Arla

Actualités Melk

La laiterie allemande prévoit le même prix du lait qu’en 2023

24 janvier 2024 -Klaas van der Horst

Le prix du lait allemand sera cette année à un niveau comparable à celui de l'année dernière. Ceci avec une production de lait stable. Peter Stahl, président du Milchindustrie Verband (MIV), a exprimé cette attente dans son discours du Nouvel An à la Grüne Woche.

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

L'année dernière, l'industrie laitière allemande a payé un prix moyen du lait de 45,50 euros pour 100 kilos, mais à des niveaux inférieurs à ceux des Pays-Bas. Comme aux Pays-Bas, ce prix était considérablement inférieur au prix de 2022, mais restait le deuxième plus élevé des dernières décennies.

Stahl fait ses déclarations sans détour, car les marchés sont très volatils et donc imprévisibles. Il s’attend néanmoins à un prix du lait à nouveau élevé, car les stocks de produits laitiers sont limités. Alors qu’il existe une forte demande pour toutes sortes de produits laitiers en provenance de diverses régions du monde où la production nationale est insuffisante.

L’industrie laitière elle-même estime que 2024 sera une année passionnante, car les coûts de toutes sortes de matières premières, d’énergie et de services augmentent également rapidement, tandis que les syndicats réclament des salaires plus élevés. Stahl prévient ces derniers de ne pas trop exiger, car l'industrie ne peut pas gérer cela, dit-il. 

Le fromage est roi
Tout comme aux Pays-Bas, le fromage est le produit laitier qui connaît la plus forte croissance. En Allemagne, la production a augmenté de 71.000 1,183 tonnes pour atteindre XNUMX million de tonnes. Le MIV ne semble plus aussi préoccupé par les alternatives laitières. Le président Peter Stahl estime que ces produits, y compris la dernière génération « issue de la boîte de Pétri », resteront pour l'essentiel des produits de niche. 

Plus d'administration, moins de production
Enfin, le MIV exprime sa solidarité avec « les agriculteurs qui protestent pacifiquement » en Allemagne. L'association professionnelle estime que le gouvernement impose trop de fardeaux aux agriculteurs, des fardeaux qui restreignent injustement les agriculteurs dans leurs activités commerciales et des fardeaux bureaucratiques qui entraînent plus d'administration et moins de productivité. Stahl a également appelé les consommateurs allemands à choisir plus souvent leur « propre » produit.

radar de pluie
Propulsé par Agroweer

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login