Agriphoto

Analyse droits de phosphate

Le commerce du phosphate encore plus calme avec un écrémage plus éloigné

19 Juin 2024 -Klaas van der Horst

Si le commerce des droits sur le phosphate n'était pas déjà au point mort, il est devenu encore plus calme ces dernières semaines. Les acheteurs sont encore plus hésitants ou n'ont pas d'argent.

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

C’est l’évaluation de divers commerçants. Il s'agit de l'image moyenne. Il y aura toujours des producteurs laitiers qui continueront à acheter quelque chose, mais le temps humide et froid et les fourrages pas toujours optimaux ont des conséquences néfastes. Il faut dépenser plus d’argent pour l’élimination du fumier et moins d’argent provenant du lait.

La crainte que le ministre sortant Piet Adema puisse bientôt commencer à réduire davantage les droits de phosphate dans le commerce a exercé une certaine pression sur les acheteurs et les vendeurs au cours de la période écoulée pour qu'ils concluent certaines transactions le plus rapidement possible. l’écrémage n’aura plus lieu avant le 1er janvier 2025. Cela rend également le marché moins vivant. 

radar de pluie
Propulsé par Agroweer

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login