Shutterstock

Analyse Les cochons

Le prix du porc allemand flirte avec la limite de 2 euros

30 mars 2022 -Steve Wissink - Réaction 1

Si le marché du porc se porte bien, ce n'est plus un sujet de jubilation. Les cotations se frottent contre un toit maintenant que le commerce de la viande a besoin de temps pour répercuter les récentes augmentations de la chaîne. La cotation VEZG flirte avec la limite de 2 €. Cet obstacle sera-t-il franchi cette semaine?

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Après plusieurs semaines de hausse significative des pièces de porc, le marché fait une pause cette semaine. Les prix des jambons, cous, épaules et lardons augmentent encore de quelques centimes. Les côtes, la taille, les ventres et le filet sont stables. La carcasse entière valait en moyenne 0,015 € de plus par kilo. Pendant ce temps, les acteurs de la chaîne tentent toujours d’ouvrir et de réviser des contrats douloureux.

L’ambiance reste globalement positive pour le commerce du porc
L'offre limitée de porcs allemands garantit un commerce fluide des animaux prêts à l'abattage. Au début de cette semaine, l'offre aux Pays-Bas était également plus restreinte en raison du fait que les éleveurs de porcs (dans le cadre du programme TVL) retenaient leurs porcs. Les abattoirs ont indiqué que davantage de porcs seraient disponibles avant la fin de cette semaine et au début de la semaine prochaine. Même si peu de porcs « supplémentaires » ont traversé la frontière ces dernières semaines, la différence de rémunération entre les abattoirs néerlandais et allemands augmente chaque semaine. Les commerçants n'excluent pas que si les prix néerlandais restent à la traîne, davantage de porcs seront pendus aux crochets d'abattage allemands, la demande de porcs étant présente chez nos voisins de l'Est.

Le nombre de massacres en Allemagne augmente à nouveau. La semaine dernière, 800.000 97,7 porcs ont été abattus, pesant en moyenne XNUMX kilos. Le poids moyen abattu a également augmenté de manière inattendue ces dernières semaines. Il semble que les éleveurs de porcs aient pu anticiper de nouvelles hausses de prix lors de la livraison des animaux. Néanmoins, l’offre de porcs reste à un niveau historiquement bas.

Le cours allemand VEZG s'élève cette semaine à 1,95 € par kilo de poids abattu, soit 0,03 € de plus que la semaine dernière. Le leader du marché, Tönnies, suit cette modeste augmentation et fixe également son prix à 1,95 € par kilo de poids abattu. Aux Pays-Bas, les cotations de Vion et Compaxo ont augmenté cette semaine de 0,03 € par kilo carcasse à respectivement 1,91 € (TVA incluse) et 1,67 € (hors TVA). Van Rooi ne suit plus les augmentations et laisse le prix de son porc inchangé à 1,64 € par kilo de poids abattu. Les citations semblent prendre une pause, du moins pour le moment.

radar de pluie
Propulsé par Agroweer

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login