Shutterstock

intérieur Les cochons

Les Philippines rendent à nouveau les importations de porc plus chères

18 mai 2021 -Steve Wissink

Les Philippines ont de nouveau augmenté les tarifs d'importation sur le porc, après qu'ils aient été abaissés début avril. Le ministère de l'Agriculture du pays a également présenté un plan de relance du secteur porcin. Les Philippines ont été durement touchées par des épidémies de peste porcine africaine (PPA). 

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Plus tôt ce mois-ci, il a été annoncé que les Philippines reconnaissaient l'épidémie de PPA comme une catastrophe nationale. Le fait de reconnaître l’épidémie de PPA comme une catastrophe crée des opportunités pour les autorités de demander des fonds d’urgence. L'argent provenant de ces fonds devrait être utilisé pour lutter contre la propagation de la PPA et promouvoir le rétablissement du cheptel porcin.

Selon des chiffres récents du ministère philippin de l'Agriculture, l'épidémie du virus a coûté la vie à 330.000 2 truies. Le ministère de l'Agriculture vise une production de près de 440.000 XNUMX truies reproductrices pour les XNUMX prochaines années. Le pays souhaite en produire lui-même environ la moitié. L'autre moitié doit être fournie par des particuliers.

Des tarifs d’importation plus élevés devraient soutenir le secteur
Il a également été annoncé que les droits d'importation sur le porc augmenteraient à nouveau. Afin de réduire l'inflation dans le pays, les droits de douane sur les importations de viande de porc ont été abaissés début avril. Cela a provoqué la colère des éleveurs de porcs philippins. Ils ont menacé le voire réduire la production si le gouvernement philippin avait effectivement ajusté les taux à la baisse.

Les importations bon marché peuvent retarder la reprise de notre propre secteur. Même si les préoccupations des éleveurs de porcs n’ont pas été entendues au départ, le gouvernement national semble désormais sensible. Le tarif d'importation du porc, dans le cadre du quota gouvernemental de 405.000 10 tonnes, sera de 5 % (au lieu de 3 %) pour les 9 prochains mois. Les 15 mois suivants un taux de 10% s'applique (au lieu de XNUMX%).

Victoire morale
Un porte-parole du gouvernement indique que cela a permis de trouver un meilleur équilibre entre le maintien du porc à un prix abordable et la reconstitution du cheptel porcin du pays. Un porte-parole de l'association professionnelle des éleveurs de porcs des Philippines a salué cette décision, la qualifiant de victoire morale pour les éleveurs de porcs du pays.

Les chiffres de l'Office européen des statistiques (Eurostat) montrent que les Philippines étaient la principale destination d'exportation de viande de porc après la Chine au cours des deux premiers mois de cette année. Les exportations totales vers le pays asiatique ont augmenté de 2 % par rapport aux 129 premiers mois de 2.

radar de pluie
Propulsé par Agroweer

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login