Hans Engbers / Shutterstock.com

Actualités Les cochons

Rabobank s'attend à plus de porcs en Europe

26 Avril 2019 -Tim Roetman - Commentaires 7

Les épidémies de peste porcine africaine en Chine secouent le marché du porc, rapporte Rabobank dans sa nouvelle mise à jour trimestrielle. La banque s'attend à ce que la hausse des prix motive les éleveurs de porcs à augmenter leur production.

La mise à jour du porc de Rabobank revient sur les 4 premiers mois de 2019. Après que les prix du porc soient tombés à un niveau relativement bas au premier trimestre, une forte hausse des prix a commencé fin mars. Cela est dû à une augmentation de la demande en provenance de Chine. En conséquence, le prix du porc parfois jusqu'à 0,10 € par kilo et par semaine.

Rabobank a déjà annoncé dans une publication antérieure qu'elle s'attend à ce que Production porcine chinoise diminuera de 25% à 35% (-13 millions de tonnes de porc). Selon la banque, cette baisse ne peut être compensée à court terme par l'importation de porc d'autres pays. Cela signifie qu'il y a des pénuries.

La production européenne en hausse
Les analystes de Rabobank, quant à eux, s'attendent à une croissance rapide de la population porcine européenne. En 2016, qui a également été une année de prix élevés, le cheptel porcin a augmenté de 2,1 %. De tels chiffres sont également possibles cette année. Non seulement en Europe, mais aussi au Brésil, au Canada et aux États-Unis, les éleveurs de porcs augmentent leur production en raison de la pénurie de porcs chinois.

Malgré l'optimisme du marché, Rabobank rapporte qu'il faut se prémunir contre trop d'euphorie. En Europe, par exemple, la peste porcine africaine sévit également, y compris en Belgique. En conséquence, une épidémie aux Pays-Bas ou en Allemagne se profile.

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Tim Roetman

Tim Roetman travaille comme rédacteur en chef junior à l'élevage depuis novembre 2018 Boerenbusiness† Il écrit principalement sur l'évolution (des prix) du marché porcin et laitier.
radar de pluie
Propulsé par Agroweer
commentaires
Commentaires 7
Christel 27 Avril 2019
C'est en réponse à cela Boerenbusiness article:
[URL=http://www.boerenbusiness.nl/varkens/ artikel/10882234/rabobank-expects-meer-varkens-in-europa]Rabobank attend plus de porcs en Europe[/url]
Le porc de base peut se développer, mais pas aux Pays-Bas en raison de 100 règles et lois.
Cette croissance viendra en Belgique et en Allemagne
Abonné
info 27 Avril 2019
Chacun doit élaborer son propre plan, après tout, c'est de l'entrepreneuriat, même si nous sommes critiqués par des organisations qui n'ont aucun lien dans leur travail avec la production de produits nécessaires à une vie normale.
Leo 28 Avril 2019
Le prix du porc en Chine chute à nouveau et est bien en deçà du niveau de 2016. Les pays à bas coûts en récoltent les fruits et augmentent leur production. Je me demande quelles seront les évolutions dans les mois à venir.
L'application des lois et des réglementations est rendue coûteuse par la périphérie. Ils frappent à nouveau. Après tout, les investissements et les coûts qui doivent être faits pour se conformer aux lois et règlements ne disparaissent pas dans les poches du gouvernement. Le lobbying est une partie importante de la politique et du modèle économique de la périphérie, une main lave l'autre. Les lois et les règlements sont abusés pour gagner de l'argent de l'agriculteur.
cordonniers1 28 Avril 2019
c'est donc la faute de celui qui fait ces lois, et de personne d'autre
Piet 28 Avril 2019
J'apprécie vraiment les rendements supérieurs à la moyenne après la mauvaise année 2015. Si vous cherchez toujours une raison de vous plaindre, arrêtez vite. Vous êtes un fardeau pour vos proches.
de placages 29 Avril 2019
Piet, nommer des faits n'est pas se plaindre. De plus, je me lasse de tous ces gens qui disent que les éleveurs de porcs deviennent tous millionnaires. Prix ​​seulement (très) bons pour un mois. Incidemment, ce devraient être des prix normaux par rapport à tous les autres secteurs en dehors de l'agriculture, mais cela mis à part.
truie_bert 29 Avril 2019
Les porcelets sont en moyenne légèrement moins chers cette année que l'an dernier dans une semaine comparable. Espérons qu'ils ne volent pas aussi fort que l'an dernier. Cela pourrait être une bonne année si les cotations se maintiennent.
Vous ne pouvez plus répondre.

Que fait le courant
cotations porcs et alimentation

Consultez et comparez vous-même les prix et les tarifs

Actualités Melk

La liquidité reste un défi pour les fermes laitières

Actualités Rabobank

Rabobank veut plus de force à son siège social

Analyse Rabobank

Bulletin Carbone Rabo fait une erreur avec un agriculteur

Actualités Chiffres annuels Rabobank

Les agriculteurs demandent encore moins de crédit à Rabobank

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login