Shutterstock

Actualités Activisme animalier

Fin de l'occupation de l'élevage porcin de Boxtel

13 mai 2019 - Editeurs Boerenbusiness - Commentaires 28

Des défenseurs des droits des animaux sont entrés lundi 13 mai dans une porcherie à Boxtel, dans le Brabant méridional. Plus de 100 personnes du groupe d'action « Activism On The Road » occupent l'écurie depuis midi. A 22 heures, la police et l'Unité Mobile (ME) ont fait sortir les militants de l'écurie et les ont évacués.

La police a arrêté plusieurs dizaines de militants ; ils ne voulaient pas quitter le site ou ne voulaient pas s'identifier. Les militants qui ont montré leur carte d'identité n'ont pas été arrêtés. Les agriculteurs venus à l'élevage porcin avec des tracteurs (pour une contre-manifestation) sont repartis vers 22 heures. Cela a également mis fin à l'occupation de 00 heures.

Dans un communiqué de presse, la police a déclaré qu'elle n'était délibérément pas intervenue plus tôt, car elle cherchait une solution acceptable pour tous. "Sans mettre en danger le bien-être de l'agriculteur, des animaux et des militants", indique le communiqué. Le ministère public a annoncé qu'il poursuivrait tous les manifestants.

Les agriculteurs sont sortis en masse pour protester contre les militants ; Des dizaines d'agriculteurs se sont rendus à l'étable de Boxtel pour soutenir les agriculteurs concernés et exercer une pression supplémentaire sur les militants. Twitter montre, entre autres, que les voitures des militants se sont renversées. De nombreuses activités ludiques étaient également proposées, comme un barbecue à l'écurie.

Vives critiques
Plusieurs personnes sur Twitter ont vivement critiqué le cambriolage de l'écurie. Le député Jaco Geurts (CDA) juge cela totalement inacceptable. Linda Jansen, présidente de l'Organisation des producteurs de porcs (POV), utilise également des termes similaires et parle également d'un acte irrespectueux. Sous #Boxtel, les défenseurs de la cause animale, les agriculteurs et les citoyens débattent avec acharnement.

La ministre Carola Schouten (Agriculture, Nature et Qualité alimentaire) désapprouve également cette action via ses réseaux sociaux : « C'est l'une des entreprises qui nous fournissent notre alimentation quotidienne. épaule et être intimidé. de devenir. C’est inacceptable.

« Danger pour la santé publique »
Wim Bens, président du ZLTO, critique cette action et la qualifie de danger pour la santé publique. Selon lui, les cambriolages d'écuries suscitent une grande inquiétude parmi les éleveurs de porcs membres du groupe d'intérêt. Marc Calon, président de LTO Pays-Bas, a déclaré à De Telegraaf qu'il trouvait inacceptable que la police n'agisse pas rapidement et de manière adéquate contre cette terreur stable. "Et puis la police va négocier ? C'est le monde à l'envers !", grogne Calon.

L'organisation agricole et horticole estime que les militants n'ont pas le droit d'accéder aux écuries de manière non sollicitée. De plus, ils risquent d’être porteurs de toutes sortes de maladies. 

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir
radar de pluie
Propulsé par Agroweer
commentaires
Commentaires 28
Gaston 13 mai 2019
C'est en réponse à cela Boerenbusiness article:
[URL=http://www.boerenbusiness.nl/varkens/artikelen/10882451/dierenactivisten-beleggen-brabantse-varkensstal]Des militants pour la protection des animaux occupent une écurie porcine brabançonne[/url]
Tous les oisifs payés, entre autres, avec l'argent de la loterie des codes de vomissement
péta 13 mai 2019
Ce n’est pas du militantisme, leur façon d’agir s’apparente davantage à du terrorisme.
Ae 13 mai 2019
C'est bien de voter pour FVD. Alors tout ira bien avec ce clitoris de Paul.
Baie 13 mai 2019
Merci à la loterie des codes postaux....
Ils sponsorisent ce genre de clubs.
Marco 13 mai 2019
Rendez les choses difficiles en tant que secteur et éteignez la lumière sur ces activistes !
Jan10 13 mai 2019
Des militants de nombreux pays. C'est bien que si la PPA éclate ici en premier, vous sachiez où aller.
céréalier 13 mai 2019
ils devraient les enfermer !
Rendre la vie des gens qui travaillent dur misérable parce qu'ils n'ont pas le courage de tuer un animal pour manger un délicieux morceau de viande.
Ce sont vraiment des connards de la société !
Abonné
éleveur de cochons 13 mai 2019
Veuillez fournir à tous les occupants leur emplacement résidentiel. Nous pouvons également leur rendre une visite personnelle et inattendue en groupe. Voyez à quoi ressemblent leurs conditions de vie.
Abonné
singe 13 mai 2019
C'est alors une atteinte à la vie privée !
hp 13 mai 2019
un découpage sophistiqué de ce groupe, dont le conducteur est désormais capable de maintenir la paix et peut, d'un simple tour de main, donner des conséquences si sans précédent, faisant vomir tous les Pays-Bas sur ces gens... en faisant tous ensemble un don pour le meilleur avocat possible pour aider cette famille ?
Elisabeth 13 mai 2019
Ces militants ont tout simplement raison. L’élevage industriel est dépassé et irrespectueux envers les animaux et la nature.
péta 13 mai 2019
Geesje Rotgers de Staf est la porte-parole du gardien d'animaux. Soutenez également la fondation agrifacts, au moins elles existent.
ae 13 mai 2019
Elisabeth.. Ils viennent passer à l'action avec un gros SUV. (Le premier est déjà dans le fossé !!!) Certains ont même acheté un billet d'avion pour se rendre à Boxtel. Et pendant les prochaines vacances, nous retournerons dans des endroits merveilleusement chaleureux pour profiter de la belle nature et des récifs coralliens. . Et une bande d'égoïstes de première classe.!!!!!

FJ et K 13 mai 2019
Ces flics sans valeur sont de retour, n'attendez rien de cela. Ce n'est pas normal qu'une telle racaille vienne prendre les devants ici.
Abonné
Jupe 13 mai 2019
Allez provoquer une émeute dans le supermarché, videz les rayons de viande et jetez-la dans la rue au lieu de semer le chaos chez un agriculteur. Des fainéants.
de placages 13 mai 2019
C'est un pays pathétique, je le dis depuis des années, 100 personnes ruinent la tradition de Sinterklaas et nous, Néerlandais, restons les bras croisés. La plupart d’entre nous sont des lâches, nous laissons tout arriver, idem maintenant. Folkert van de Graaf aurait dû être lynché depuis longtemps, mais personne n’a les couilles. Toujours peur.......
Josh van Vonderen 14 mai 2019
vanplatingen Je sais que tu ne t'appelles pas vanplatingen parce que tu n'as pas l'accent flamand.

Vous jouez toujours au troll ?
À quelle profondeur pouvez-vous couler ?
Lizzy 14 mai 2019
Regardez les choses sous les deux angles : cette action n’était pas personnelle à l’agriculteur, personne n’a été insulté ou touché, aucun intérêt n’a été lésé par les militants. Ils veulent seulement créer des images que le gouvernement cache. Contrairement aux agriculteurs qui ont insulté, menacé de mort et endommagé leurs voitures. Qui est le sauvage ici ? La seule exigence était de soigner les bébés presque mourants et blessés. Vu aussi que derrière, des porcelets ont simplement été jetés à la poubelle, morts parce qu'ils ne pouvaient pas atteindre leur mère ?? Si tout est si bien organisé en matière de bien-être animal, pourquoi tout nous est-il si bien caché ? Je comprends très bien que pour de nombreux Néerlandais, c'est tout à fait normal, la violence pour leur propre bénéfice. Mais mettez-vous un instant dans d'autres cultures/modes de vie... Je suis pro contestataire, non violent bien sûr. Il se trouve que je suis végétalien, mais pas mon partenaire et chacun fait ses propres choix. Mais je pense certainement que le public devrait savoir ce qui se passe derrière les portes de ces écuries et abattoirs. Cela devrait être un droit. Au fait, les agriculteurs vandalistes ont-ils également été arrêtés ? C’est aussi enfreindre la loi. Eh bien, soyons honnêtes :-)
marque 14 mai 2019
Lizzy. Il y a quelques mois, Green Peace sur Facebook était très négatif à l'égard des animaux dans les fermes. vous humanisez vos animaux de compagnie. Cela me convient, mais j'ai mes réserves à ce sujet. Nous avons invité Green Peace à venir jeter un œil à nos poulaillers. Mais pourquoi ne font-ils pas ça ??? Je pense que c'est parce qu'ils n'entrent pas dans les médias avec ça.
Bob 14 mai 2019
Ils ont souvent un chien ou un chat qui ne sort que deux fois par jour, mais c'est différent à la ferme.
N'est-ce pas de la maltraitance animale ?
Agriculteur 14 mai 2019
@Lizzy : essayez ceci en Chine et nous n'aurons plus de vos nouvelles.
Les agriculteurs ont été bien trop bons. Dommage qu'ils n'en aient pas mis dans la saucisse.
Abonné
roy 14 mai 2019
Comment oses-tu commencer à parler de ces agriculteurs ? ils se sont toujours très bien comportés. Ces gens ont désormais sur la conscience l’abattage de tous ces porcs. Propagation de maladies et déclenchement d'incendies. Saleté et aucun droit de parole si vous blâmez de telles actions.
Willem 14 mai 2019
Chère Lizzy, Supposons que 150 personnes aient forcé la porte de votre appartement pour vous accuser de maltraitance sur enfants. Alors vous auriez dit : est-ce nécessaire ? Vous auriez pu simplement sonner à la porte. Si vous soupçonnez cet agriculteur de pratiques illégales, vous pouvez contacter la NVWA. Si vous vous étiez comporté correctement, vous auriez peut-être pu obtenir une visite du fermier lui-même. Pas cent cinquante, mais une poignée. Tout d'abord, placez-le soigneusement sous la pompe et enfilez bien sûr des vêtements de travail propres. C'est l'un des affichages les plus grossiers que j'ai jamais vu. Aux États-Unis et au Canada, une telle action aurait pu vous coûter la vie. Je dois dire que l'écurie était soignée et que ces cochons avaient l'air très bien.
LoekT 14 mai 2019
Le maillon le plus vulnérable de la chaîne (l'éleveur de porcs) absorbe à nouveau les coups du reste de la chaîne, qui reste assis en comptant l'argent et attend que cela passe.
truie12 14 mai 2019
Les élections approchent à nouveau, c'est pourquoi le PVDD a de nouveau mobilisé ses électeurs pour attirer les voix au détriment des éleveurs de porcs et de leurs animaux. Et tout cela pour que « les amoureux des animaux » puissent conserver leur emploi avec un gros salaire. C'est la pire forme de parasitage.
Incendie criminel, occupation d'écuries, menaces, étouffement des porcs en coupant les systèmes de ventilation... où cela va-t-il finir ??!!???
Je suis heureux que les éleveurs de porcs, malgré tout ce qu'ils doivent traverser, se comportent correctement.
renifler 14 mai 2019
Oui, voyez-vous, ce n'est pas sans raison qu'ils sont "les mangeurs".
Rhum 15 mai 2019
Cette vieille ester est une tueuse en série. Elle est l'instigatrice de tout ça.
Abonné
betterave paysanne 16 mai 2019
Ce porte-parole de la viande aux victimes n'a pas non plus son nom

LOOGMAN, son nom l'indique déjà
Vous ne pouvez plus répondre.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous et recevez chaque jour les dernières nouvelles dans votre boîte de réception

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login