Dans les 3 régions

Les réglementations sur la qualité de l’environnement sont largement sursouscrites

10 Novembre 2017 - Kimberley Bakker - Commentaires 2

Le Règlement sur la qualité de l’environnement (ROK) est largement sursouscrit dans les trois régions. 3 élevages porcins se sont inscrits. C’est ce qu’a rapporté la Société de développement de l’élevage porcin (OBV) le vendredi 57 novembre.

Bart-Jan van Zandwijk est co-auteur

32 entreprises se sont enregistrées dans la région « sud », 13 dans la région « est » et 12 inscriptions proviennent de l'« autre » région. L'OBV va maintenant évaluer les inscriptions les conditions fixé pour le schéma. De plus, l’impact des odeurs sera calculé par emplacement.

Le dispositif répond à un besoin

Programme largement sursouscrit
Le budget de la République de Corée est de 8 millions d'euros. Cela signifie que l’OBV peut soutenir environ 35 entreprises en cas de fermeture d’entreprise. Cela signifie que le programme, avec 57 inscriptions, est largement sursouscrit. "C'est la preuve que ce dispositif répond à un besoin", déclare Paul Jansen, de Pig Farming Development Company. 

Les éleveurs de porcs participants reçoivent une compensation financière leur permettant de mettre un terme à leur activité de manière responsable, à condition que celle-ci soit située dans un lieu offrant peu de perspectives d'avenir.

Notification au plus tard en janvier
Les éleveurs de porcs qui participent au ROK seront informés au plus tard en janvier 2018 de leur demande et de son approbation ou non. Les localités sélectionnées doivent mettre fin à leur activité d'élevage intensif au plus tard le 1er janvier 2019, après quoi leur permis expirera également.

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Kimberley Baker

Kimberly Bakker est rédactrice polyvalente à Boerenbusiness† De plus, elle a un œil sur les canaux de médias sociaux de Boerenbusiness.
radar de pluie
Propulsé par Agroweer
commentaires
Commentaires 2
Jean 10 Novembre 2017
Ceci est une réponse à cet article :
[URL=http://www.boerenbusiness.nl/varkens-voer/artikelen/10876531/regulation-ambientquality-ruim-overtekend][/url]
Est-ce vraiment une différence ou est-ce que ce sont principalement des entreprises qui, autrement, auraient arrêté leur activité en raison de l'attrition naturelle qui se sont manifestées et reçoivent-elles une belle prime ?
Français 11 Novembre 2017
C'est ce qu'il y a de bien avec les subventions, John. Ceux-ci vont également aux producteurs de céréales, aux trayeurs de vaches et aux constructeurs de porcheries (Vamil) qui, autrement, cultiveraient, traireraient et construiraient.
Jean 11 Novembre 2017
Ce sont des subventions qui sont dépensées plus judicieusement qu’une prime de fuite.
Vous ne pouvez plus répondre.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous et recevez chaque jour les dernières nouvelles dans votre boîte de réception

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login