Shutterstock

Actualités Coronavirus

La vitesse de production dans l'abattoir doit être plus faible

28 mai 2020 -Chanti Oussoren

La Fédération syndicale néerlandaise (FNV) estime que la vitesse de production dans les abattoirs devrait être réduite pour la sécurité des employés. Entre-temps, Vion a repris ses activités d'abattage à Apeldoorn. 

La cadence de production doit être réduite en raison de la sécurité du travail liée aux mesures du coronavirus. Le syndicat FNV tire cette conclusion sur la base d'une enquête auprès des travailleurs de l'abattage.

Employés dangereux
Dans l'enquête, les employés indiquent qu'ils ne se sentent pas en sécurité parce que trop peu de distance peut être respectée. "Dans la production, les gens se tiennent côte à côte et quand ils entrent, les gens se rassemblent en 1 point. Les vestiaires sont trop petits pour changer de vêtements avec des dizaines de personnes en même temps, de sorte qu'un mètre et demi n'est pas possible", a déclaré le directeur de la FNV, Karel de Buizer.

Selon De Buizer, la vitesse de production doit être réduite et de l'espace doit être créé. Cela signifie, par exemple, que tout le monde ne peut pas entrer en même temps. Il doit également être correctement vérifié.

Vion Apeldoorn rouvre
L'abattoir Vion à Apeldoorn a rouvert ses portes aujourd'hui (28 mai). Le site a été fermé hier matin après l'intervention de la police car les travailleurs étaient transportés trop près les uns des autres. Après vérification, Vion a promis de prendre de nouvelles et meilleures mesures de sécurité.

Le PDG de Vion, Ronald Lotgerink, déclare à propos de l'intervention : "Les violations concernent principalement la définition de 'ménage' dans les accords de transport applicables. Nous pensions également que nos employés qui vivaient ensemble dans la même maison appartenaient à un ménage. Cela semble contraire à les restrictions du RIVM selon la police d'Apeldoorn. Nous comprenons la position des régions de sécurité et nous répondons à leur appel.

Selon ses propres termes, Vion utilise plus de 50 autocars pour amener tous les employés au travail à une distance appropriée. Les employés sont tenus de porter des masques faciaux pendant le transport. Les mesures supplémentaires ont été transmises aux employés hier soir. Tous les véhicules arrivés ce matin à l'abattoir d'Apeldoorn ont été contrôlés par la police.

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Chanti Oussoren

Éditeur chez Boerenbusiness qui étudie les marchés du lait, du porc (viande) et de l'alimentation animale.
radar de pluie
Propulsé par Agroweer

Analyse Les cochons

Vion de dupe van politiek steekspel Brussel en Beijing

Actualités Les cochons

Vion a en partie perdu sa licence d'exportation hors UE

Analyse Les cochons

Comment Vion s'ouvre soudainement sur le départ allemand

Actualités Les cochons

Vion envisage de se retirer davantage d'Allemagne

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login