Shutterstock

Actualités Les cochons

La Chine achète du porc pour lutter contre la déflation

28 Novembre 2023 - Wouter Job

Le gouvernement chinois a de nouveau acheté de la viande de porc fin novembre pour reconstituer les réserves de l'État. Il s'agit d'une tentative de soulager la pression sur le marché. Cela se traduit par une baisse des prix du porc, ce qui pèse lourdement sur le panier de l’inflation. Il s'agit du troisième cycle de rachat cette année.

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Le prix moyen du porc en Chine est dans une spirale descendante depuis fin août. A environ 15 yuans le kilo, le prix du porc est inférieur de près de 60 % à celui d'il y a un an. Cela est dû à une combinaison de facteurs. Tout d’abord, l’offre de viande est extrêmement large. Au troisième trimestre 2023, la Chine a produit 12,69 millions de tonnes, soit une augmentation de près de 5 % par rapport à la même période de l'année dernière. A cette époque, la production avait déjà considérablement augmenté. Au cours des dernières décennies, le volume produit n’a jamais été aussi élevé qu’aujourd’hui. 

L'augmentation de la production de viande est le résultat de l'augmentation du cheptel porcin, qui a augmenté de 7 millions au dernier trimestre pour atteindre plus de 442 millions par rapport à l'année précédente, selon les statistiques du gouvernement.

Une économie chancelante
La demande du marché du porc est affectée négativement par la situation économique décevante de la Chine. Les analystes affirment que plus de la moitié des Chinois en remarqueront immédiatement les conséquences en termes de pouvoir d’achat inférieur. Selon la Banque mondiale, la Chine est confrontée à sa plus faible croissance économique depuis cinquante ans. Au début du mois, il a été annoncé que le ralentissement de l'économie avait de nouveau conduit à une légère déflation. Ceci malgré un programme gouvernemental robuste visant à soutenir le pouvoir d’achat des Chinois.

Les prix à la consommation de l'alimentation, du tabac et de l'alcool ont connu les plus fortes baisses le mois dernier, le porc étant devenu jusqu'à 30 % moins cher, selon l'agence des statistiques. Le porc est la catégorie de viande la plus importante en Chine et pèse donc lourdement dans le panier de l'inflation. En achetant du porc, le gouvernement chinois tente de faire grimper les prix du porc. Plus tôt cette année, il y a eu également deux cycles d'achat, en juillet, il s'agissait de 20.000 XNUMX tonnes. En outre, les volumes nécessaires provenant des réserves de l'État ont de nouveau été proposés ces derniers mois, probablement pour éviter que les stocks de l'État ne deviennent trop élevés.  

nouvel An chinois
L’annonce de la dernière vague d’achats semble stratégiquement opportune alors que le marché se prépare pour le Nouvel An chinois, qui aura lieu le samedi 10 février 2024. Traditionnellement, on consomme beaucoup de porc pendant cette fête et le marché reprend souvent. Cependant, les attentes concernant le prix du porc chinois ne sont certainement pas élevées pour le moment.

radar de pluie
Propulsé par Agroweer

Rester en contact

Inscrivez-vous et recevez chaque jour les dernières nouvelles dans votre boîte de réception