec beaucoup de foin de graminées modéré, les éleveurs s'en tiennent à la paille espagnole martelée. D'autres commerçants de fourrages remarquent que les clients reviennent au foin de graminées en raison de la différence de prix avec la paille espagnole. Les bonnes conditions lors de la récolte des semences de graminées y contribuent également. La qualité du foin de graminées est généralement bonne cette saison. Le Prix Indicatif DCA du foin de graminées s'échelonne de 125 € la tonne pour le seigle anglais à 140 € pour la fétuque rouge.

Les drêches de bière restent très demandées
La demande de sous-produits augmente quelque peu. En raison du prix du lait relativement élevé, les éleveurs s'efforcent de conserver suffisamment de lait pour les vaches, même si l'herbe ne pousse que modérément à divers endroits. A cette fin, une supplémentation de la ration en sous-produits est envisagée. L'approvisionnement en produits à base de pomme de terre n'est pas disponible en raison de l'arrêt saisonnier habituel de l'industrie de transformation. Les pommes de terre fourragères ne sont également disponibles que dans une mesure limitée. Le prix indicatif DCA pour les pommes de terre fourragères reste à 45 € la tonne. Le prix des drêches augmente prudemment en raison de la demande croissante. Le Prix Indicatif DCA cette semaine est de 3,60 € par pourcentage de matière sèche.

Le commerce du maïs ensilé est limité. Les éleveurs qui n'ont que peu ou pas d'ensilage achètent du maïs à tout ce qu'ils font. Toutefois, il est difficile de trouver de grandes quantités de maïs. Il y a encore des offres qui sortent. On remarque juste que les éleveurs sont prudents dans leurs ventes, selon les commerçants. "Vendre à un prix élevé maintenant est amusant, mais si la sécheresse dure plus longtemps et que vous devez acheter encore plus cher l'automne prochain, le plaisir cessera", a déclaré un commerçant. L’Indication DCA pour le maïs est de 85 € la tonne.

Le commerce de l'ensilage d'herbe et du foin de prairie est très calme. Avec l’herbe d’ensilage, c’est surtout l’approvisionnement qui s’est effondré. En raison des températures élevées et des précipitations modérées, l'herbe reste immobile dans de nombreux endroits, et cela se remarque. Le Prix Indicatif DCA de l'ensilage cette semaine est de 75 € la tonne. C'est précisément la demande en foin de prairie qui est limitée. L'offre est suffisante. Il reste encore du foin de l'année dernière et beaucoup de foin a également été extrait ces dernières semaines. Le Prix Indicatif DCA reste le même que la semaine dernière à 175 € la tonne.

radar de pluie
Propulsé par Agroweer

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login