Shutterstock

Actualités Melk

Moins de lait en Nouvelle-Zélande en pleine saison

18 Juin 2024 - Eric de Muguet

Les producteurs laitiers néo-zélandais travaillent à un rythme plus lent vers la fin de la saison de traite. La production laitière du pays pour le mois d'avril est bien inférieure à celle de l'année dernière. Cela suit la tendance amorcée en mars. La sécheresse a gravement affecté les fermes laitières.

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Les chiffres du DCANZ montrent que la production laitière a chuté de 4,1% en avril à plus de 1,46 million de tonnes. En mars, les réserves de lait en Nouvelle-Zélande ont chuté de 3,5 % en raison de conditions météorologiques défavorables. En raison de la sécheresse qui a sévi pendant l'été néo-zélandais (de janvier à mars), la croissance de l'herbe a diminué dans de nombreuses régions. Il y avait également des interdictions d'irrigation pour maintenir le niveau des eaux souterraines. En conséquence, la saison, qui s'étend jusqu'au 1er juin, se termine sur une note négative pour les produits laitiers néo-zélandais.

La production laitière au cours de la saison laitière 2023/24, comme le montre le graphique, était tout à fait conforme à celle de la saison précédente et à la moyenne quinquennale. Au cours des onze premiers mois de cette campagne, la production laitière s'est élevée à plus de 20,2 millions de tonnes, soit seulement 0,5% par rapport à la même période de la campagne précédente 2022/23.

La saison de traite en Nouvelle-Zélande culmine entre septembre et janvier. Au cours des mois suivants, les producteurs laitiers se préparent lentement à l'hiver, qui s'étend de juin à août. Pendant cette période, les vaches sont taries avant le vêlage et moins d'herbe fraîche est disponible, ce qui signifie traditionnellement que la production de lait diminue considérablement.

radar de pluie
Propulsé par Agroweer

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login