Shutterstock

Actualités Recensement agricole

Aussi moins de porcs d'engraissement et de porcelets aux Pays-Bas

29 Novembre 2019 - Kimberley Bakker

Non seulement le cheptel porcin, mais aussi le nombre de porcs reproducteurs, de porcelets et de porcs à l'engrais ont diminué cette année. Cela ressort des chiffres provisoires du recensement agricole de 2019 de Statistics Netherlands (CBS). Le nombre d'élevages porcins avec des porcelets a en effet diminué de près de 2019 % en 7.

Le nombre de porcelets aux Pays-Bas devrait être de 2019 millions en 5,46, selon Statistics Netherlands. C'est 3,4 % de moins que les 5,65 millions de l'an dernier. Une forte baisse est particulièrement visible dans la province de Frise. Dans cette province, le nombre de porcelets a diminué de 14,1 % à 55.044 24,9 porcelets l'an dernier. En revanche, on note une forte augmentation en Zélande : +22.293% à XNUMX XNUMX porcelets. Si l'on regarde le tableau d'ensemble, ces chiffres n'ont qu'une influence limitée sur le stock de porcelets. C'est parce que ces provinces des Pays-Bas joueurs relativement petits sont.

La plus grande "province de porcelets" reste le Brabant septentrional, avec pas moins de 2,62 millions de porcelets. Il n'est pas nécessairement surprenant que la plupart des porcelets se trouvent dans cette province. Après tout, le Brabant septentrional compte le plus grand troupeau de porcs† Le Brabant du Nord est suivi par la province du Limbourg, avec un total de 913.719 2019 porcelets. Par conséquent, le troupeau de porcelets de cette province a diminué de 5 % par rapport à 3. La Gueldre occupe la 2,6ème place et enregistre un moins 810.765% à XNUMX XNUMX porcelets.

Si l'on regarde le nombre d'élevages porcins avec des porcelets, notre pays aura environ 2019% de moins en 6,9 (1.698 9,7 élevages). Il est frappant de constater que le nombre de porcelets en Zélande a considérablement augmenté, alors que le nombre d'exploitations diminue. La mise à l'échelle a peut-être joué un rôle à cet égard. Dans le Brabant septentrional (-4,9%), la Gueldre (-8,2%) et le Limbourg (-XNUMX%), les baisses correspondent à la diminution du troupeau de porcelets. Ce que l'on peut encore conclure des chiffres de Statistics Netherlands, c'est que dans le Limbourg, il y a surtout de nombreuses grandes exploitations avec des porcelets (par rapport aux autres provinces).

Légère diminution du nombre de porcs de finition
Le nombre de porcs d'engraissement aux Pays-Bas montre une légère baisse cette année par rapport à l'année dernière. Le cheptel d'engraissement s'élève à 5,58 millions d'animaux cette année, contre 5,63 millions l'an dernier (-0,8%). Ici aussi, la plupart des animaux sont situés dans le Brabant septentrional, même si une légère baisse y est également visible : -0,5 % à 2,62 millions d'engraisseurs. La deuxième plus grande «province de porcs d'engraissement» est la Gueldre, avec 878.066 0,8 têtes (-837.010%). Cette province est suivie de près par le Limbourg, car cette province compte 18,4 91.693 porcs à l'engrais. La plus forte baisse en pourcentage est visible dans la Drenthe : -XNUMX % à XNUMX XNUMX animaux.

Par ailleurs, le nombre d'élevages de porcs d'engraissement a diminué un peu plus fortement l'an dernier : -3,4 %. En conséquence, le nombre d'exploitations avec des porcs de finition en 2019 s'élève à 3.342 3.455. L'année dernière, il y en avait 6,3 1.136. La plus forte baisse est visible dans le Nord-Brabant : -XNUMX% à XNUMX entreprises. Il est frappant de constater que les "provinces porcines légèrement plus petites" une augmentation significative montrent dans le nombre d'exploitations avec des porcs de finition : Groningue (+17,5%), la Frise (+18,8%), la Hollande du Nord (+28,2%) et la Zélande (+11,8%). Cependant, ces augmentations ne peuvent pas correspondre à la diminution absolue dans les autres provinces.

Plus de 5 % de porcs reproducteurs en moins
Le Bureau central des statistiques a également présenté des chiffres préliminaires sur le nombre de porcs reproducteurs. Les Pays-Bas auraient 2019 million de porcs reproducteurs en 1,08, soit une diminution de 5,6 % par rapport à l'année 2018. Le Brabant du Nord compte le plus de porcs reproducteurs : 512.097 9,4, bien que ce soit encore 10,2 % de moins que l'année dernière. La plus forte baisse est visible en Hollande-Méridionale. Là-bas, le nombre de porcs aurait diminué de 11.987 % à 15,8 12.290. En revanche, une forte augmentation est visible dans la province de Groningue : +XNUMX % à XNUMX XNUMX porcs reproducteurs.

Statistics Netherlands prévoit que le nombre d'exploitations avec des porcs reproducteurs sera de 2019 1.731 en 2,9. C'est 1.782 % de moins que l'an dernier, alors qu'il y avait 29,4 39,1 fermes avec des porcs reproducteurs. Il est frappant de constater que les grandes provinces porcines affichent des baisses, tandis que le nombre d'exploitations avec des porcs reproducteurs dans les petites provinces porcines a augmenté. En Frise, par exemple, une augmentation de XNUMX % est visible et en Hollande du Nord, elle est même de XNUMX %. Cependant, ces chiffres absolus ne suffisent pas à empêcher une baisse globale.

Lisez l'article ici sur le cheptel porcin néerlandais total.

Nombre de porcelets dans : 2018 2019 * Verschil
Noord-Brabant 2.753.685 2.621.502 -5,0%
Limbourg 937.751 913.719 -2,6%
Gelderland 838.099 810.765 -3,4%
Overijssel 686.934 692.007 + 0,7%
Drenthe 105.056 107.524 + 2,3%
Utrecht 108.885 104.820 -3,9%
Groningen 62.035 63.573 + 2,4%
Friesland 62.823 55.044 -14,1%
Hollande du Sud 59.025 54.037 -9,2%
Zeeland 16.737 22.293 + 24,9%
Noord-Holland 11.113 10.776 -3,1%
Flevoland 10.833 9.667 -12,1%
       
Pays-Bas 5.652.976 5.465.727 -3,4%
* Il s'agit de chiffres provisoires.
Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Kimberley Baker

Kimberly Bakker est rédactrice polyvalente à Boerenbusiness† De plus, elle a un œil sur les canaux de médias sociaux de Boerenbusiness.
radar de pluie
Propulsé par Agroweer

Analyse Les cochons

Vion diminue et la pression sur les prix des porcelets augmente

Actualités Les cochons

Un troupeau de truies américaines plus productif mais plus petit

Actualités bétail

Le cheptel porcin allemand est stable, le cheptel laitier est en déclin

Analyse Les cochons

Le marché des porcelets est en plein essor avec les prix du porc allemand

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login