Shutterstock

Opinie René de Young

La nature ne meurt certainement pas

25 février 2020 - Boerenbusiness - Commentaires 25

Comment ca va? Une question très normale à laquelle vous pouvez probablement répondre vous-même. Comment va la voisine de tante Siep ? La réponse devient alors un peu plus difficile…. Comment est la nature ? Il est tout à fait difficile de répondre à cette question, mais nous crions (presque) tous à l'unisson : pas bien, sur le point de mourir. 

Vous osez à peine l'écrire, mais je peux vous dire que la nature se porte exceptionnellement bien. Et pas parce que j'aime ça. Non, cela a été signalé à l'UE par le ministère de la LNV par le biais d'un système européen solide appelé formulaire de données standard (SDF). Il est décrit comme suit sur le site de Wageningen UR

"Pour les zones Natura 2000 de notre pays, une base de données des espèces et types d'habitats actuels, et la contribution des zones Natura 2000 à la conservation de ces espèces et types d'habitats, doit être soumise à Bruxelles. Cela se fait au moyen de soi-disant formulaires de données standard (SDF) par zone. Ces FDS doivent être mis à jour régulièrement, car ils sont consultés lorsque, par exemple, il y a des questions sur les aspects juridiques de la directive Habitats. 

Les dépôts d'azote, un désastre
On parle de dépôt d'azote et c'est selon la Aanpaksistof.nl, que le ministère a lancé, une "catastrophe pour la biodiversité". †Certaines plantes en profitent. Des espèces plus rares, comme la bruyère, ont du mal. En conséquence, certaines réserves naturelles peuvent complètement changer. Car avec les plantes rares, les animaux qui y vivent disparaissent aussi. Nous disons que la biodiversité (le nombre d'espèces différentes de plantes et d'animaux) diminue. 

Tout, absolument tout, est causé par les dépôts d'azote. Même le déclin des oiseaux des prairies est attribué aux dépôts d'azote. Si vous ne le mentionnez pas dans votre rapport ces jours-ci, alors quelque chose ne va pas chez vous. Mais que se passe-t-il si les chiffres du rapport (SDF) de la nature sont bons, de sorte que les nombreux types d'habitats sensibles à l'azote obtiennent un 10 ? Est-il alors encore permis d'attribuer le déclin des espèces (oiseaux des prairies, par exemple) aux dépôts d'azote ? 

De meilleures techniques
Une petite explication du système européen SDF est afin de bien comprendre cela. Les directives de l'UE obligent chaque pays à mettre en œuvre ce système selon des normes soigneusement définies. Il s'est même affiné au fil des ans grâce, entre autres, à de meilleures techniques. En conséquence, chaque pays remplit ce formulaire de la même manière et périodiquement. 

Lors de la désignation des zones, une mesure T-zéro a été effectuée, un inventaire des types d'habitats qui existaient à cette époque. Par exemple, dans les zones de types d'habitats dits qualitatifs, c'est-à-dire des types d'habitats importants qui doivent être protégés. En plus de ces types d'habitats, les Pays-Bas veulent protéger encore plus, mais mettez cela de côté. Il s'agit maintenant des dégâts que les dépôts d'azote causeraient dans la nature. 

Habitats numérotés
Les types d'habitats sont tous numérotés, par exemple, H6410 (=Prairies bleues) ou H91D0 (=Forêts alluviales). Ceux-ci sont jugés sur : 

  • Représentativité : Dans quelle mesure le type d'habitat est-il développé dans la région ? Classe A=excellent, B=modéré ou C=médiocre.
  • Superficie relative : Part de la superficie de ce type d'habitat dans la zone par rapport à la zone rurale de ce type d'habitat. Classe A, B ou C.
  • Statut de conservation : Quelle est la probabilité que le type d'habitat persiste, s'améliore ou se détériore ? En d'autres termes, quel est l'effet du développement autonome (par exemple les dépôts d'azote) et quelle est la probabilité des mesures de récupération ? Classe A, B ou C.

Ensuite, une évaluation finale est faite de cette division en classes. Par exemple, ACA devient alors B. ACB peut devenir C, en lien avec le comptage important des C pour 'petite surface relative'. 

Maintenant, vous vous attendriez à ce que certaines zones Natura2000 soient en mauvais état en raison de leur emplacement, de leur taille, de leur environnement ou de la présence de nombreux types d'habitats sensibles à l'azote. Par conséquent, quelques exemples de zones pour lesquelles LNV a réalisé l'évaluation SDF. 

Brabant et le Biesbosch 
La province la plus discutée en ce moment est le Brabant, à cause du carnaval, mais aussi à cause des dépôts d'azote. C'est la province avec la plus grande densité de bétail et un fourneau très discuté y est également produit : la centrale électrique d'Amer de RWE. Beaucoup de navires transitent également par la province via le Hollands Diep. 

Une grande réserve naturelle bien connue est le Biesbosch d'une superficie de 9.640 XNUMX hectares, avec des types d'habitats sensibles à l'azote. Donc ça ne peut jamais bien se passer, le Biesbosch est gravement malade ou mourant. Mais rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité, car le Biesbosch a Chiffres du rapport final du SDF de je t'ai eu là: A, A, B, A, A, A. 'Cum Laude'. Ça n'ira pas mieux ! 

Le plus grand, le Veluwe 
Qu'en est-il de la Veluwe, la plus grande zone des Pays-Bas avec une superficie de 88.378 XNUMX hectares ? Il doit y avoir de la mauvaise nature ici. Écologiste Jansen de WUR sur la Veluwe : Vulnérable Veluwe est en mauvaise posture : "C'est comme passer la serpillière avec le robinet ouvert". Et dans Le Stentor : 'La vieille forêt de chênes de la Veluwe menace de disparaître à cause de l'azote'.

Voici les chiffres du rapport SDF pour la Veluwe : en 2004, il y avait 2 types d'habitats dans la classe A (excellent). En 2019, il n'y avait pas moins de 11 types d'habitats dans la classe A. C'est plus de 5 fois mieux qu'en 2004 ! Les chiffres (évaluations finales 2019) à la suite : A,A,A,B,A,A,A,A,A,A,C,B,C,B,B,A,A,C,B. Mais….. J'entends les amis de la nature crier à l'unisson, il y a aussi 3 fois C entre les deux, donc : mauvais.

Les 3 C
C'est vrai, mais regardons de plus près pourquoi il y a encore 3 C dans le rapport. Ce sont les 3 CH6410 avec une superficie totale de 0,0 hectare. Oui, nul, nul, rien. Alors c'est un peu logique que ça ne se passe pas si bien ? H91D0 d'une superficie totale de 0,6 hectare. Logique aussi ? Oui, car ce type appartient au Biesbosch humide et non à la Veluwe. H7140 avec une superficie totale de 1,9 hectares encore une petite superficie.

Mais…… ces 3 types d'habitats étaient-ils également présents en 2004 lors de la désignation des zones Natura 2000 ? Non. Et peuvent-ils être inclus dans le rapport ? Non. 

Concentration d'ammoniac la plus élevée
Bennekom a la concentration d'ammoniac la plus élevée des Pays-Bas (12,7 au cours de la période 2005 à 2018). Pas trop surprenant, car il y a encore une étable avec du bétail ici. Théoriquement, il s'agit également du dépôt le plus élevé aux Pays-Bas et les types d'habitats sensibles à l'azote n'ont aucune chance de réussir. 

Binnenveld est une zone Natura2000 relativement petite, voici donc un aperçu des faits. Il y a 1 type d'habitat H6410 (Prairies bleues) ici qui a été la raison de la désignation de cette zone. Et vous n'allez pas le croire, mais ce type très sensible à l'azote est classé en classe A (excellent) et les variétés de cette zone se portent également bien.

Cela vient selon les experts grâce à une gestion exceptionnellement bonne, mais la concentration d'ammoniac reste inchangée (12,7). Bennekom est également situé à côté de la Veluwe. Il existe sans doute d'autres facteurs de détérioration d'une certaine nature. Des causes très naturelles souvent. Continuer à «tambourner» uniquement sur les dépôts d'azote est également le plus nocif pour la nature. 

René de Jong, producteur laitier à Hoornsterzwaag (Frl.) 

Boerenbusiness

Sous Boerenbusiness les avis sont postés par des auteurs qui, en principe, donnent leur avis une fois Boerenbusiness.nl ou de personnes qui préfèrent rester anonymes. Le nom et le lieu de résidence sont toujours connus des éditeurs.
commentaires
Commentaires 25
Étudiant 25 février 2020
C'est en réponse à cela Boerenbusiness article:
[URL=http://www.boerenbusiness.nl/column/10885989/de-natuur-is-zeker-niet-op-sterven-na-dood]La nature ne meurt certainement pas[/url]
Chacun est naturellement enclin à rechercher des faits pour étayer son idée. Tout comme un éleveur laitier. Néanmoins, cela me semble être une histoire assez solidement étayée qui colle aux faits. Il peut aussi y avoir quelques domaines où les choses peuvent être améliorées, mais le milieu agricole sera également prêt à coopérer. Il me semble une excellente approche pour surveiller ensemble (c'est-à-dire les gestionnaires de la nature, les scientifiques, les entrepreneurs agricoles) par zone si les choses vont vraiment mal ou pas.
Geertruid 25 février 2020
Une bouffée d'air frais, cette réponse de Student. C'est comme ça que ça devrait être, honnêtement c'est le plus long.
Gerrit 25 février 2020
La nature n'est certainement pas à l'article de la mort :

La mise en œuvre sans faille des problèmes de gestion n'est pas pour les travailleurs,
en fait, ils paient ces collecteurs d'impôts. Il y a trop de "travail":

Suis l'argent, le pays de la rutte
Gérard 25 février 2020
@René de Jong, le lien chiffres du rapport final du SDF ne fonctionne pas ici. Semble accrocher une connexion.
Volkspartij voor Vrijheid en Démocratie 25 février 2020
Donnez à ces mauvais agriculteurs des subventions pour faire du "bien" .. :

laissez-les tomber dans leur propre couteau

(à quel point pouvez-vous être attardé, je me suis brisé le cou pendant des années à propos des réglementations pour le faire "bien", leur raison d'être est la compréhension de leur propre cupidité : tout est à vendre, même la vie des agriculteurs..)

les prédateurs de la haye ne valent pas un sou, tout le monde rôde.
Laissons les dirigeants non élus de l'UE gouverner, nous pourrons alors traiter avec les décideurs dans une DÉMOCRATIE avec REFERENDA.

Les Britanniques ont retrouvé leur pays, leur culture, leur identité,
encore nous, le sarcasme : Parti Populaire pour la Liberté et la Démocratie..
Willie van Gemert 25 février 2020
Des faits sans émotion, la politique ne peut rivaliser avec cela. Encore une fois, la connaissance est le pouvoir.
bblogique 25 février 2020
Les zones Natura2000 redeviennent fertiles grâce aux dépôts d'azote. Cette fertilité avait été perdue à travers des siècles de pillages. Il fallait 3 à 5ha de "pick-up land" pour rendre fertile 1 ha de sol sablonneux. Le fait que ces zones arides attirent par la suite des plantes et des animaux rares et augmentent ainsi la biodiversité est donc le résultat d'une surexploitation. Un vol qui était nécessaire, ironie du sort, pour approvisionner les terres cultivées, entre autres, en azote. Cela n'a pris fin qu'après l'invention des engrais. Cela rendait superflus le semis et l'élevage de moutons dans les landes. Il n'est donc pas non plus naturel de maintenir stériles ces zones de landes pauvres. Même sans influence humaine, ces zones redeviendront fertiles à long terme. La solution est donc très simple : abolir les zones natura2000, et les laisser redevenir ce qu'elles étaient : la forêt.
grenouille 26 février 2020
c'est juste très simple la nature n'est la nature que si vous ne la touchez pas, donc la bruyère ne devrait pas exister du tout car elle n'a rien de naturel !
Bien sûr 26 février 2020
Normes d'azote?

Le gouvernement a déjà reçu de l'argent pour nous irradier avec des normes 5G sur lesquelles les experts ne sont pas encore d'accord : "Les Pays-Bas" seront remplis d'émetteurs de rayonnement pour des résultats économiques Rutte.

Les valets sont en première ligne contre le mur.

Sans démocratie, sans référendums Roulette russe : le Parti populaire pour la liberté et la démocratie joue avec notre santé.
Wilfried 27 février 2020
Comme cela peut être simple, René.
Cela n'apporte aucun pain ou subvention au lobby de la nature s'il établit les faits avec le résultat tel que rapporté à l'UE.
Les chercheurs n'en profitent pas non plus.
Ça doit mal tourner, c'est ce vers quoi les journalistes et les programmes télé sont attirés.
C'est une honte que la réalité soit traitée comme ça politiquement.
Gémir et gémir est la mode.
G5 : Roulette russe avec notre santé. 27 février 2020
Pas de gémissements et de gémissements :
Dans cette mesure : il ne doit surtout s'agir de rien.

Jusqu'à ce que les réfugiés culturels et le G5 se tiennent à côté de la Hollande tolérante mais en fait s'ignorent à mort des personnes âgées aux cultures de haine des tireurs de couteaux circoncis, tant que cela ne vous dérange pas vous-même. Divisez pour régner avec l'argent des contribuables et donnez en retour pendant que vous procréez (subvention pour enfants) et soumettez volontairement des hypothèques pour des revenus de sécurité, faites pression sur les fonds de pension et les banques avec des pays sans capitaux propres.

Des politiciens ont été surpris en train de faire ça, d'abord par des Boers !!!

Les postiers de l'histoire sociale de La Haye attendent derrière leur bureau pour voir les conséquences de leur propre mise en œuvre du problème imaginée par les centaines de lobbyistes ou d'agriculteurs qui se plaignent.
Dans le monde animal des forces du marché, ce comportement est appelé parasitisme.

Avec la roulette russe G5 comme point culminant.
Poison de Rutte 27 février 2020
N'a pas besoin de lobbyiste : éradique automatiquement notre culture.
Guzzler en énergie du G5 : Les Pays-Bas sont un pays fantastique ! 27 février 2020
Conduisez immédiatement 100 car les agriculteurs émettent trop d'azote, en compensation de l'énergie supplémentaire nécessaire pour les fréquences G5 payées au gouvernement (notre culture agricole peut-elle être vendue).

à quel point un pays peut-il être arriéré, règle arriérée TERRIBLE
et ensuite? inondations, manque de protection corona.?

Un dictateur saliverait à ce qui est arrivé à nos esprits !
Parti populaire pour la liberté et la démocratie.

absurdité?

https://www.oneworld.nl/lezen/klimaat/nog-sneller-internet-met-5g-tegen-welke-prijs/
Diederick 27 février 2020
Que de fausses nouvelles et d'achats sélectifs dans une bouillie de données. Ne nous parlez pas aux agriculteurs. Lisez d'abord l'intégralité du rapport de A à Z. Et ne nous rend pas heureux avec un moineau mort.
à la bouche 29 février 2020
Si cela vous rend heureux, vous avez mal compris votre propre comportement électoral.
Gerrit 29 février 2020
La réponse ici en dit assez sur le niveau des agriculteurs !
bblogique 29 février 2020
Nous n'allons pas rouler à 100 parce que les agriculteurs émettent trop d'azote, mais parce que nous avons un gouvernement faible. Un gouvernement contrôlé par des militants du climat et de l'environnement. Un gouvernement sans bon sens. Un Premier ministre comme Rutte devrait mettre un terme à ces bêtises sur l'azote et Natura2000. Cependant, non seulement il n'a aucune vision, mais il est aussi beaucoup trop faible. Il semble que le rivage devra faire tourner le navire. Ce mur consiste en une méfiance de la population envers le gouvernement, une résistance croissante aux règles de l'environnement et de la religion climatique, et pour couronner le tout une économie affaiblie en raison des nombreuses erreurs de gestion à La Haye, où les conséquences de la couronne virus deviendra un jeu d'enfant.
Gerrit 29 février 2020
bblogic a écrit :
Nous n'allons pas rouler à 100 parce que les agriculteurs émettent trop d'azote, mais parce que nous avons un gouvernement faible. Un gouvernement contrôlé par des militants du climat et de l'environnement. Un gouvernement sans bon sens. Un Premier ministre comme Rutte devrait mettre un terme à ces bêtises sur l'azote et Natura2000. Cependant, non seulement il n'a aucune vision, mais il est aussi beaucoup trop faible. Il semble que le rivage devra faire tourner le navire. Ce mur consiste en une méfiance de la population envers le gouvernement, une résistance croissante aux règles de l'environnement et de la religion climatique, et pour couronner le tout une économie affaiblie en raison des nombreuses erreurs de gestion à La Haye, où les conséquences de la couronne virus deviendra un jeu d'enfant.
Heureusement que le gouvernement n'a pas de bon sens, nous étions à la fin des temps !
Kees de Greef 29 février 2020
Gerrit a écrit :
bblogic a écrit :
Nous n'allons pas rouler à 100 parce que les agriculteurs émettent trop d'azote, mais parce que nous avons un gouvernement faible. Un gouvernement contrôlé par des militants du climat et de l'environnement. Un gouvernement sans bon sens. Un Premier ministre comme Rutte devrait mettre un terme à ces bêtises sur l'azote et Natura2000. Cependant, non seulement il n'a aucune vision, mais il est aussi beaucoup trop faible. Il semble que le rivage devra faire tourner le navire. Ce mur consiste en une méfiance de la population envers le gouvernement, une résistance croissante aux règles de l'environnement et de la religion climatique, et pour couronner le tout une économie affaiblie en raison des nombreuses erreurs de gestion à La Haye, où les conséquences de la couronne virus deviendra un jeu d'enfant.
Heureusement que le gouvernement n'a pas de bon sens, nous étions à la fin des temps !
Ça y est Gerrit, un fermier du fumier trois derrière va nous faire la leçon ?
Bel numéro pour le cirque Renz.
Bon sens : Normes d'azote dans les fosses à déchets chimiques.nl 1 mars 2020
Normes d'azote dans les fosses à déchets chimiques Europe Pays-Bas :

https://youtu.be/X0rXPW6FUoE

Parti Populaire pour la Liberté et la Démocratie :
si le mensonge est toujours aussi rapide, (appelez-nous attardé..!)
la vérité la rattrapera.

Les agriculteurs sont les premiers à se lever,
trop c'est trop.
par les pairs 1 mars 2020
tout dépend de la façon dont vous regardez la nature
dans les années 60 et 70 c'était rare de voir un oiseau de proie maintenant il y en a beaucoup
les oies n'étaient pas là maintenant il y en a trop
le renard en est un aussi, et ils pensent que c'est fou que les oiseaux des prés diminuent le renard aime aussi un jeune oiseau des prés
Citation 1 mars 2020
https://youtu.be/X0rXPW6FUoE

Aux Pays-Bas, les entreprises ayant un casier judiciaire en raison d'infractions environnementales sont autorisées à contribuer à une nouvelle loi environnementale cruciale au ministère de l'Infrastructure et de l'Environnement. Ils peuvent même déterminer à quelle fréquence ils peuvent être vérifiés et quels produits chimiques ils peuvent mélanger avec du mazout. Et comme si cela ne suffisait pas, les recherches montrent qu'en plus de ce tapis rouge pour les entreprises et multinationales douteuses, les responsables gouvernementaux sont impliqués dans 48 % des affaires de crimes environnementaux.

Mais à la Chambre des représentants, Rutte a explicitement appelé à moins de règles et moins de contrôles : toute cette bureaucratie serait une chose pitoyable à réduire pour les entreprises. L'inspection de l'environnement a maintenant renoncé aux trois quarts de ses effectifs et le gouvernement contrecarre explicitement l'application et la recherche. Les transformateurs de déchets frauduleux peuvent travailler sans permis, et les entreprises impliquées collectent avec empressement des subventions et réalisent des bénéfices supplémentaires.
fabricant de règles 1 mars 2020
Je suis totalement détruit par les contrôles
Corona 1 mars 2020
Les forces du marché feront leur "travail", les lobbyistes ont des heures supplémentaires.

Les agriculteurs sont les premiers.
bblogique 2 mars 2020
poire a écrit :
tout dépend de la façon dont vous regardez la nature
dans les années 60 et 70 c'était rare de voir un oiseau de proie maintenant il y en a beaucoup
les oies n'étaient pas là maintenant il y en a trop
le renard en est un aussi, et ils pensent que c'est fou que les oiseaux des prés diminuent le renard aime aussi un jeune oiseau des prés
Il n'y a absolument rien de mal avec la nature. C'est plus sain qu'il ne l'a été depuis des lustres. Il y a deux siècles, il n'y avait pratiquement pas de forêts (abattues pour les navires, la construction et le bois de chauffage), de grandes parties des Pays-Bas étaient soumises au pillage (landes et zones de sable mouvant) afin d'obtenir de l'azote pour les terres agricoles limitées, et de nombreuses rivières étaient pollués parce qu'ils fonctionnent comme des égouts à ciel ouvert. Cet énorme progrès à la fois de la nature et de la prospérité générale est le résultat des progrès réalisés en construisant un pays avec du bon sens. Du bon sens qui est malheureusement difficile à trouver en ce moment.
Vous ne pouvez plus répondre.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous et recevez chaque jour les dernières nouvelles dans votre boîte de réception

Fond Humeur azotée

Le règne de l’ombre longue provoque de l’irritation et de la grogne

Fond Humeur azotée

L’orientation mission du Rutte IV battu

Interview Marie Dekkers

Les prix élevés des terrains constituent le plus grand défi de l’extensification

Fond Humeur azotée

Sceptiques résignés et réflexions après coup

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login