Shutterstock

Fond Humeur d'azote

Parler sans se soucier du rétrécissement de l'agriculture

13 janvier 2023 -Klaas van der Horst - Commentaires 26

Environ 35 participants ont été autorisés à se joindre à la large consultation sur un accord agricole vendredi après-midi. Ils semblent être une sorte de groupe de contrôle, pour emporter avec eux ce qui est oublié à la table principale ou à l'une des tables d'appoint. Néanmoins, le gouvernement semble également avoir fait un geste stratégique avec la subdivision en table principale et sous-tables, consciemment ou inconsciemment. Dans notre rubrique hebdomadaire Nitrogen Mood, nous donnons un aperçu de la crise de l'azote à notre manière.

Regardez le tableau de l'occupation à l'agriculture. À la table principale se trouvent le contremaître conforme du LTO, Sjaak van der Tak, un Agractie hésitant, et un NAJK et Biohuis qui font peu de bruit. Alors que la douleur n'est pas sur la scène principale, mais aux tables du secteur. L'élevage laitier, porcin, avicole et veau, ainsi qu'une partie de l'agriculture arable, peuvent poser leurs problèmes à ces tables. Ce qui est exactement discuté lors des consultations reste largement confidentiel, mais rien n'indique que la pression exercée sur l'agriculture pour qu'elle cède, recule et fasse de la place se soit relâchée.

Nouvelles informations ignorées
Il est et restera tel qu'il était depuis l'accord de coalition, malgré l'évolution des perspectives sur la contribution relative des émissions agricoles. Cela a été récemment révélé dans un article de la revue faisant autorité Nature. Il indique que l'effet des moteurs à combustion interne devrait peser relativement beaucoup plus lourd. Les autres points connus ne doivent pas non plus être altérés. Il est alors d'autant plus surprenant que les énergéticiens soient autorisés à utiliser l'espace azoté des entreprises agricoles qui n'ont pas été actives depuis des années pour le forage gazier, comme l'a montré MOB. Ou que les Pays-Bas ne protestent pas contre l'extraction allemande de lignite. À quel point la séparation entre un pari et l'autre doit-elle être artificielle ?

La plupart des membres de la Chambre des représentants ignorent également en grande partie l'accent unilatéral et infondé sur les émissions agricoles. Lorsque, à la suite de cette focalisation, des erreurs étranges apparaissent, comme il y a quelques mois avec le Top 100 des émetteurs d'azote et d'ammoniac, une enquête externe est annoncée, mais rien n'est fait.

Données incorrectes RIVM
Le RIVM a fait les listes à la demande de la députée GroenLinks Laura Bromet et s'est trompé à deux reprises. Dehors maintenant articles WOO publiés il s'avère que les employés du RIVM se sont basés à plusieurs reprises sur des données erronées. Cela a provoqué la colère de la ministre Christianne van der Wal, de la Chambre des représentants et de diverses municipalités. Il y aurait une enquête externe pour éviter une récidive. Selon les dernières informations du ministère de la Santé, du Bien-être et des Sports (VWS), on se dispute encore à ce sujet.

Fixer l'élevage et y participer sans souci semble être plus important que de mener une véritable recherche. Un point positif pour l'agriculture est apparu dans les documents publiés, si le RIVM est d'accord avec cela. En conséquence, les numéros UBN des entreprises agricoles relèvent également de la législation AVG. Si c'est le cas, de nombreuses agences ont encore pas mal de travaux de réparation à faire.

Le cygne s'accroche
En attendant, l'agriculture informelle organisée se défend de plus en plus. Après le début d'une procédure contre le rattachement d'Aerius à la législation sur l'azote, les fondations Stikstofclaim (SSC) et NewMob ont entamé une procédure contre la loi de réparation pour la désignation de 101 zones Natura2000. Ceci, soit dit en passant, eut un effet remarquable. Les deux organisations avaient à peine terminé la convocation que d'autres organisations agricoles en ont également demandé une copie. Le cygne s'accroche. Pourtant, tous les LTO ne s'opposent pas à la nouvelle désignation des zones Natura 2000. Le ZLTO a vu des raisons de ne rien faire. 

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Klaas van der Horst

Klaas van der Horst est un passionné du marché laitier et de tout ce qui s'y rapporte. Il recherche les nouvelles et interprète les développements.

En savoir plus sur

Dossier Crise de l'azote
radar de pluie
Propulsé par Agroweer
commentaires
Commentaires 26
Abonné
JD 13 janvier 2023
C'est en réponse à cela Boerenbusiness article:
[url = https: // www.boerenbusiness.nl/melk/artikel/10902483/onbekomerd-doorpraten-over-krimp-agriculture]J'ai continué à parler de la contraction de l'agriculture[/url]
Député SP qui ?

Éditeur : Merci pour l'attention ! Directement ajusté.
Abonné
sefO 13 janvier 2023
La monstruosité D66 se dresse comme une maison 6 A 7000 entreprises, c'est le point de départ de ce cabinet et Sjaak van der Tak (CDA) clopinonne tranquillement.
Si le secteur agricole ne s'unit pas, nous sommes perdus.
Sjaak van der Tak est actuellement plus une personne qui divise qu'un représentant du secteur agricole, il faut absolument arrêter cela.
L'union fait la force est plus que jamais nécessaire.
Abonné
Gerben 14 janvier 2023
Quand sera-t-il admis que l'ammoniac a un effet dévastateur sur la nature !! Ce n'est qu'alors que des solutions pourront être élaborées. Les entreprises agricoles doivent faire leur part et présenter elles-mêmes leurs modèles de revenus. Tout n'est pas possible ! Des dizaines de pour cent de bétail en moins, avec en contrepartie, par exemple, des prix du lait équitables garantis au sein de l'UE et un volume maximum. Ensuite, abolissez les forces du marché paralysantes dans l'UE. De toute façon, les forces du marché ne fonctionnent pas dans l'UE. En raison notamment d'un abus de pouvoir, le prix du lait aux Pays-Bas est supérieur de près de 10 euros/20 kg à celui de la France.
Les consommateurs sont vissés par le même abus de pouvoir, restriction évidente de la concurrence. Maintenant que les entreprises agricoles gagnent de « l'or », vous n'entendez plus les LTO cs.
Abonné
Zélande 14 janvier 2023
Gerben-Tjeerd de Groot de D66 de CU continue de jouer au bowling contre les fermiers. Il est spécial que tant d'agriculteurs soient maintenant assis à la table. Tous, presque tous les agriculteurs savent qu'il faut réduire le NH3. Mais une répartition équitable et pas de chiffres frauduleux. Erreurs d'un écart toujours de 35% à 100%, soi-disant erreurs au RIVM, ajout de nouveaux fragments naturels sans aucune participation, renvoi des reporters PAS vers le fonds d'indemnisation, imposition de sommes d'exécution de 50.000 XNUMX €, mensonge sur la réglementation européenne, la Province de Overijssel couché à table , quelles provinces plus….
Solution : suspendre toutes les consultations la semaine prochaine jusqu'à ce qu'un minimum pour les reporters du PAS soit garanti. Aussi Sjaak van der Tak et rejoignez autrement un nouveau syndicat ou FDF
Abonné
Louis-Pascal de Geer 14 janvier 2023
D'après mon bon sens, je conseillerais à tout le monde de ne rien faire jusqu'à ce qu'il y ait un avis NÉERLANDAIS après des recherches approfondies avec la contribution des universités, des instituts et d'autres établissements d'enseignement et des secteurs agricoles sur QUELLES sont nos propres conclusions sur le problème de l'azote (et CO2), Nature et Agriculture au sens le plus large et QUELLES sont les recommandations pour arriver à une solution.
Bruxelles et La Haye ne semblent rien y comprendre et c'est pourquoi cette recommandation de ma bulle de consultation, dans laquelle je suis désormais très à l'aise !
Theo 14 janvier 2023
Le LTO devrait s'attaquer à la racine du soi-disant problème de l'azote. A savoir, pourquoi les landes artificiellement pauvres en azote sont-elles choisies comme référence, et non les forêts de feuillus présentes à l'origine ? Les zones natura2000 actuelles sont majoritairement des landes anciennes devenues appauvries en azote par des siècles d'extraction d'azote (fumier de mouton et tourbe). C'est fou de prendre comme référence ces zones émaciées et pauvres en azote. Il est beaucoup plus logique de prendre comme référence les forêts de feuillus présentes il y a 1000 ans. Celles-ci étaient relativement riches en azote et n'avaient aucun problème avec les dépôts d'azote provenant de l'agriculture, du trafic et de l'industrie. Cela résoudrait le problème de l'azote d'un seul coup. À mon avis, le fait que ce genre de faits ne fasse même pas l'objet de discussions indique qu'il ne s'agit pas du tout d'azote, mais seulement de la réduction de l'agriculture / de l'élevage intensif. Avec cela on assiste à une sorte de spectacle dont l'issue est malheureusement déjà connue.

Theo
Abonné
brise marine 14 janvier 2023
Donc : Sjaak van der Tak, discutez maintenant de la cause fondamentale, demandez à Théo ! Sinon, déplacez et suspendez la réunion de la table principale.
info 14 janvier 2023
Il n'y a pas du tout de problème de NH3, il y a un problème de NOX de la semaine, il est devenu clair qu'il y a 9 millions de voitures à Ned. rouler et il y en avait 200.000 XNUMX l'année dernière qui ont des émissions plus et plus sales que notre bétail, rien n'est fait avec ça, oui ils les rendent électriques, mais pour faire ça nous avons aussi besoin de carburant, donc de pollution, dans lequel le calcul des aeres ou rivm nous voyons cela à nouveau. Cela ne cadre pas avec le gouvernement actuel, afin d'inverser cette marée de mensonges et de tromperies, nous devrons voter en masse pour d'autres dirigeants qui comprennent l'économie, et nous avons maintenant la lourde tâche d'encourager autant de citoyens que possible pour convaincre ce point de vue
Abonné
fermier du camp 15 janvier 2023
Gerben, Le citoyen moyen disposera-t-il également de dizaines de pour cent de sa flotte ? Et aussi 40 % de vol en moins ? Ne pense pas. Et vous devriez regarder de plus près le prix du lait français. Quelques entreprises privées (avec des actionnaires qui veulent voir un profit) assurent que le prix du lait est beaucoup trop bas, ce qui entraîne un exode rural.
Abonné
Gerben 15 janvier 2023
@Kempenboer vous indiquez exactement pourquoi le principe du marché libre, plébiscité par tous, ne fonctionne pas. Par conséquent, abolissez-le et remplacez-le par un prix européen garanti équitable. Aujourd'hui, les agriculteurs gagnent de l'or, mais l'année prochaine, ce seront à nouveau des fruits à bas prix sur le marché.
Je suis pour le pollueur-payeur, donc la tarification, qui s'applique aussi à la conduite et à l'avion, etc.
Abonné
jupe 16 janvier 2023
Van der tak réfléchit déjà plus loin. Après le LTO, il veut aussi avoir à nouveau des chances et ainsi ne pas causer trop de problèmes avec les politiciens maintenant.
Abonné
jan 16 janvier 2023
et son fils est déjà maire
famille spéciale, faisant tout pour monter haut sur l'échelle
Abonné
Cour des comptes 16 janvier 2023
Toujours intéressant de voir ce que les gens pensent des autres. "tout faire pour monter haut sur l'échelle", "Après le LTO, il veut aussi avoir à nouveau des opportunités et donc ne pas causer trop de problèmes avec les politiciens maintenant." Qu'est-ce que cela dit à propos de Jan et Kjol ?
Abonné
jupe 16 janvier 2023
Malheureusement, c'est presque toujours la réalité au pays des gardiens en peluche.
calculatrice 16 janvier 2023
Et si une décision est prise qui profite à l'agriculture, est-ce aussi parce que c'est une peluche ? Ou du coup pas ?
Abonné
CM 16 janvier 2023
calculateur a écrit :
Et si une décision est prise qui profite à l'agriculture, est-ce aussi parce que c'est une peluche ? Ou du coup pas ?
Vous n'avez qu'à vous attendre à une chose de Van der Tak; signer dès que possible à la croix du chiffon que le gouvernement lui présentera .
Abonné
Cour des comptes 16 janvier 2023
CM a écrit :
calculateur a écrit :
Et si une décision est prise qui profite à l'agriculture, est-ce aussi parce que c'est une peluche ? Ou du coup pas ?
Vous n'avez qu'à vous attendre à une chose de Van der Tak; signer dès que possible à la croix du chiffon que le gouvernement lui présentera .
Grosse peluche. Négocier est un art. Il y a 2 façons de n'arriver à rien. La première est si vous aimez tout. La seconde est si vous n'aimez rien. L'optimum est "quelque part" au milieu. Mais de toute façon, vous devez toujours faire face à des appelants sur le côté qui prétendent de toute façon que vous êtes juste pour "posséder" la peluche magique.
Abonné
CM 16 janvier 2023
Comptabilité a écrit :
CM a écrit :
calculateur a écrit :
Et si une décision est prise qui profite à l'agriculture, est-ce aussi parce que c'est une peluche ? Ou du coup pas ?
Vous n'avez qu'à vous attendre à une chose de Van der Tak; signer dès que possible à la croix du chiffon que le gouvernement lui présentera .
Grosse peluche. Négocier est un art. Il y a 2 façons de n'arriver à rien. La première est si vous aimez tout. La seconde est si vous n'aimez rien. L'optimum est "quelque part" au milieu. Mais de toute façon, vous devez toujours faire face à des appelants sur le côté qui prétendent de toute façon que vous êtes juste pour "posséder" la peluche magique.
Négocier dans une certaine mesure mais ne pas accepter des demandes totalement déraisonnables. Ce vd Tak a déjà prouvé qu'on ne peut pas lui faire confiance.
Abonné
Gerben 21 janvier 2023
Donc moins de bouse de vache par hectare à partir du 1er mars 2023. Ça tombe bien, alors plus d'espace azoté sera également libéré. Alors que les agriculteurs possédant 100 vaches laitières ont réalisé environ 180.000 16 euros de chiffre d'affaires supplémentaire en raison des bons prix du lait l'année dernière, ils peuvent également payer un petit supplément pour se débarrasser de la bouse de vache. Pendant XNUMX ans, l'UE a favorisé les agriculteurs. L'ADC n'a introduit aucune nouvelle politique. Notabene, maintenant Randstedeling V/d Tak demande une compensation pour les coûts supplémentaires. Ça ne devrait pas devenir plus fou au LTO, un club d'accros aux subventions.
Abonné
brise marine 23 janvier 2023
Gerben, est-il vrai que vous souffrez de SSPT. Devez-vous vous rendre dans une ferme de soins avec une référence. Vous savez, tout le monde n'y est pas autorisé !
Résurrection 30 janvier 2023
MARS ARRIVE

PVV ou Forum pour la Démocratie ?

Assez de rouler sur le rétroviseur libéral d'extrême gauche nos portefeuilles se volent avec des excuses et la peur les uns des autres, PEOPLE INJECTION : avant de s'en rendre compte se perdent : UNE INFRACTION A TOUS LES TRAVAILLEURS QUI SE SONT VOLÉS D'AVENIR ET D'HÉRITAGE, UN POINT DANS LE DOS APRÈS DES ANNÉES D'ALIMENTATION DES AGRICULTEURS !
herbe 30 janvier 2023
BBB devra, j'espère qu'il y a assez de marionnettes sans ego
Abonné
CM 30 janvier 2023
C'est BBB ou JA 21 plus les choix ne sont pas là pour changer. Certainement pas un Forum, ils se sont déjà rendus si ridicules.
Résurrection. 2 février 2023
Le forum se rend ridicule .. et si la politique actuelle n'était pas ridicule, mais était une maladie d'asservissement total et de destruction de la culture d'une manière qui fait pâlir le mot fou?

Ridicule, mais tout à fait correct dans ce contexte !

La population sont Les lemmings mûris des scientifiques du comportement VVD, 1 CHOSE EST OUBLIÉE :
Ils ne perdent pas l'instinct de manger lorsque les agriculteurs protestent et descendent dans la rue avec leurs tracteurs pour les lemmings malades hautement qualifiés de ce gouvernement, malades de l'arrogance unilatérale, malades de leur éducation unilatérale, mûrs pour le massacre qu'ils doit apparaître en tant qu'Homme !

Ce n'est pas différent, ce sont les règles quand une culture est au bord du gouffre, des guerres se produiront s'il s'avère que notre culture chrétienne a été échangée contre une culture d'assujettissement au nom de l'élite.

(L'histoire NE PEUT PAS excuser une histoire de culpabilité et de diffamation aux PAYS-BAS MAINTENANT !!!)
Les agriculteurs peuvent récupérer le ratio des mains de HAAT : ce pays est malade, ce sont les règles sans science comportementale ou autre science qui ne supportent pas la lumière du jour de OUR CENTS !
Abonné
CM 2 février 2023
Résurrection. écrit:
Le forum se rend ridicule .. et si la politique actuelle n'était pas ridicule, mais était une maladie d'asservissement total et de destruction de la culture d'une manière qui fait pâlir le mot fou?

Ridicule, mais tout à fait correct dans ce contexte !

La population sont Les lemmings mûris des scientifiques du comportement VVD, 1 CHOSE EST OUBLIÉE :
Ils ne perdent pas l'instinct de manger lorsque les agriculteurs protestent et descendent dans la rue avec leurs tracteurs pour les lemmings malades hautement qualifiés de ce gouvernement, malades de l'arrogance unilatérale, malades de leur éducation unilatérale, mûrs pour le massacre qu'ils doit apparaître en tant qu'Homme !

Ce n'est pas différent, ce sont les règles quand une culture est au bord du gouffre, des guerres se produiront s'il s'avère que notre culture chrétienne a été échangée contre une culture d'assujettissement au nom de l'élite.

(L'histoire NE PEUT PAS excuser une histoire de culpabilité et de diffamation aux PAYS-BAS MAINTENANT !!!)
Les agriculteurs peuvent récupérer le ratio des mains de HAAT : ce pays est malade, ce sont les règles sans science comportementale ou autre science qui ne supportent pas la lumière du jour de OUR CENTS !
Demandez au médecin d'autres pilules.
Résurrection. 4 février 2023
Merci pour la réponse détaillée, je suis convaincu.
"Avant de vous en rendre compte, vous vous perdrez"

pourtant? (ou avons-nous aussi besoin de votre pilule inouïe pour cela)
Vous ne pouvez plus répondre.

Que font les prix actuels du lait ?

Voir et comparer
dans la comparaison des prix du lait

Fond Humeur azotée

Chamber prépare le bal pour le premier succès de Wiersma en fumier

Actualités Mest

FrieslandCampina et Rabo se concentrent sur la fermentation du fumier

Actualités L'azote

Azote et phosphate au-dessus du plafond renforcé d’ici 2025

Fond Humeur azotée

Aerius, errata et autres données impures

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login