Shutterstock

Analyse Les cochons

Le poids à l’abattage révèle une diminution de l’offre de porcs

17 mai 2024 - Wouter Job

Le marché du porc se trouve actuellement dans une phase de transition, l'accent étant progressivement mis sur la période estivale. Une amélioration du marché pourrait survenir dans les semaines à venir, mais cela nécessiterait un peu de chance. Cependant, l’offre devient sensiblement plus réduite. 

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Le plus surprenant cette semaine a été le mouvement correctif des prix chez Compaxo, Westfort et Pali. Ils ont augmenté les prix d’achat après avoir baissé il y a quelques semaines sans aucune raison immédiate. Selon les commerçants, Vion a également compensé en partie la différence avec l'indemnité hebdomadaire. Seul Van Rooi a maintenu le prix de distribution inchangé et a ainsi gagné en notoriété. Cela pourrait s’avérer utile plus tard cette année, lorsque les porcs se raréfieront.

Ces signaux deviennent de plus en plus visibles. Les commerçants indiquent que les abattoirs demandent davantage de porcs, maintenant que les ventes de viande deviennent plus flexibles. Certains commerçants affirment que la pénurie serait révélée au cours d'une semaine d'abattage complète, mais que cela est camouflé par l'annulation d'une journée d'abattage le lundi de Pentecôte. Avec 99,50 kilos, le poids moyen à l'abattage reste assez élevé, même si la tendance est à la baisse rapide. Jusqu’à récemment, la ligne 2024 était supérieure à l’année dernière ainsi qu’à la moyenne à long terme, mais elle se situe désormais en dessous. Un signal clair que l’offre se tarit. 

En fonction de la météo
Le marché de la viande émet des signaux mitigés. Les ventes se sont quelque peu améliorées ces dernières semaines, mais pas encore de manière convaincante. Les ventes de pièces de barbecue comme les cous se portent plutôt bien, mais cela ne s'applique pas aux jambons, qui pèsent lourd dans la carcasse et en déterminent donc la valeur. Il faudra attendre que la demande augmente dans le sud de l’Europe lorsque la saison touristique y démarrera. Il faut un peu de chance pour prendre de l'ampleur sur le marché. Beaucoup dépendra de la météo. La consommation augmente par temps ensoleillé et chaud, tandis que dans le même temps la croissance ralentit.

Bourse DCA
En partie à cause de l'annulation d'une journée d'abattage la semaine prochaine, les commerçants ne voient pas toujours de raison de bricoler le DCA Exchange Price 2.0 (Exchange). Néanmoins, la moyenne se traduit par un plus qui devrait servir de prélude à la Foire de la semaine 22. La cotation des porcs abattus s'élève donc à 2,13 € le kilo, soit un plus de 0,01 €. Le prix des porcs vivants reste le même à 1,68 € le kilo. 

Cliquez ici pour une explication de DCA Market Intelligence sur la cotation.

radar de pluie
Propulsé par Agroweer

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login