Agriphoto

intérieur Mest

Les bulletins météo sourient au marché des engrais

12 mars 2020 -Chanti Oussoren

Le marché du fumier a connu un démarrage difficile en 2020. Il a été difficile d'épandre du fumier ces dernières semaines et les installations de stockage sont assez pleines à de nombreux endroits. Les prévisions météorologiques pour la semaine prochaine laissent toutefois espérer un certain soulagement. 

Souhaitez-vous continuer à lire cet article ?

Devenez abonné et obtenez un accès instantané

Choisissez l'abonnement qui vous convient
Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Une nouvelle semaine de conditions météorologiques pluvieuses a eu pour conséquence que relativement peu de changements sur le marché des engrais. Les réserves de fumier sont encore pleines et le fumier ne peut pas être épandu en raison du temps pluvieux.

Les cotations de la DCA montrent que les prix sont presque tous restés les mêmes. Cela confirme la pression qui s’exerce sur le marché des engrais, car historiquement les prix baissent généralement à cette période de l’année. Les prix du lisier de porcs à l'engrais sont tous restés les mêmes. En ce qui concerne les prix du lisier de bétail, seule la cotation à Barneveld a légèrement diminué. 

Lisier de porc d'engraissement
Les prix du lisier de porcs à l'engrais sont tous restés inchangés cette semaine. Les prix dans la région sud et la région moyenne restent respectivement à 23,67 € et 22 € la tonne. Le leader au sud reste Deurne, suivi d'Uden. Tilburg ferme la file d'attente. Lichtenvoorde continue de mener au milieu. 

Lisier de bétail
Les prix du lisier de bétail sont également restés pratiquement les mêmes. Seul le prix à Barneveld a baissé, il a diminué de 0,50 € à 17 €. Cela s'est traduit par une légère baisse du prix moyen dans la région centrale. Le prix a légèrement baissé à 17,17 €. Markelo est toujours en tête. Le prix moyen dans la région sud reste inchangé à 17,67 €. Tilburg y reste au sommet.

Des prévisions météorologiques positives
Il est clair que le marché des engrais a besoin d’un temps sec. Le prévisions météorologiques offre cependant une perspective. Au cours de la semaine, le temps deviendra un peu plus sec et le soleil se montrera plus souvent, indiquent les météorologues. Grâce aux meilleures conditions météorologiques, les intermédiaires s'attendent à ce qu'une quantité importante de fumier puisse à nouveau être épandue d'ici 2 semaines. Cela pourrait entraîner une légère baisse des prix des engrais. 

radar de pluie
Propulsé par Agroweer

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login