Shutterstock

Actualités Les cochons

Une entreprise porcine veut passer à autre chose, un suivi souvent flou

18 février 2022 -Steve Wissink

Une grande partie des éleveurs de porcs néerlandais aimeraient continuer leur activité. C'est ce qui ressort d'une enquête auprès de 700 éleveurs de porcs, menée par AgriDirect.

Outre les entreprises qui souhaitent poursuivre leur activité sans changement (64%), environ 21% se concentrent sur l'optimisation et 12% sur l'expansion de leurs activités. Seuls 5 % indiquent qu’ils souhaitent progressivement supprimer l’entreprise. Parmi eux, seulement un peu moins de 3 % envisagent de céder ou de vendre leur entreprise à court terme.

Succession
Il a été demandé aux chefs d'entreprise de plus de 55 ans si un successeur était connu. Pour 60 % des entrepreneurs interrogés, il n’y a pas de succession d’entreprise ou on ne sait toujours pas s’il y a un successeur. Les 40 % restants ont un successeur et 17 % ont un successeur dans le partenariat de l'entreprise. Selon les résultats de l'enquête, le manque de relève d'entreprise pourrait entraîner des problèmes dans la volonté de poursuivre l'entreprise.

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Steve Wissink

Stef Wissink est éditeur chez Boerenbusiness et écrit sur les développements actuels du marché des produits laitiers et porcins. Il suit également l'agrobusiness néerlandais et international.
radar de pluie
Propulsé par Agroweer

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login