À l'intérieur : marché aux cochons

Le marché du porc ne sait pas choisir une direction

25 Augustus 2017 - Réaction 1

Autour du changement de semaine (de la semaine 33 à la semaine 34), l'offre de porcs était décrite comme large par les abattoirs néerlandais. Pour les programmes d'abattage de la semaine 34, par conséquent, peu d'efforts ont été nécessaires pour obtenir le nombre souhaité de porcs sur les crochets.

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Maintenant que les vacances sont terminées dans le centre des Pays-Bas et que le sud peut retourner à l'école la semaine prochaine, les transformateurs de viande reprennent également vie. Cela signifie que la production augmente, ce qui nécessite davantage de porcs. Cela ne semble pas manquer pour le moment.

On espérait une tendance à la hausse des prix du porc

Néanmoins, le commerce parle d'une diminution raisonnable du nombre de porcs en moyenne. Ce qui manque actuellement sur le marché, c'est l'évolution du prix du porc. On espérait que les prix du porc connaîtraient une tendance à la hausse vers la fin des vacances. Après tout, le marché du porc est toujours aux prises avec les conséquences de la pénurie de porcelets du printemps dernier.

Sélection de porcs décente
Bien que certains pensent que « l’histoire du moins de porcelets » relève de la catégorie des « fausses nouvelles », cette lecture est loin d’être exacte. Les abattoirs néerlandais ont constaté une offre considérable de porcs ces dernières semaines, ce qui ne peut s'expliquer que par une diminution des ventes de porcs vers l'Allemagne. Les Allemands ont réussi à se rendre moins populaires grâce à l'histoire de l'ours et à l'ajustement des conditions de paiement, c'est pourquoi les commerçants préfèrent garder les porcs aux Pays-Bas.

L'échange Internet
Cette semaine, les prix des porcs des abattoirs néerlandais sont restés inchangés. En Allemagne également, les prix n'ont pas bougé. La cotation de l'Internet Exchange cette semaine a été surprenante. Mardi 22 août, celui-ci a été réduit de 0,01 € à 1,75 €, avant de remonter de 0,03 € à 1,78 € vendredi.

Le marché du porc allemand peut-il augmenter la semaine prochaine ?

Sur les 11 lots proposés, 10 ont été négociés. Cette action vise à assouplir le marché du porc, mais les ventes de viande ne donnent pas encore d'indices en ce sens.

Ce plus pourrait indiquer que le marché allemand du porc pourrait augmenter au cours de la semaine à venir. Reste à savoir si cela se produira. Au cours des dernières semaines, il n'a pas été possible de convertir une attente positive en une hausse des prix et les sons pour la semaine à venir sont loin d'être clairs, car il existe toujours des forces sur le marché qui souhaitent que le marché baisse.

À quoi sert la bourse d'études DCA 2.0 ?
L'offre de porcs pour la semaine à venir semble encore importante, mais pas supérieure à celle de la semaine dernière. On s'attend à ce que la planification soit finalement reprise par les abatteurs néerlandais, même si cela nécessitera de nombreux essais et erreurs. Au total, cela se traduit par des prix inchangés pour la semaine 35 pour le DCA Exchange Price 2.0 pour les porcs abattus et vivants, à respectivement 1,62 € et 1,28 € le kilo.

radar de pluie
Propulsé par Agroweer

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login