Shutterstock

Opinie Jaap Majeur

L'agriculture n'a pas à se défendre

10 mars 2020 - Boerenbusiness - Commentaires 34

Jetez un œil aux images satellites de la pollution de l'air dans la ville chinoise de Wuhan avant et après l'épidémie de coronavirus. Avant l'apparition du virus, une forte pollution de l'air a été observée au-dessus de la Chine. Parce que l'industrie et les transports sont désormais à l'arrêt, les photos ne montrent plus aucune pollution. Que peut-on conclure de ces chiffres ?

Les gens et les agriculteurs et leur bétail n'ont pas changé, seuls l'industrie et les transports ont fortement diminué. L'industrie et les transports utilisent des matières premières telles que le pétrole, le gaz et le charbon, dont le carbone (CO2) a été stocké dans le sol il y a des millions d'années. Ces matières premières y restent normalement, mais nous, les humains, les brûlons maintenant dans notre environnement. Ces carbones sont en outre introduits dans l'air, au-dessus des matières premières issues du cycle naturel.

Le cycle naturel est le suivant : quelque chose surgit, grandit, mûrit et retourne à la terre (morts). Ce cycle est complètement perturbé et sérieusement pollué par les apports supplémentaires de carbone d'un passé lointain. Vous pouvez voir sur les images satellites de la Chine que les matières premières issues du cycle naturel comme l'agriculture n'entraînent pas de pollution.

Lorsque les agriculteurs sont partis, ils obtiennent plus de terres
Aux Pays-Bas, pour nous donner bonne conscience, nous citons l'agriculture comme coupable. Un bouc émissaire est nécessaire pour justifier notre comportement. Nos organisations environnementales et de la nature sont particulièrement douées pour cela. Logiquement, lorsque les agriculteurs sont partis, ils obtiennent plus de terres et de subventions. Ils ne sont occupés qu'à remplir leurs propres portefeuilles. Du moins, cela semble fortement le cas.

Si nous étions dans le monde avec quelques personnes, nous pourrions vivre des fruits et des bêtes sauvages qui parcourent la terre comme nous le faisions il y a longtemps. Cependant, les humains ont tellement grandi qu'avec la population actuelle, nous avons mangé tous les animaux sauvages et les fruits en 1 jour. L'agriculture est donc indispensable. Je trouve incompréhensible que l'agriculture veuille se défendre contre les chiffres du RIVM. L'agriculture n'a pas à se défendre.

Cycle naturel
Vous le voyez en Chine, l'agriculture n'est pas le problème. L'agriculture est le cycle naturel et leur azote émis appartient au cycle naturel. Si nous voulons vraiment faire quelque chose pour le climat, nous devons arrêter d'utiliser des matières premières dans le sol. Ces matières premières sont les principaux pollueurs. Ils appartiennent au sous-sol et non à notre environnement.

L'agriculture a une tâche importante pour y parvenir. Au lieu que le gouvernement veuille racheter les agriculteurs, les agriculteurs devraient être encouragés à - en plus de produire de la nourriture - à produire également des matières premières qui appartiennent au cycle naturel. Si nous arrêtons simplement d'utiliser le pétrole, les gaz et toutes les formes de charbon, la pollution diminuera énormément. C'est tout à fait faisable.

Hydrogène vert
Cependant, notre gouvernement pense qu'il peut être résolu en installant des panneaux solaires et une éolienne ici et là. incompréhensible. Ils ne comprennent pas que lorsque vous utilisez l'énergie éolienne ou solaire, vous devez d'abord réfléchir à la façon dont vous stockez l'énergie. Parce que le vent ne souffle pas toujours et que le soleil ne brille pas toujours. Dans un tel panorama (en dehors de ce qui reste à inventer) l'hydrogène vert est l'avenir.

L'hydrogène est facile à stocker et peut être transporté dans notre réseau de gaz existant avec quelques ajustements. Les maisons n'ont pas besoin d'être rénovées de façon drastique. Nos véhicules, petits ou grands, peuvent fonctionner à l'hydrogène. En plus d'un parc solaire ou éolien, une station de remplissage d'hydrogène doit également être installée. Si le gouvernement veut vraiment faire quelque chose contre la pollution de l'air, il doit agir. Et investir leur argent dans le développement de véhicules à hydrogène et de stations-service.

Jaap Majeur
Bas Zuthem

Boerenbusiness

Sous Boerenbusiness les avis sont postés par des auteurs qui, en principe, donnent leur avis une fois Boerenbusiness.nl ou de personnes qui préfèrent rester anonymes. Le nom et le lieu de résidence sont toujours connus des éditeurs.
commentaires
Commentaires 34
fermier ordinaire 11 mars 2020
C'est en réponse à cela Boerenbusiness article:
[URL=http://www.boerenbusiness.nl/column/10886154/de-landbouw-hoeft-zich-niet-te-dedededen]L'agriculture n'a pas besoin de se défendre[/url]
énergie nucléaire thorium et courant de marée hydrogène oui
vent et soleil non
malheureusement l'agriculture doit se défendre
contre ceux qui s'opposent à un permis de pâturage et de fertilisation, mais comment convaincre le juge de cette politique de tolérance
mène à la mauvaise gestion politique et à l'arbitraire
l'écharpe 11 mars 2020
Le réchauffement climatique est aussi purement le résultat des bâtiments et non des émissions de CO2. Cela a également été prouvé cet été avec des données selon lesquelles plus les villes sont grandes, plus l'air est chaud, mais tant que cela ne veut pas se faire entendre, les coûts ne font qu'augmenter et les villes s'agrandissent...
Egbert 11 mars 2020
Cela est connu depuis longtemps, tout comme brûler de la biomasse n'est pas co2 avec le langage. Cependant, on ne l'admettra jamais tant qu'il y aura suffisamment de nourriture disponible. Tant qu'il y a suffisamment de nourriture, d'autres normes s'appliquent.
Egbert 11 mars 2020
Cela est connu depuis longtemps, tout comme la combustion de la biomasse n'est pas neutre en CO2. Cependant, on ne l'admettra jamais tant qu'il y aura suffisamment de nourriture disponible. Tant qu'il y a suffisamment de nourriture, d'autres normes s'appliquent.
Mdv 11 mars 2020
Si l'on pense de cette façon aux aliments sûrs hollandais et si sous-évalués avec toutes sortes de choses ? Comment le corona est-il arrivé ici ? Comment le corona se propage-t-il dans le monde ? N'est-ce pas par la vache sacrée de celui qui a la plus grande gueule et le plus d'argent ? Propagation par le trafic aérien et le tourisme lointain ! Si nous pensons négativement au secteur agricole, il suffit de regarder l'Italie.
Al 11 mars 2020
Salut Sjaak
Ne diffusez pas de faux messages
Kwiebus rare 11 mars 2020
Quelle comparaison boiteuse. L'agriculture est un cycle ?
Avec tout l'azote supplémentaire qui est produit à partir du gaz naturel/pétrole, avec toutes les forêts qui sont abattues en Amérique du Sud pour fournir aux Pays-Bas ses "besoins en matière de commerce et d'engrais".
L'agriculteur néerlandais moyen utilise presque autant d'hectares en Amérique du Sud qu'aux Pays-Bas.
De plus, la pollution de l'air et l'azote sont vraiment 2 choses complètement différentes.
Mdv 11 mars 2020
Si vous avez déjà volé dans un petit avion (de cours), vous remarquerez clairement que le flux d'air ascendant au-dessus d'une grande ville est beaucoup plus intense qu'au-dessus de la campagne.
Jos 11 mars 2020
Réfléchissez un instant. Tant qu'il y a 90 millions de barils de pétrole brut chaque jour. Un 156 litres et une multitude de charbon, de gaz et de bois sont incendiés pour le trafic, l'aviation et l'industrie. alors vous ne pouvez pas proclamer que l'agriculture est le principal responsable.
ard 11 mars 2020
étrange Kwiebus,

L'agriculture est un cycle, mais tant que le fumier des gens n'est pas renvoyé dans le cycle, il devra venir d'ailleurs.
Albert 11 mars 2020
Il est dommage que les gens soient tentés d'aller dans le sable qui nous a été jeté aux yeux par des politiciens aux normes indiscutables de nos serveurs de La Haye d'Europe.

Après Implantation de la Foi Indiscutable, ce forum va sérieusement permettre aux agriculteurs de restaurer le climat avec (comment est-ce possible...->) des normes d'azote indiscutables, également de nos dirigeants européens, (sans référendum, coïncidence ?) pour vraiment résoudre les problèmes de détenir des réfugiés culturels dans leur propre pays.

L'histoire est que la réalité est insoutenable et que tout le monde est enclin au déni pour trouver le raisonnable ignorant, avec notre sable dans les yeux de notre serveur souriant Rutte.

C'est un génocide culturel, les agriculteurs d'abord.

Même si Rutte serait pris en flagrant délit de génocide culturel et d'asservissement volontaire de la population, le casier judiciaire ne prévoit aucune sanction pour cela. Son prédécesseur de l'Europe y a malheureusement mis fin lui-même.
par les pairs 11 mars 2020
tant qu'il y aura des règles différentes en Europe, il y a encore beaucoup de travail pour Bruxelles
Les règles ne me dérangent pas tant qu'elles sont les mêmes partout
Theo van Gogh 11 mars 2020
J'ai tout contre, je ne veux pas subventionner ce cirque malade !

Nous payons pour la mise en œuvre de notre propre problème, combien de lapins Rutte sort-il encore de son chapeau de normes inaccessibles ?
Rabbit Corona est retardé, la taxe sur le lavage des mains après la taxe sur les chiffons?
(Ps une arrogance profondément enracinée pour vous serrer la main à quel point vous pouvez être malade..)

Tout a déjà été fait, les messagers sont dans des planques de poix et de plumes, comment dire ça !

Immoral et inadmissible.
plan: 100 conduites légalisent le génocide culturel 11 mars 2020
L'agriculture n'a pas à se défendre ?
Cependant, le message est complètement différent :

AGRICULTEURS Pris RUTTE, Corona n'était pas prévu.
C'est maintenant au tour de la population totale derrière le bureau d'attendre son dernier cadeau aux Pays-Bas : Corona.

IL EST TEMPS MAINTENANT : LES AGRICULTEURS DOIVENT PARLER MAINTENANT !
ou allons-nous attendre et voir comme un vrai membre parasite du VVD ?
Théo Loog 12 mars 2020
Heureux les simples d'esprit.
Cornélis 13 mars 2020
D'un côté:
L'élite (verte) et la population gouvernent, parlent, accusent et se plaignent la bouche pleine. Ils ne font aucun effort et ne laissent rien derrière eux. Oui, jouez à la loterie des codes postaux. Et lorsqu'ils gagnent un prix en argent, ils embarquent dans l'avion avec toute la famille. Ça va bien.
Tant que chacun peut suivre son chemin en termes de style de vie et ne doit rien renoncer (par exemple, des vacances en avion) ​​et qu'il y a toujours beaucoup de nourriture abordable dans le supermarché, cela restera le cas.

D'autre part:
Nous le faisons nous-mêmes.
Nous, agriculteurs, sommes toujours occupés à produire de plus en plus tout en sachant que les prix resteront bas. (hors catastrophes passagères et guerres)
Cependant, les coûts augmentent toujours, alors retirez encore plus pour augmenter les rendements. Après tout, les factures doivent être payées.
Cependant, sachez que nous nous sommes retrouvés dans un cercle. Les factures deviennent de plus en plus grosses et avec les revenus, il devient de plus en plus difficile de suivre.
Où est la frontière ? Regardez dans le polder les parcelles.
Ils gémissent.
Marie de Vries 14 mars 2020
C'est très à courte vue. Il ne s'agit pas seulement d'azote pour les agriculteurs. Cela implique également la dégradation des sols et les pesticides. Ce qui est certainement dû à l'agriculture. Il est vrai que tout n'est pas la faute des agriculteurs, mais dire que les agriculteurs s'en sortent si bien... Si un agriculteur décide d'arrêter d'utiliser des engrais et des pesticides et d'ensemencer ses terres avec des herbes (non pulvérisées) de l'herbe et du bien-être des animaux au-dessus du gain monétaire, alors seulement je pense qu'un agriculteur a le droit de parler. Les agriculteurs font toujours passer tout, s'assoient et agissent de manière pathétique, alors qu'ils savent vraiment qu'ils ne sont pas si respectueux de l'environnement et des animaux. Et vous ne voyez pas d'azote sur les photos, c'est donc une conclusion à très courte vue sur la Chine, mais ce n'est vraiment pas correct. Ne continuez pas à dire que les agriculteurs ne sont pas à blâmer, rien ne changera de cette façon. L'industrie et le trafic sont aussi à blâmer, bien sûr. Mais aussi les agriculteurs. Ne fuyez pas cela et montrez que le cliché « aussi stupide qu'un agriculteur » n'est pas vrai. Je suis moi-même fille d'agriculteur, mais j'ai honte de l'attitude de la plupart des agriculteurs maintenant
cordonniers 1 14 mars 2020
Au moins tu réalises le cliché, quelle bêtise peux-tu écrire
Marie de Vries 14 mars 2020
C'est très à courte vue. Il ne s'agit pas seulement d'azote pour les agriculteurs. Cela implique également la dégradation des sols et les pesticides. Ce qui est certainement dû à l'agriculture. Il est vrai que tout n'est pas la faute des agriculteurs, mais dire que les agriculteurs s'en sortent si bien... Si un agriculteur décide d'arrêter d'utiliser des engrais et des pesticides et d'ensemencer ses terres avec des herbes (non pulvérisées) de l'herbe et du bien-être des animaux au-dessus du gain monétaire, alors seulement je pense qu'un agriculteur a le droit de parler. Les agriculteurs font toujours passer tout, s'assoient et agissent de manière pathétique, alors qu'ils savent vraiment qu'ils ne sont pas si respectueux de l'environnement et des animaux. Et vous ne voyez pas d'azote sur les photos, c'est donc une conclusion à très courte vue sur la Chine, mais ce n'est vraiment pas correct. Ne continuez pas à dire que les agriculteurs ne sont pas à blâmer, rien ne changera de cette façon. L'industrie et le trafic sont aussi à blâmer, bien sûr. Mais aussi les agriculteurs. Ne fuyez pas cela et montrez que le cliché « aussi stupide qu'un agriculteur » n'est pas vrai. Je suis moi-même fille d'agriculteur, mais j'ai honte de l'attitude de la plupart des agriculteurs maintenant
cordonniers 1 14 mars 2020
J'ai honte de la plupart des filles d'agriculteurs qui ont tourné le dos au secteur, et puis pensent qu'elles savent tout, mais vous vous répétez
Marie de Vries 14 mars 2020
cordonniers 1, inventez de bons contre-arguments, je n'ai pas tourné le dos au secteur pour rien, je ne pense pas tout savoir, mais tout le monde voit bien que ça ne va pas bien maintenant, non ?
Abonné
Roy 14 mars 2020
Tu n'y connais rien, dommage que tu parles du secteur en tant que fille d'agriculteur. Complètement endoctrinés par l'éducation/les médias de gauche ??
cordonniers 1 15 mars 2020
1. Appauvrissement des sols, nous sommes autorisés à fertiliser moins que l'agriculture conventionnelle que ce que les plantes absorbent.
2. vos pesticides sont des produits de protection des cultures qu'un bon agriculteur utilise aussi bien qu'un humain se rend aux soins de santé quand quelque chose ne va pas
3. Le bien-être des animaux est meilleur dans la plupart des fermes si la plupart des animaux domestiques peuvent en faire l'expérience
4. Comment le gouvernement ose-t-il, avec l'azote, laisser le secteur faire encore plus, l'agriculture est la seule où tout est dans le tableau et qui a déjà réalisé une réduction importante.
cordonniers 1 15 mars 2020
Mais je me défends encore, l'article parle du fait que l'agriculture n'a pas à le faire, en fait le seul bon titre qui peut être avec un article, bien sûr il y a toujours autre chose, mais laissez un agriculteur aussi faire ses propres choix, et faire ne pas tout interdire ici pour qu'on ne puisse plus gagner sa vie car tout ce qui a beaucoup moins d'exigences peut entrer ici sans effort avec les accords de libre-échange, je suis tout à fait d'accord avec Roy
Marie de Vries 15 mars 2020
cordonniers 1, inventez de bons contre-arguments, je n'ai pas tourné le dos au secteur pour rien, je ne pense pas tout savoir, mais tout le monde voit bien que ça ne va pas bien maintenant, non ?
Drent 15 mars 2020
que doit faire un agriculteur avec une prairie riche en herbes ?
Abonné
assez grossier 15 mars 2020
Marijke est bénévole parce qu'elle est opposée au gain financier et laissera bien sûr l'aide sociale payer ses factures.
Oui, nous allons le faire avec ceux-là.
Espérons qu'elle puisse aussi expliquer le rejet de médicaments via les purifications sur les eaux de surface, car ce sont 10 fois plus que ce que nous faisons.
gerard 15 mars 2020
depuis qu'on traite les graines de blé contre le feu de maïs, personne n'en est mort
Dans le passé, des villages entiers mouraient à cause d'un feu de maïs, il y a donc quelque chose de bien à désinfecter les semences de blé
la nature produit bien plus de substances toxiques que la chimie
Vous ne vivrez pas longtemps en buvant 6 litres d'eau non plus
mets une boule de cannelle dans ta bouche et tu ne pourras plus le répéter
Je ne veux pas dire que moi ou la chimie a le monopole de la sagesse, mais qui fait de son mieux
jeune femme de fermier 17 mars 2020
Une pièce assez myope, Jaap!

Il y a certainement une part de vérité dans votre article sur l'utilisation des combustibles fossiles, mais ce n'est pas une excuse pour qu'un secteur agricole continue de produire comme nous le faisons actuellement.

Cette fois, le virus Corona se présente probablement comme une zoonose d'un groupe de chauves-souris, mais nous devons attendre que la grippe aviaire ou la grippe porcine mute et menace l'humanité... Nous devons tous relever le défi lorsque ce virus sera vaincu. L'agriculture devra vraiment devenir "plus verte" - en échange de meilleurs prix de rendement, les citoyens devront consommer moins et l'industrie et l'aviation devront également passer au vert. Nous le ressentirons tous, mais cette crise nous fait tous réaliser que nous ne pouvons pas continuer sur Terre comme nous le faisons TOUS maintenant ! Et puis nous, en tant que secteur agricole, ne devrions vraiment pas ressentir plus que les autres. Certes, l'arrogance de certains nouveaux groupes d'intérêts agricoles commence à m'agacer de plus en plus...
ver de terre 17 mars 2020
Les gens de gauche comme Young Farmer essaient de gérer chaque entreprise de manière à ce qu'ils obtiennent ce qu'ils veulent.
Ils essaient même d'utiliser ce virus Corona pour cela.
Je pense plutôt qu'elle doit aller dans toutes ces agences de voyages qui permettent aux gens de l'amener ici, lorsque les animaux sont déplacés, ils doivent rester dans cette entreprise pendant au moins une période ou ils n'ont pas eu de maladies parmi leurs membres.
Emine 19 mars 2020
Retour au début : vous ne pouvez pas comparer la Chine aux Pays-Bas. Le vent d'ouest garantit qu'une grande partie de l'ammoniac, des NOx et des particules souffle vers l'Allemagne et qu'aucun smog ne peut se former. À quel point êtes-vous doué pour nettoyer votre propre rue de merde sale. Pourquoi les agriculteurs ont-ils un tel complexe d'infériorité. Ce comportement indique que les agriculteurs sont des pollueurs. Pourquoi diffusez-vous toujours de fausses nouvelles ? Soyez sincère et résolvez les problèmes.
Abonné
Roy 22 mars 2020
Et pourquoi ne pouvez-vous pas comparer la Chine aux Pays-Bas ? Nous vivons sur 1 globe. Je ne comprends absolument pas ce que font encore les militants écologistes de gauche aux Pays-Bas ? Il y a des démarches à faire à l'étranger. Je dirais émigrer pleinement et ensuite les agriculteurs d'ici pourront continuer tranquillement leur position de leader dans une agriculture durable, innovante et efficace ! En ces temps de crise, on comprend immédiatement l'importance de l'agriculture pour ce pays (hamsters au supermarché)
flamboyant 22 mars 2020
@jeune agriculteur
Je doute que vous soyez agriculteur.
Vous abusez du corona pour imposer vos propres idées.
Vous parlez d'une éventuelle mutation de la grippe aviaire ou de la peste porcine mais pourquoi ne mentionnez-vous pas les virus qui circulent chez les chats, en 2019 un nouveau virus canin est apparu qui cause la mort chez ces animaux, vous avez aussi des virus chez les lapins et tous les autres animaux domestiques.
Selon vous, l'agriculture devrait devenir plus verte avec de meilleurs prix et des rendements plus faibles, c'est-à-dire qu'il faudra plus de terres agricoles pour nourrir le monde.
Où allez-vous l'obtenir.
jk 22 mars 2020
le vrai nom de la femme du jeune fermier est.... Esther Ouwehand
Vous ne pouvez plus répondre.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous et recevez chaque jour les dernières nouvelles dans votre boîte de réception

Fond Humeur azotée

Les projets ministériels de l'Omtzigt s'annoncent après le débat sur l'agriculture

Fond Humeur azotée

Le règne de l’ombre longue provoque de l’irritation et de la grogne

Fond Humeur azotée

L’orientation mission du Rutte IV battu

Interview Marie Dekkers

Les prix élevés des terrains constituent le plus grand défi de l’extensification

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login