Shutterstock

Opinie Joost Derk

Week-end à Londres ? Attendez un peu avant de réserver !

3 février 2020 -Joost Derks - Réaction 1

Vendredi dernier à minuit, le moment était enfin venu : la Grande-Bretagne devait quitter l'UE. C'était surtout un moment symbolique. Au printemps, tout le cirque recommence. Et cette fois, il y a plus en jeu que jamais.

De l'autre côté de la mer du Nord, ils ont fêté le Brexit comme une victoire vendredi soir. Une horloge a été projetée sur la résidence officielle du Premier ministre Boris Johnson qui décompte jusqu'au moment où la Grande-Bretagne quitte officiellement l'UE. Pour célébrer le départ, le Parti conservateur vend même des torchons spéciaux à l'effigie de Johnson et du drapeau britannique.

Cependant, tous ceux qui pensent que toutes les incertitudes liées au Brexit touchent enfin à leur fin seront déçus. De bons accords commerciaux doivent être conclus avec l'UE avant la fin de cette année. Si cela ne fonctionne pas, le scénario catastrophe se profilera encore le 31 décembre : que la frontière soit totalement verrouillée du jour au lendemain.

Pêcher pour financer
Il sera très difficile de trouver un accord, car Johnson attache une grande importance à certaines questions symboliques. Un exemple de ceci est la fermeture des eaux britanniques. Pour protéger les pêcheurs européens, les négociateurs ont déjà laissé entendre qu'en échange ils garderaient la porte ouverte aux banques et assureurs britanniques.

La valeur de ce secteur financier est 169 fois supérieure à celle de l'industrie de la pêche. Plus d'un million de personnes y travaillent, contre environ 8.000 38 pêcheurs. Pourtant, il semble que Johnson ne s'intéresse pas au « poisson pour la finance ». S'il insiste pour verrouiller les eaux de pêche britanniques, les pêcheurs néerlandais risquent de perdre XNUMX % de leurs bénéfices. Les dégâts dans le centre d'affaires de Londres sont bien sûr bien plus importants.

Y aura-t-il un accord ?
Selon les négociateurs, la probabilité qu'un accord soit conclu avant le 31 décembre est très faible. Vous vous attendez donc à ce que les deux parties ne veuillent pas perdre une seconde et se mettent immédiatement à table l'une avec l'autre. Cependant, les premiers pourparlers ne sont prévus que pour le 3 mars. Si cela ne se passe pas bien, la pression montera rapidement sur Johnson pour repousser la date limite. L'accord sur le Brexit stipule qu'il doit prendre cette décision avant la fin du mois de juin. Cependant, Johnson ne demande un report que s'il n'a vraiment pas d'autre choix. Il est impatient de boucler tout le livre du Brexit cette année.

Quand réserver mon week-end à Londres ?
Comme les négociations ne débuteront qu'en mars, la livre restera probablement dans des eaux plus calmes au cours des prochaines semaines. Cela pourrait changer s'il s'avérait en avril ou en mai qu'un accord est encore loin. L'année dernière, la monnaie a chuté de près de 10 % au printemps alors que les craintes d'un Brexit sans accord montaient. Cela pourrait simplement se reproduire.

Si vous souhaitez vous rendre à Londres pour un week-end sans obligation de visa, il peut être moins cher de réserver l'hôtel au printemps plutôt que maintenant. Bien sûr, il y a aussi une (petite) chance que les deux parties s'entendent très rapidement. Ensuite, la livre - tout comme au second semestre 2019 - peut rebondir de 10 %. Les merveilles ne sont pas encore terminées.

Joost Derk

Joost Derks est spécialiste des devises chez iBanPremier. Il a plus de vingt ans d'expérience dans le monde des devises. Cette colonne reflète son opinion personnelle et n'est pas conçue comme un conseil professionnel (d'investissement).
commentaires
Réaction 1
hans 4 février 2020
C'est en réponse à cela Boerenbusiness article:
[URL=http://www.boerenbusiness.nl/column/10885747/weekendje-londen-even-wachten-met-boeken]Weekendje Londres ? Veuillez patienter avec la réservation ![/url]
Le poisson est un produit à valeur réelle, l'air chaud pris dans ce monde financier n'est pas vraiment nourrissant.
Vous ne pouvez plus répondre.

Quelles sont les cotations actuelles ?

Consultez et comparez vous-même les prix et les tarifs

Podcast Monnaie avec Joost Derks

"Les taux d'intérêt de la zone euro seront les premiers à baisser"

Opinie Joost Derk

Roupie : de monnaie fragile à super monnaie

Opinie Joost Derk

Le rallye pétrolier laisse les devises pétrolières sensiblement froides

Opinie Joost Derk

Le franc va-t-il se redresser après un faux départ en 2024 ?

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login