Blogue : Léonie Bosch

Le secret le mieux gardé de LTO.

3 mai 2018 - Léonie Bosch - Commentaires 49

Cela ressemble presque à des jurons dans l'église quand on demande combien de membres LTO Nederland compte. Si vous regardez les forums Internet, vous verrez qu'il y a principalement des discussions sur l'opportunité d'être membre ou non. Cependant, il est également très intéressant de savoir combien de membres ils ont, car ils font pas mal de déclarations du secteur. Léonie Bosch vérifie les chiffres.

Interrogé plus loin, la remarque est toujours faite : « Nous avons un degré d'organisation de plus de 70 % ». Marc Calon, président de LTO Nederland, l'a fait en 2018 dans une interview avec un revue professionnelle de l'élevage laitier élucider à nouveau. Le journaliste a demandé combien d'agriculteurs LTO Nederland représente encore. "C'est 72%. Je ne sais pas combien c'est par secteur. Cependant, c'est autant qu'en 1990. Cela m'a surpris." Plus tard, il répète que cela l'a surpris.

Les chiffres de 2013 présentent l'image suivante du nombre de membres par entreprise : 3.000 8.500 chez LLTB, 18.000 1 chez ZLTO et 2012 68.500 chez LTO Noord. La source des chiffres est LTO Nederland. Le nombre total d'exploitations agricoles au 43er avril XNUMX est de XNUMX XNUMX. Cela signifierait que XNUMX % sont membres de LTO Nederland.

43

procent

est membre de LTO Pays-Bas

C'est maintenant le cas que LTO Nederland indique qu'ils « comptent deux fois » les membres, c'est-à-dire par famille. Si nous supposons que 60 % sont mariés, nous arrivons à ce calcul : 60 % de 29.500 17.700 font 17.700 2. Celles-ci sont alors comptées deux fois ; donc 8.850 11.800 divisé par 40 donne 20.650 20.650 + 68.500 30 (XNUMX %) donne XNUMX XNUMX. Et XNUMX XNUMX divisé par XNUMX XNUMX = XNUMX %.

LTO Pays-Bas est le plus surpris
Ce qui me frappe, c'est que Calon répète 2 fois dans 1 paragraphe qu'il s'étonne que le degré d'organisation soit si élevé. C'est comme entendre un producteur laitier dire qu'il a regardé la quantité de lait qu'il a livrée cette semaine et qu'il a été surpris qu'il soit le même qu'un an plus tôt. La structure organisationnelle de LTO Nederland est devenue si impénétrable qu'ils ne savent même plus de quoi ils parlent. 

Le Bureau central des statistiques (CBS) indique également que dans l'ensemble du secteur de l'agriculture et de la pêche, il existe un taux de participation de 12% (2011) dans les syndicats, syndicats et/ou syndicats.

Diplôme d'organisation comme jauge
LTO Nederland compte tellement d'entreprises qu'elles desservent presque tous les secteurs. Cependant, il m'est impossible de confirmer les chiffres que LTO Nederland lui-même mentionne. Il semble qu'ils soient très flexibles avec le concept de degré d'organisation. Statistics Netherlands donne la définition suivante : « le nombre d'employés qui sont membres d'un syndicat, exprimé en pourcentage du nombre total d'employés ».

Selon le bureau des statistiques CBS, environ 170.000 72 personnes sont employées dans l'agriculture. Un taux de participation de 122.400 % signifie que 122.400 1.000 personnes sont membres de LTO Nederland. Supposons que cela soit vrai, alors LTO Nederland devrait recevoir 122.400.000 XNUMX fois XNUMX XNUMX € soit XNUMX XNUMX XNUMX millions d'euros chaque année.

Cependant, si l'on regarde le compte de profits et pertes, le chiffre d'affaires est d'environ 24.000.000 1 5 €, sur la base des chiffres de la Chambre de commerce (KvK). C'est 14,4/XNUMX de cela. Cela signifierait un taux d'organisation de XNUMX %. Je suppose que tous les revenus sont des cotisations, ce qui n'est probablement pas le cas. Cela rendrait le pourcentage encore plus bas.

Baisse du nombre d'adhérents
Il y a environ 1 an, il y avait un article dans le ferme, dans lequel a été dressé l'inventaire des effectifs des différents groupements d'intérêt agricole. Ils ne sont pas non plus allés beaucoup plus loin que les estimations. LTO Noord a indiqué qu'il comptait 35.000 25.000 membres, mais a ajusté cela en disant que cela incluait également les membres dormants. Sans ces membres, c'était XNUMX XNUMX personnes.

Cela inclut également les membres de la famille; en pratique, il s'élève à environ 12.500 7.126 membres avec une entreprise. ZLTO indique qu'il y a 2.400 1.200 entreprises membres et LLTB indique qu'il y a XNUMX XNUMX entreprises/partenariats et membres dormants, ce qui se traduit par XNUMX XNUMX membres.

Selon Statistics Netherlands, il existe actuellement 54.840 38 fermes. Cela signifierait que 2012% de toutes les entreprises sont membres de LTO Nederland. C'est une légère baisse par rapport à 4 (-XNUMX%). Rien à avoir honte.

Producteurs laitiers
LTO Nederland a souvent fait la une ces derniers temps, en partie à cause de le conseil contraignant lié à la terre. Un certain nombre de fois, vous avez pu lire que les membres de LTO (du moins, selon LTO lui-même) « ont adopté » le plan. "NZO et LTO Nederland suivent les conseils de la commission complètement terminé et travaillez-le plus loin. Les deux parties étudieront comment elles peuvent encourager les éleveurs laitiers à atteindre la nature liée à la terre souhaitée. » Dirk Bruins : « Le conseil contribue à un certain nombre d'objectifs que nous nous sommes déjà fixés. Donc ça colle bien."

13,5

procent

des éleveurs laitiers sont membres de LTO

Dans un tel cas, il est très important de savoir quel pourcentage des producteurs laitiers sont alors représentés. Il y a 17.000 3.000 producteurs laitiers aux Pays-Bas, dont environ 2017 2.000 sont membres du Dutch Dairy Farmers' Union (NMV) (source : ferme, XNUMX) et environ XNUMX XNUMX sont membres du Dutch Dairy Board (DDB).

Des recherches antérieures du SER (2012) montrent que 43 % des producteurs laitiers sont membres d'un syndicat. Cela produit le calcul suivant : 17.700 100 divisé par 43 fois 7.310 donne 5.000 2.300. Environ 13,5 12 de ces producteurs laitiers sont membres d'un autre syndicat. Il reste donc XNUMX XNUMX producteurs laitiers, soit XNUMX % de tous les producteurs laitiers. Ce qui est un très beau chiffre. Apparemment, la part des producteurs laitiers est d'environ XNUMX % de l'ensemble des membres.

Avouer
Le problème avec les groupes d'intérêts, c'est qu'ils veulent souvent consulter toutes les parties, puis chercher un terrain d'entente. C'est un bel objectif, mais c'est difficile en agriculture. Premièrement, vous avez plusieurs industries, et deuxièmement, vous avez des industries aux intérêts divers. Un exemple clair est l'élevage biologique par rapport à l'élevage conventionnel par rapport à l'élevage intensif. Outre le fait que c'est difficile, il semble que LTO Nederland veuille depuis peu représenter le groupe le plus en difficulté (fermes laitières avec peu de terres et coûts élevés) le moins.

Beaucoup d'adhérents, peu d'adhérents, 10 relations entreprises ou 3.000 13,5 adhérents ; cela ne devrait pas avoir d'importance tant que tout le monde sait comment c'est et ce que vous choisissez. Actuellement, LTO Nederland parle au nom de XNUMX % de l'élevage laitier. Cela ne suffit pas pour dire que le secteur est derrière quelque chose. Une analyse rapide montre que la relation sur les réseaux sociaux évolue de plus en plus vers un sentiment négatif vis-à-vis du LTO.

La transparence est un grand atout pour les membres d'un représentant. Je pense que LTO Nederland aimerait être d'accord avec cela. Commençons par répondre simplement lorsqu'on lui demande combien de membres il y a et ne jonglons pas avec les membres doubles, les membres dormants, les partenariats, les sociétés, les particuliers, les employés, les assurés ou les industries. Simplement les chiffres du tableau par industrie, par entreprise agricole.

OLT Nord
Après quelques jours de lecture de beaucoup d'informations sur LTO Pays-Bas, je ne peux m'empêcher de penser que LTO Nord porte la quasi-totalité du bastion (financièrement et en termes de nombre de membres). Je ne veux pas dénigrer les autres départements avec cela, car ils semblent également bien fonctionner (ZLTO et LLTB). Cependant, il est possible que la dernière réorganisation n'ait eu lieu que pour permettre à toutes les préoccupations lâches de se greffer sur les succès de LTO-North.

Léonie Bosch est économiste et agricultrice. au élevage laitierbosch.nl elle suit de près l'évolution de l'agriculture.  

  Membres (2012) Membres (2017) Différence entre 2012 et 2017
LTO 18.000 12.500 -30,6%
ZLTO 8.500 7.126 -16,2%
LLTB 3.000 1.200 -60%

Léonie Bosch

commentaires
Commentaires 49
Peter 3 mai 2018
Ceci est une réponse à cet article :
[URL=http://www.boerenbusiness.nl/ondernemen/blogs/column/10878431/het-best-bewaarde-geheim-van-lto][/url]
C'est bien que cela soit rendu public.
Je ne comprends tout simplement PAS que ce parti puisse encore se qualifier de représentant de tous les producteurs laitiers.
Claas 3 mai 2018
Merci d'avoir creusé les chiffres Léonie.
Je ne suis moi-même plus membre depuis des années et puis on vous accuse souvent de monter sur le porte-bagages. J'ai toujours trouvé cet argument injustifié parce que vous roulez involontairement dans une direction que vous ne voulez pas.
Ces chiffres montrent qu'il est devenu très encombré sur le porte-bagages et nous pouvons en fait dire que nous, en tant que secteurs, ne nous rendons pas service en cédant le volant à un si petit club.
Cependant, c'est une conséquence du choix de rester derrière.
Le pire pour le moment, cependant, c'est que toutes sortes d'autorités et de gouvernements pensent encore qu'ils peuvent parler à « tous » les agriculteurs si LTO est présent aux consultations.
J'espère que LTO sera en effet plus ouvert sur sa portée réelle limitée dans de telles plateformes. Peut-être à cause de cela, plus de gens sortiront de ce porte-bagages pour les envoyer.
Joop 3 mai 2018
C'est la même chanson pour toutes les organisations : Chez POV aussi, ils rêvent de ces 80 % de membres selon Mme Jansen ....... Cela a aussi à voir avec les relations publiques. Si vous annoncez que moins de la moitié des agriculteurs sont adhérents, il y aura encore plus d'annulations.....
Arnold 3 mai 2018
Tant mieux, si LTO disparaît ou perd du sens, qui va combler le vide ? Nous devons faire attention à ce que de plus en plus de réglementations soient organisées sans notre participation, alors encore une fois, qui va faire ça ?
Ou sommes-nous prêts pour une toute nouvelle structure basée sur une nouvelle organisation obligatoire ?
Où sont les gens du secteur avec une clairvoyance, en dehors de l'ancien modèle de pensée, avec une vision claire ?
Le LEI peut-il faire quelque chose à ce sujet ?
Piet 3 mai 2018
Cela a été une épine dans le pied pendant des années que (Z)LTO maintienne les "anciens" membres. CELA MONTRE DÉJÀ QU'ILS NE PEUVENT PAS MANQUER CELA !! Peut-être que la liste des membres sera mise sur la table lors de la consultation. Ensuite, ils peuvent montrer des chiffres
Piet 3 mai 2018
C'est bien qu'il y ait une nouvelle structure pour l'organisation d'intérêts. L'agriculture pour les agriculteurs ne fonctionne plus. Il y a actuellement des agriculteurs dans les régies départementales qui connaissent certaines choses qui ne vont pas, mais qui ne font rien. Peut-être par intérêt personnel ou par peur. Prenons, par exemple, la fraude au fumier. Certains directeurs de département savaient sans doute qu'il y avait des transports qui n'allaient pas bien. Mais personne ne prend des mesures
bruant de vache 3 mai 2018
Quel calcul absurde. Quiconque connaît un peu les producteurs laitiers de sa région et qui assiste occasionnellement aux réunions des membres de l'OLT confirmera qu'une estimation aussi basse de 13,5 % de membres fermes laitières n'a aucun sens.
Hans 3 mai 2018
J'ai moi aussi annulé mon adhésion à LTO il y a quelques années.
Je n'en suis certainement pas fier.
Je l'ai fait parce que je ne voyais absolument pas que mes intérêts et ceux de la génération permanente d'agriculteurs soient pris en compte.
En raison de la LTO actuelle, il y a eu beaucoup trop de consultations avec toutes les organisations qui se considèrent comme importantes aux Pays-Bas.
Cela a créé un climat qui n'est économiquement propice qu'à une retraite d'agriculteur.
À mon avis, vous êtes un représentant des gens qui travaillent dans le secteur et qui veulent rester !
Espérons sincèrement qu'un nouvel avocat émergera avec un dos solide, afin de ne pas plier au vent d'une organisation idiote.
De cette façon, vous montrez également que vous avez quelque chose à offrir en tant que secteur !
JW la baise 3 mai 2018
lancer un sondage Internet qui est ou n'est pas membre.
Jb 3 mai 2018
Mettre en place un nouveau front agricole et ensuite de manière à ce que nous soyons élus au parti politique 1 au lieu d'une organisation fragmentée
un V 3 mai 2018
Très intéressant! Et puis toujours avec la poitrine en avant qu'ils représentent "le secteur". Lorsque vous regardez la production plutôt que les entreprises, donc en kg de produit fabriqué, il apparaîtra que le LTO représente un % encore plus petit. Pour le dire crûment : un agriculteur qui trait encore 35 vaches ou qui a 300 truies (rien à redire) reste un membre fidèle du LTO, celui qui veut continuer son activité est depuis longtemps parti en tant que membre. "Jip et Janneke ; l'agriculteur reste membre, l'entrepreneur agricole ne met plus d'argent dans ce club dépassé"
ancien membre 3 mai 2018
ils ne parlent pas pour la majorité mais ils n'écoutent pas non plus la minorité
Karel 3 mai 2018
Ce club est en train de s'éroder complètement, car il s'avère maintenant qu'il n'a plus de partisans solides. Préférez aussi voir des clubs comme le NAV ou l'agriculteur sensibilisé. Au moins, ils représentent une opinion.
Janvier 3 mai 2018
Hans rejoint le volant et ramasse le ballon.Cet argent pour tous les décrocheurs qui s'y connaissent mieux. Les gens restent organisés. Individuellement, vous n'avez rien à dire !
Erwin Haveman 3 mai 2018
Il est dommage que nos efforts soient ainsi valorisés, si l'on utilise les bons chiffres, les opposants à LTO Noord semblent être en minorité. Pour illustrer le sandwich et le singe : le 1er novembre 2017, nous comptions 10.030 2017 membres dans l'ouest des Pays-Bas. Selon CBS, en 12.397, il y avait 81 XNUMX fermes en FL, NH, UT et ZH. Le degré d'organisation « non pondéré » est donc de près de XNUMX %. Des explications supplémentaires @LTONoord suivront plus tard.
Fermier 3 mai 2018
Je peux payer beaucoup d'éloges pour le conseil d'administration local de LTO, ils se montrent de nombreuses manières positives. Pour ces liens à La Haye, ils nous battent massivement à court d'argent.
c'est vrai qu'ils comptent des familles entières comme membres, j'ai été approché l'année dernière, si nos noms pouvaient tous être inscrits comme membres, ça ne coûte rien.
Abonné
koos 4 mai 2018
Maintenant, LTO ment également sur ses propres chiffres .... mauvaise affaire de cette organisation !!!
Léonie Bosch 4 mai 2018
Merci d'avoir pris la peine de répondre. Son seul but est la transparence. Si vous remarquez qu'il y a des troubles et que vous avez les chiffres pour les éliminer, n'est-ce pas seulement agréable de le faire ? En fait, « embrassez » les voix critiques de la société qui vous gardent aiguisé et vous montrent où l'accent doit être mis. C'est plus qu'agréable qu'il y ait une représentation du secteur agricole près du feu. Mais force est de constater qu'il semble y avoir une sorte d'agacement lorsqu'on l'interroge sur le droit à l'existence des LTO, est-ce vraiment une question folle ? N'est-ce pas une question qui devrait vivre avec vous. Pourquoi ne pas simplement parler ouvertement et s'assurer que l'unité reste (ou revient) au lieu de réagir à une note critique (à tort ou à raison) indiquant s'il s'agit d'une attaque ! Si vos chiffres sont exacts et que 80 % des entreprises agricoles en sont membres, alors il y a de quoi être fier, n'est-ce pas ? Si ces membres sont comptés par paires (membres de la famille), c'est toujours un bon nombre, mais un nombre différent. Mais toujours bien.
Ex membre 4 mai 2018
J'ai annulé mon adhésion au ZLTO après 35 ans il y a quelques années. J'étais un réalisateur très actif mais critique. Tous les (dizaines d') administrateurs critiques ont été gentiment mais urgemment expulsés de leur organisation. Les gardiens en peluche menteurs et arrogants sont restés sur place. Un éleveur de vaches représentait des entreprises arables, un éleveur de porcs représentait les intérêts du fumier pour l'agriculture arable, etc. Lorsque j'ai été invité quelque part pour mon entreprise, j'ai été insulté par le directeur du ZLTO de l'époque qui serait là au nom du secteur ; ce que je pensais que je n'allais pas faire là-bas. Il m'a représenté non ??
Pas alors et plus jamais.
fan calon 4 mai 2018
pourquoi lui-même ne répond-il pas et ne rend-il pas les chiffres publics ? ils n'ont rien à cacher de toute façon. ou auraient-ils expulsé tellement de membres de la fraude au veau qu'ils n'osent plus le faire eux-mêmes. Si Facebook Google doit être transparent, alors lto peut le faire aussi. maintenant, beaucoup n'ont qu'un sentiment inconfortable supplémentaire
JARDIN 4 mai 2018
Pourquoi la cotisation annuelle a-t-elle (presque) doublé ? (J'ai posé cette question à LTO NOORD, mais je n'ai pas reçu de réponse (un accusé de réception, mais)...
Brabant occidental 4 mai 2018
Alors je vais juste arrêter
hans 4 mai 2018
Pourquoi tant de personnes pensent-elles encore que le LTO est le défenseur des agriculteurs ? Ils sont là pour la filière, donc pour tout le monde, du producteur au consommateur. C'est pourquoi la "politique" de LTO n'est souvent pas dans l'intérêt de cet agriculteur, mais c'est pour les autres maillons de cette chaîne. De plus, LTO est un relais du gouvernement, ils sont également lourdement payés pour cela. Donc, ne pensez pas qu'en tant qu'agriculteurs, vous pouvez démanteler cette organisation, ils opèrent à un niveau supérieur.
Jpk 4 mai 2018
En tant que membre de lto, j'ai été dérangé pendant des années par la politique soufflante concernant, par exemple, les ressources GBM et par le fait de ne pas bien défendre les faits concernant ces ressources
Jpk 4 mai 2018
En tant que membre de lto, j'ai été dérangé pendant des années par la politique soufflante concernant, par exemple, les ressources GBM et par le fait de ne pas bien défendre les faits concernant ces ressources
hans 4 mai 2018
av a écrit :
Très intéressant! Et puis toujours avec la poitrine en avant qu'ils représentent "le secteur". Lorsque vous regardez la production plutôt que les entreprises, donc en kg de produit fabriqué, il apparaîtra que le LTO représente un % encore plus petit. Pour le dire crûment : un agriculteur qui trait encore 35 vaches ou qui a 300 truies (rien à redire) reste un membre fidèle du LTO, celui qui veut continuer son activité est depuis longtemps parti en tant que membre. "Jip et Janneke ; l'agriculteur reste membre, l'entrepreneur agricole ne met plus d'argent dans ce club dépassé"


Les agriculteurs avec 35 vaches ou 300 truies peuvent faire beaucoup mieux financièrement que les éleveurs. Pourtant, à maintes reprises, les viticulteurs sont tenus secrets, notamment à cause du danger qui menace la berge. Cependant, s'il fallait cultiver le marché libre, ce qui empêche désormais les RFC, entre autres, de leur quota par ferme, la sélection se serait faite rapidement et les fermes saines émergeraient rapidement. Et cela pourrait être très différent de ce que vous appelez "celui qui veut continuer son entreprise est parti depuis longtemps en tant que membre".
fermier 4 mai 2018
En tant que groupe d'intérêt, vous ne pouvez jamais satisfaire tout le monde... Mais beaucoup de respect pour tous les agriculteurs qui prennent leur responsabilité et la défendent ! Beaucoup de travail est fait localement et nationalement par LTO. Et bien sûr il se passe aussi des choses au LTO avec lesquelles je ne suis pas d'accord... Et cela malgré le fait que mon mari soit membre d'un conseil départemental ;-)Mais... unir! Quand il semble que le monde entier est contre vous, vous ne pouvez pas serrer le poing tout seul ! Très myope de ne pas être membre d'un groupe d'intérêt uniquement par intérêt personnel. Et oui, les meilleurs barreurs sont à terre (ou crient ici gentiment et anonymement sur le boerenbusiness forum!)
vieux fermier 4 mai 2018
fermière tu as raison, mais par expérience je sais que beaucoup de membres et d'administrateurs ont décroché à cause de la dictature arrogante au sommet, surtout au zlto, on a vu le résultat.
cuisinier 4 mai 2018
fermier a écrit :
En tant que groupe d'intérêt, vous ne pouvez jamais satisfaire tout le monde... Mais beaucoup de respect pour tous les agriculteurs qui prennent leur responsabilité et la défendent ! Beaucoup de travail est fait localement et nationalement par LTO. Et bien sûr il se passe aussi des choses au LTO avec lesquelles je ne suis pas d'accord... Et cela malgré le fait que mon mari soit membre d'un conseil départemental ;-)Mais... unir! Quand il semble que le monde entier est contre vous, vous ne pouvez pas serrer le poing tout seul ! Très myope de ne pas être membre d'un groupe d'intérêt uniquement par intérêt personnel. Et oui, les meilleurs barreurs sont à terre (ou crient ici gentiment et anonymement sur le boerenbusiness forum!)

Cher Fermier, ensemble nous devons en effet serrer le poing. Mais pouvez-vous me dire quand LTO a de nouveau montré son poing au cours des 25 dernières années ? Ils ne savent même pas ce que c'est ! Ils se contentent de polder et de tout donner et d'écouter la société (bien que ces sociétés d'action représentent moins de 5% de la société) ! Les dernières campagnes et coups de poing des agriculteurs portaient sur le prix des céréales au début des années 90 ! L'initiative est venue d'en bas, principalement de non-membres. LTO a alors été contraint d'adhérer. C'est Aaike Maarsing qui l'a fait alors, mais ce garçon d'honneur n'était pas apprécié au sein de LTO pour ça ! Alors qu'est-ce que tu veux dire par serrer le poing ? Ouvre tes yeux!
commandant sud 4 mai 2018
J'ai également résilié mon adhésion il y a quelques années. Ils courent pour les producteurs laitiers et abusent des agriculteurs.
De plus, ils ont brûlé un milliard au ZLTO en 10 ans, sans s'excuser.

Le carrousel des tours y bat également son plein. Regardez le chauffeur cosun de notre région (adri B).

S'il est vrai que lto/zlto et lltb ne représentent que 30% des agriculteurs, leur rôle est joué. C'est dommage car nous avons désespérément besoin d'un avocat. Eh bien, ils l'ont fait eux-mêmes.

S'ils tiennent une réunion, il est préférable de l'organiser dans la maison de retraite au coucher du soleil, alors ils peuvent encore avoir une certaine présence. Vous n'y trouverez certainement plus la jeunesse.
Méfiez-vous!! 4 mai 2018
les jeunes hommes et femmes doivent venir en LTO. Débarrassez-vous des têtes grises. Bientôt, encore plus de vieux LTOers recevront un ruban immérité !!
C. Au début de l'année 4 mai 2018
Suis-je content de ne pas être membre et de ne jamais l'avoir été
lecteur 4 mai 2018
curieux de savoir si demain dans la nouvelle récolte il y aura une autre interview avec Marc calon dans laquelle il explique maintenant combien de membres ils ont vraiment
Abonné
vrijbuiter 5 mai 2018
Seule une organisation comme l'Union des agriculteurs belges tire fort sur la corde des agriculteurs. Ils y roulent toujours avec du diesel rouge, là ils ont leurs propres plaques d'immatriculation sur le tracteur (une fois 25.00 €), un mauvais prix du lait et les barils sont à Bruxelles, ...
Henk 5 mai 2018
salut Leonie compte à nouveau les membres restants. demande juste à calon combien il y en a
non 5 mai 2018
Question:

Je suis un jeune agriculteur, mon père a résilié son adhésion à LTO il y a 10 ans. Je ne me sens pas non plus chez moi au LTO car j'ai peur que si quelque chose ne va pas chez moi, à cause d'une erreur administrative ou technique d'un fournisseur, je sois immédiatement expulsé par le LTO / En plus, ils sont plus occupé pour les grands producteurs laitiers ainsi que pour un agriculteur arable.

Pourtant, je pense qu'il est important d'avoir une voix organisée dans les décisions importantes de l'industrie, alors que dois-je rejoindre ?
vieux fermier 5 mai 2018
Répondre,

Vous avez raison, mon successeur le dit aussi. Conseils laissez ce vieux navire en perdition plein de chercheurs d'emploi pour ce qu'il est, commencez par les jeunes motivés qui utilisent les médias sociaux et maintenez les coûts bas et assurez-vous que nous sommes au début d'une nouvelle ère, adoptez-le.
nouveau lecteur de cultures 5 mai 2018
J'ai reçu une nouvelle récolte aujourd'hui mais il n'y a rien dedans à ce sujet. Je ne pense pas qu'il soit si difficile pour lto de répondre à ce remue-ménage. il suffit de publier simplement les numéros de membres, tout le monde est à nouveau silencieux. ou .... .. la vérité serait encore pire.
????! 6 mai 2018
new crop lecteur a écrit:
J'ai reçu une nouvelle récolte aujourd'hui mais il n'y a rien dedans à ce sujet. Je ne pense pas qu'il soit si difficile pour lto de répondre à ce remue-ménage. il suffit de publier simplement les numéros de membres, tout le monde est à nouveau silencieux. ou .... .. la vérité serait encore pire.


Était-ce la dernière nouvelle récolte ?????
Ou êtes-vous un « dormeur » ?
Agri 6 mai 2018
Heureusement, vu les nombreuses réactions, l'histoire de lto est toujours d'actualité, personnellement je me fiche de savoir qui représente mes intérêts tant qu'ils sont représentés.
Jpk 7 mai 2018
En tant que solitaire, ce 2 pièce de gauche n'arrive pas à prendre pied pour notre secteur 7 secteur sur 10 stopper la succession avec une tranche de pain au fromage est de plus en plus difficile le vieillissement est en agriculture 100%
hans 7 mai 2018
Agri a écrit:
Heureusement, vu les nombreuses réactions, l'histoire de lto est toujours d'actualité, personnellement je me fiche de savoir qui représente mes intérêts tant qu'ils sont représentés.


Remarquez-vous également que lorsque tout va bien, vous n'entendez rien ? Les nombreuses réactions à ce savon LTO parlent donc d'elles-mêmes.
hans 7 mai 2018
jpk a écrit :
En tant que solitaire, ce 2 pièce de gauche n'arrive pas à prendre pied pour notre secteur 7 secteur sur 10 stopper la succession avec une tranche de pain au fromage est de plus en plus difficile le vieillissement est en agriculture 100%


Oui, si vous voulez vous comporter à droite, libre concurrence, loi du plus fort, intérêt personnel d'abord, chacun pour soi, dans un pays "de gauche" avec une chambre "de gauche" et un cabinet "de gauche", vous le perdez .
Et le pays ne change pas du jour au lendemain, alors quelle serait la solution ?
Abonné
jan 7 mai 2018
vieux fermier a écrit:
Répondre,

Vous avez raison, mon successeur le dit aussi. Conseils laissez ce vieux navire en perdition plein de chercheurs d'emploi pour ce qu'il est, commencez par les jeunes motivés qui utilisent les médias sociaux et maintenez les coûts bas et assurez-vous que nous sommes au début d'une nouvelle ère, adoptez-le.

Déjà arrivé, rejoignez la NAV
tour 8 mai 2018
Je n'ai pas encore vu de réponse de Lto. est-ce de l'arrogance ou ont-ils quelque chose à cacher
????! 8 mai 2018
suiveur a écrit:
Je n'ai pas encore vu de réponse de Lto. est-ce de l'arrogance ou ont-ils quelque chose à cacher


Probablement à la télé ce soir : LTO expulsera tous les membres ayant une opinion.
Gerrit 13 mai 2018
pas membre depuis des années
c'est de l'argent très facile.
et ils vous ignorent toujours alors qu'il est clairement indiqué dans les statuts qu'ils doivent défendre les membres.
ce n'est que de l'intérêt personnel.
Eric Huber 16 mai 2018
Frappant ça BoerEnBusiness considère qu'il est si important de réduire le LTO. Nous vivons dans un pays libre et aussi BoerEnBusiness a le droit de tout mettre en œuvre pour renforcer son propre modèle de revenus. Les initiés de BB répondent pour maintenir la teneur. J'espère que la plupart des agriculteurs qui ont été confus en lisant cet article et les commentaires anonymes feront leurs propres recherches pour découvrir les faits.
En tant que membre d'un club démocratique, vous devez avoir votre mot à dire et choisir vos représentants. S'ils ne fonctionnent pas bien, choisissez-en de nouveaux ou courez vous-même. En tant que président du département aviculture LTO, je demande aux membres quelle est ma tâche. Les membres n'ont bien sûr pas tous exactement les mêmes intérêts et donc des choix et des compromis seront nécessaires. Je suis convaincu que nous pouvons fournir des orientations très essentielles aux processus qui affectent l'agriculture. Il s'agit souvent de "damage control", car la politique et la société ne sont généralement plus de notre côté. Je voudrais inviter tout membre critique ou auto-stoppeur à proposer un meilleur plan d'action.
N'importe qui peut se plaindre de ce qui ne va pas. Se battre pour un avenir meilleur pour l'agriculture et y aller vraiment est un tout autre ordre.
De plus, à la suite de cet article, vous pouvez regarder LTO de deux manières. S'ils ont vraiment si peu de membres, alors il est très intelligent qu'ils soient toujours à l'avant de la table de négociation au nom de ces membres. Mais s'ils ont un taux d'affiliation beaucoup plus élevé que ce qui est suggéré ici, alors trop d'agriculteurs se soustraient encore à la responsabilité de rendre possible ensemble les coûts d'un bon plaidoyer. De plus, tous les agriculteurs des Pays-Bas ne sont vraiment forts que s'ils sont tous membres de LTO et y ont leur voix démocratique.
Alors, .................. maintenant la prochaine vague de critiques peut recommencer. D'accord, mais ayez aussi le courage de dire qui vous êtes.
????! 17 mai 2018
Eric Hubers a écrit :
Frappant ça BoerEnBusiness considère qu'il est si important de réduire le LTO. Nous vivons dans un pays libre et aussi BoerEnBusiness a le droit de tout mettre en œuvre pour renforcer son propre modèle de revenus. Les initiés de BB répondent pour maintenir la teneur. J'espère que la plupart des agriculteurs qui ont été confus en lisant cet article et les commentaires anonymes feront leurs propres recherches pour découvrir les faits.
En tant que membre d'un club démocratique, vous devez avoir votre mot à dire et choisir vos représentants. S'ils ne fonctionnent pas bien, choisissez-en de nouveaux ou courez vous-même. En tant que président du département aviculture LTO, je demande aux membres quelle est ma tâche. Les membres n'ont bien sûr pas tous exactement les mêmes intérêts et donc des choix et des compromis seront nécessaires. Je suis convaincu que nous pouvons fournir des orientations très essentielles aux processus qui affectent l'agriculture. Il s'agit souvent de "damage control", car la politique et la société ne sont généralement plus de notre côté. Je voudrais inviter tout membre critique ou auto-stoppeur à proposer un meilleur plan d'action.
N'importe qui peut se plaindre de ce qui ne va pas. Se battre pour un avenir meilleur pour l'agriculture et y aller vraiment est un tout autre ordre.
De plus, à la suite de cet article, vous pouvez regarder LTO de deux manières. S'ils ont vraiment si peu de membres, alors il est très intelligent qu'ils soient toujours à l'avant de la table de négociation au nom de ces membres. Mais s'ils ont un taux d'affiliation beaucoup plus élevé que ce qui est suggéré ici, alors trop d'agriculteurs se soustraient encore à la responsabilité de rendre possible ensemble les coûts d'un bon plaidoyer. De plus, tous les agriculteurs des Pays-Bas ne sont vraiment forts que s'ils sont tous membres de LTO et y ont leur voix démocratique.
Alors, .................. maintenant la prochaine vague de critiques peut recommencer. D'accord, mais ayez aussi le courage de dire qui vous êtes.



Bien sûr, s'il vous plaît, directement:
En précisant que vous aimez les poulets, vous indiquez clairement que vous êtes purement unilatéral. Pas les intérêts des agriculteurs, mais l'intérêt personnel d'abord. Et démocratiquement : la plupart des intérêts comptent : en bref : l'élevage laitier sera TOUJOURS la seule voix (audible) vers le monde extérieur (public/politique).
Parce qu'il y a plus de mal que de bien, LTO doit toujours être d'accord avec la politique en tout.

Aussi : combien de membres ont été expulsés après la décision du président ? NUL!!!? Et pas le meilleur homme lui-même ???! Quel club sympa !

Dissoudre avant de pouvoir expulser le dernier membre ! Préviendra beaucoup de dégâts agricoles !!!
Abonné
fabricant de perruque 17 mai 2018
Je pense que vous devez être membre de quelque chose que ce soit LTO, ZLTO, LTBB ou un autre syndicat, les resquilleurs sont des profiteurs à mes yeux.

L'adhésion à LTO a été annulée il y a des années parce que les gens ne se battent pas pour mais contre l'agriculture arable.
Les cultures arables n'entrent pas en jeu dans la violence de l'élevage.

Aussi l'accord avec Tennet pour la puissance du verre LTO auquel le sol est lié
entreprises à sacrifier est en deçà de toutes les normes.
Vous ne pouvez plus répondre.

Quelles sont les cotations actuelles ?

Consultez et comparez vous-même les prix et les tarifs

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login