Shutterstock

Actualités Énergie

Le marché de l'électricité présente une tendance inhabituelle

28 Novembre 2023 -Matthijs Bremer

Le marché de l’électricité a suivi une évolution différente de d’habitude cette semaine. L'EPEX a enregistré le prix le plus bas non pas pendant le week-end, mais jeudi et vendredi. La répartition de la production issue de sources renouvelables était loin d’être équitable. Par ailleurs, un test a été lancé sur le chauffage des logements à l'hydrogène, comme alternative à la pompe à chaleur. 

Souhaitez-vous continuer à lire cet article ?

Devenez abonné et obtenez un accès instantané

Choisissez l'abonnement qui vous convient
Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Contrairement aux autres semaines, le prix de l’électricité n’a pratiquement pas baissé. Mardi 21 novembre, l'électricité s'échangeait à 122,42 euros le mégawattheure. Fait remarquable, le prix de l'électricité n'a pas atteint le prix le plus bas de la semaine dimanche, mais vendredi 24 novembre, à 84,72 €. Dimanche, l'EPEX était de nouveau au-dessus des 100 €.

Le prix élevé de l’électricité ce week-end est directement dû aux faibles rendements de l’électricité renouvelable. Il y a eu une légère baisse de la production d’énergie solaire et éolienne samedi. Dimanche, la productivité a chuté beaucoup plus fortement. Au total, la production a été divisée par trois environ entre samedi et dimanche.

Cela ne veut pas dire que peu d’énergie renouvelable a été produite. Au total, 46,4 % de l'électricité provenait du solaire et de l'éolien. Au total, 40,4 % de l'énergie était produite par des éoliennes. En outre, environ 6 % de toute l’électricité est encore produite par des capteurs solaires. Cependant, la production ne semble pas répartie de manière homogène sur la semaine. La production étant élevée jeudi et vendredi, le prix du gaz était plus bas que d’habitude ces jours-là. Le prix de l’électricité est généralement élevé ces jours-là, car la demande industrielle en électricité est forte ces jours-là.

Transition
En outre, le premier test néerlandais de chauffage des maisons à l’hydrogène vert a commencé. Dans le village de Wagenborgen à Groningue, 33 maisons seront retirées du réseau de gaz naturel et connectées à une station de réception d'hydrogène (WOS) à Eelshuis Energie. Dans le village, le gestionnaire de réseau Enexis étudie s'il est possible d'utiliser les gazoducs existants pour transporter l'hydrogène jusqu'aux consommateurs.

Cela pourrait être une étape importante dans la réduction du gaz. Les calculs de Dutch New Energy Research montrent que la demande d’électricité des Pays-Bas augmentera de 2030 pétajule (1 millions de kWh) en 277,78. Bien qu’il s’agisse d’une augmentation relativement faible (la consommation d’électricité aux Pays-Bas était d’environ 2021 3.000 pétajules en XNUMX), cette augmentation n’augure rien de bon pour le réseau électrique surpeuplé.

radar de pluie
Propulsé par Agroweer

Rester en contact

Inscrivez-vous et recevez chaque jour les dernières nouvelles dans votre boîte de réception