BB TV Faits BB

Quelle est la part de l'agriculture dans l'économie et les émissions ?

2 mars 2023 - Editeurs Boerenbusiness - Commentaires 5

Les émissions de gaz à effet de serre et d'azote de l'agriculture seront plus faibles en 2021 qu'en 1995, malgré la croissance de la production. Cependant, les chiffres de Statistics Netherlands montrent que les émissions n'ont pas encore diminué au cours des quinze dernières années. Cor Pierik, responsable de l'agriculture à Statistics Netherlands, explique les nouveaux chiffres Boerenbusiness Faits. Il répond également à la question de savoir comment les émissions des différents secteurs agricoles sont liées à la valeur ajoutée de l'agriculture.

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cette vidéo ? Faites le nous savoir
commentaires
Commentaires 5
Abonné
Zélande 2 mars 2023
C'est en réponse à cela Boerenbusiness article:
[url = https: // www.boerenbusiness.nl/video/10903138/wat-is-aandeel-agriculture-to-economy-eacute-n-emissies]Quelle est la part de l'agriculture dans l'économie et les émissions ?[/url]
Cor Pierik est clair ici. Dans les nouvelles numériques de NOS, il y a un article, je pensais de la même personne, qui est tendancieux. L'agriculture a permis une réduction significative : dites-le. Les rapports montrent également qu'un nouveau facteur de pondération est appliqué pour la gravité des gaz à effet de serre aux normes de CO2. Ce n'est pas clair, je m'attends à ce que l'ancien soit comparé au nouveau, et que cela indiquera la petite augmentation délibérée d'Agriculture 2021 par rapport à 2019. J'appelle ça tendancieux, c'est comme ça qu'on peut manipuler les statistiques et ça ne convient pas à CBS. La nouvelle méthode de calcul n'est pas évoquée dans cet entretien. Il est vrai qu'il y a un effet majeur de l'influence de l'industrie de transformation/commerce de détail. Peut-être faudrait-il également s'intéresser à la séquestration du CO2 dans les élevages/fermes annexes qui utilisent également le lisier bovin. Bien qu'ils aient déjà commis une erreur en concluant à partir des échantillons nationaux de fumier que les sols d'écurie à faibles émissions n'étaient pas adaptés. Une analyse plus approfondie prouve que la variation des rations entre les fermes montre une plus grande variation que les sols des écuries !
Abonné
vp 2 mars 2023
il est spécial d'appeler la valeur ajoutée limitée, si l'on fournit de la nourriture à tout le monde. Quiconque proclame cela devrait essayer sans pendant 14 jours.
Abonné
Louis-Pascal de Geer 3 mars 2023
Ce qui me manque dans toutes les histoires, c'est le rôle de la paille dans le compostage du lisier et la production de biogaz à partir du lisier afin de réduire drastiquement l'épandage du lisier et donc aussi les pertes d'azote et les émissions qui en découlent. Ici au Brésil, la superficie des cultures arables sans inversion et sans inclinaison augmente énormément et entraîne bien sûr également une forte réduction du nombre d'heures de tracteur par ha. Avec cette méthode, il est possible, dans certaines régions du pays, de cultiver 3 cultures en rotation par an.
Cette méthode (Planto direto, forage direct) a été inventée par un agriculteur néerlandais Frankie Dijkstra dans l'État du Paraná, pour laquelle il a reçu une haute distinction brésilienne.
Il est clair qu'il y a des économies importantes sur les émissions de carburant et de poussières fines.
Question : Que fait-on de la mine d'or STRO encore inexploitée en Europe ?
Abonné
Louis-Pascal de Geer 3 mars 2023
Ce qui me manque dans toutes les histoires, c'est le rôle de la paille dans le compostage du lisier et la production de biogaz à partir du lisier afin de réduire drastiquement l'épandage du lisier et donc aussi les pertes d'azote et les émissions qui en découlent. Ici au Brésil, la superficie des cultures arables sans inversion et sans inclinaison augmente énormément et entraîne bien sûr également une forte réduction du nombre d'heures de tracteur par ha. Avec cette méthode, il est possible, dans certaines régions du pays, de cultiver 3 cultures en rotation par an.
Cette méthode (Plantio direto, semis direct) a été inventée par un agriculteur néerlandais Frankie Dijkstra dans l'État de Paraná, pour laquelle il a reçu une haute distinction brésilienne.
Il est clair qu'il y a des économies importantes sur les émissions de carburant et de poussières fines.
Demandez-vous ce que nous faisons de la mine d'or, STRO, qui est encore inexploitée en Europe ?
Abonné
mijn 3 mars 2023
Louis Pascal de Geer a écrit :
Ce qui me manque dans toutes les histoires, c'est le rôle de la paille dans le compostage du lisier et la production de biogaz à partir du lisier afin de réduire drastiquement l'épandage du lisier et donc aussi les pertes d'azote et les émissions qui en découlent. Ici au Brésil, la superficie des cultures arables sans inversion et sans inclinaison augmente énormément et entraîne bien sûr également une forte réduction du nombre d'heures de tracteur par ha. Avec cette méthode, il est possible, dans certaines régions du pays, de cultiver 3 cultures en rotation par an.
Cette méthode (Plantio direto, semis direct) a été inventée par un agriculteur néerlandais Frankie Dijkstra dans l'État de Paraná, pour laquelle il a reçu une haute distinction brésilienne.
Il est clair qu'il y a des économies importantes sur les émissions de carburant et de poussières fines.
Demandez-vous ce que nous faisons de la mine d'or, STRO, qui est encore inexploitée en Europe ?
qu'est-ce que tu essaies de dire en fait ?
Vous ne pouvez plus répondre.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous et recevez chaque jour les dernières nouvelles dans votre boîte de réception

Fond Humeur azotée

Le boomerang à azote de Bromet et le cabinet

Actualités Économies

« Le secteur agricole n’est pas neutre pour le climat en 2050 »

Fond Humeur azotée

La gueule de bois d'un agriculteur la semaine précédant le carnaval

Analyse Politique

Point de rupture des finances, l’agriculture aussi ne va pas bien

Rester en contact

Inscrivez-vous et recevez chaque jour les dernières nouvelles dans votre boîte de réception