Shutterstock

Opinie Joost Derk

La longue marche du renminbi chinois

5 Décembre 2018 -Joost Derks

Le président américain Donald Trump et le dirigeant chinois Xi Jinping ont convenu d'essayer de résoudre le différend commercial au cours des 90 prochains jours. Bien qu'un véritable accord soit encore loin, les marchés financiers sont déjà en fête.

La nouvelle d'un cessez-le-feu de la guerre commerciale a suscité une réaction enthousiaste des marchés financiers. Les indices boursiers européens ont ouvert plus de 3% en hausse le lundi 2 décembre. Les entreprises cycliques qui dépendent du commerce international (comme les producteurs d'acier) ont vu les prix augmenter encore plus.

Cette réaction rappelle la comparaison des supporters qui courent avec impatience sur le terrain après le coup de sifflet. Ce n'est qu'une question de temps avant que les investisseurs ne réalisent que le coup de sifflet était le signal de la mi-temps plutôt que le signal de clôture.

Creuser en profondeur
Trump et Jinping ont convenu lors du sommet du G20 en Argentine qu'ils n'introduiraient aucune nouvelle mesure commerciale pendant les 90 prochains jours. C'est en soi un coup de chance, car les deux parties semblaient creuser de plus en plus profondément à l'approche de la réunion.

Dans le cadre de l'accord, les États-Unis (É.-U.) augmenteront le tarif d'importation d'environ 200 milliards de dollars des biens chinois n'augmentera pas de 1% à 10% à compter du 25er janvier. D'autre part, la Chine s'est engagée à acheter une quantité importante de produits agricoles, industriels et autres américains.

90 89… 88 XNUMX… XNUMX XNUMX…
Il y a 2 raisons de ne pas trop s'enthousiasmer pour l'accord. En premier lieu, c'est la courte période pendant laquelle les deux camps doivent parvenir à un accord. Pour Trump, le combat est plus axé sur la protection de l'avance technologique des États-Unis que sur la réduction du déficit du compte courant avec la Chine. Pour Jinping, le progrès technologique est précisément le fer de lance de ses plans de croissance économique.

Au vu des interruptions pour les fêtes (Noël et Nouvel An chinois), reste à savoir si les fêtes sortiront dans le temps limité. Un deuxième risque est que la trêve soit entourée d'ambiguïtés. Chine par exemple, n'a pas précisé pour quel montant il achètera des articles américains. La conséquence de l'absence d'accords fermes est qu'un tweet féroce de Trump peut à nouveau aggraver le conflit commercial.

Longue marche pour le renminbi
La volatilité des prix du renminbi chinois souligne qu'il reste encore beaucoup à faire avant que le conflit commercial ne soit résolu. La monnaie a bondi de plus de 1% face au dollar. Il s'agit de la plus forte augmentation depuis février 2016.

D'autre part, les dégâts du taux de change, qui se sont intensifiés depuis la guerre commerciale, n'ont été effacés qu'après une hausse des prix de 10 % supplémentaires. Le renminbi chinois a encore un long chemin à parcourir. Mais ils savent tout cela en Chine.

Joost Derk

Joost Derks est spécialiste des devises chez iBanPremier. Il a plus de vingt ans d'expérience dans le monde des devises. Cette colonne reflète son opinion personnelle et n'est pas conçue comme un conseil professionnel (d'investissement).

En savoir plus sur

NBWMJoost DerkRenminbi

Podcast Monnaie avec Joost Derks

"Les baisses de taux d'intérêt deviennent soudainement moins évidentes"

Opinie Joost Derk

La France choisit, l'euro perd

Opinie Joost Derk

Le coup de maître risqué de la banque centrale suédoise

Opinie Joost Derk

À quelle vitesse le stress lié à la livre s’accumule-t-il ?

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login