Shutterstock

intérieur Les cochons

Les chiffres des abattages rattrapés en décembre

7 janvier 2021 -Chanti Oussoren - Commentaires 2

2020 a été une année mouvementée pour la filière porcine. Cela se reflète également dans les chiffres d'abattage. En décembre, le rattrapage a été fait et le nombre d'abattages est supérieur à celui de 2019. Comment se situent les chiffres des abattages sur l'ensemble de l'année 2020 ?

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Au cours des semaines 49 à 53, au total, plus de 1,45 million de porcs ont été abattus, ce qui représente une moyenne d'environ 294.286 2019 porcs par semaine. En décembre 286.750, la moyenne hebdomadaire était de 2019 XNUMX unités. Compte tenu du fait qu'il y a eu une semaine d'abattage supplémentaire l'année dernière, il apparaît que le nombre d'abattages l'année dernière a été nettement plus élevé qu'en XNUMX. Compte tenu de la situation du marché, cela n'est pas surprenant en raison de l'offre excédentaire de porcs et de l'inclusion de jours d'abattage supplémentaires.

Des porcs plus lourds
En général, les porcs à l'abattage étaient plus lourds que l'année dernière. Les chiffres d'abattage ont augmenté, surtout au cours des semaines 50 et 53, avec un poids moyen de 100 kilos et 101 kilos par porc. A titre de comparaison : l'année dernière, les poids d'abattage étaient les plus élevés à la semaine 52 avec un poids moyen de 99,5 kilos. Les pourcentages de viande fluctuent entre 58,7 % et 58,9 % avec une seule valeur aberrante au cours de la semaine 51 où le pourcentage était de 59,2 %.

2020 ne peut pas correspondre à 2019
Si l’on regarde les chiffres pour l’ensemble de l’année 2020, le nombre total d’abattages s’élève à un peu plus de 15,815 millions d’animaux, ce qui équivaut à une moyenne hebdomadaire de 298.403 2019 mille. En 15,645, 300.865 millions de porcs au total ont été abattus, ce qui représente une moyenne hebdomadaire de 2020 2.000 porcs. La moyenne hebdomadaire de 2019 était d'environ 53 2020 unités inférieure à la moyenne de XNUMX, mais il faut tenir compte du fait qu'il y avait XNUMX semaines en XNUMX.

La crise du coronavirus laisse des traces
Au total, le secteur porcin a beaucoup souffert de la crise du coronavirus en 2020. Les massacres ont bien commencé l’année, mais après quelques mois, la crise du coronavirus a eu un impact majeur sur le marché. Les abattoirs ont souffert de nombreuses infections au coronavirus parmi le personnel et la capacité d'abattage a stagné. Plusieurs abattoirs ont même été contraints de fermer leurs portes.

Cela a conduit à une diminution du nombre de porcs abattus, atteignant un minimum de 23 181.000 porcs par semaine au cours de la semaine 35. Depuis la semaine 300.000, le nombre d'abattages a de nouveau dépassé les 2021 XNUMX et des efforts ont été déployés pour réduire l'offre excédentaire de porcs. Il n’a pas été possible d’éliminer complètement l’offre excédentaire et XNUMX débutera également avec une large offre de porcs.

radar de pluie
Propulsé par Agroweer

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login