BB TV Dirk DeLugt

"Nous n'en voulons pas comme nous cultivons les betteraves maintenant"

2 mai 2019 - Editeurs Boerenbusiness

Les jeunes cultures de betteraves sucrières sont victimes des dégâts causés par les insectes. C’est une conséquence directe de l’interdiction de l’enrobage des semences avec des néonicotinoïdes. Le secteur s'adresse à la ministre Carola Schouten (Agriculture, Nature et Qualité alimentaire) et lui demande de voir les conséquences de ses propres yeux. "Nous ne voulons pas de cette façon de cultiver des betteraves aujourd'hui", déclare Dirk de Lugt, président de Cosun.

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cette vidéo ? Faites le nous savoir

Actualités Sucre

Cosun : le rendement en sucre de betterave sera décevant cette année

Actualités Pommes de terre

Les pays de l’UE tirent la sonnette d’alarme : le phytophthora frappe

Actualités Protection des cultures

Digi-label, prochaine étape dans l'enregistrement des ressources

Analyse Protection des cultures

Les prix élevés compensent les plus petits volumes de ressources

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login