Shutterstock

Analyse Suiker

La récolte européenne de betteraves reste moyenne

25 Juillet 2023 - Jurphaas Lugtenburg

Les prix du sucre à Londres et à New York atteignent le plafond du marché. Cela est en partie dû à des revers de production, en d'autres termes : la saison de croissance de la canne à sucre et de la betterave n'est pas bonne. Mais l'évolution du marché de l'énergie soutient également le sucre.

Souhaitez-vous continuer à lire cet article ?

Devenez abonné et obtenez un accès instantané

Choisissez l'abonnement qui vous convient
Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Dans le commerce international du sucre, des inquiétudes subsistent quant au potentiel de production de canne à sucre en Inde et en Thaïlande. Durant les années El Niño, il pleut généralement moins dans ces pays, ce qui se traduit par une baisse des rendements en sucre. Le prix relativement élevé du pétrole incite les producteurs de sucre brésiliens à transformer davantage de canne à sucre en éthanol. En outre, le gouvernement brésilien envisage d'augmenter le pourcentage d'éthanol dans l'essence de 27 % à 30 %.

Les betteraves sucrières en Europe ne se portent pas bien, comme le montre le bulletin Mars de la Commission européenne publié hier. Un démarrage tardif, froid et humide, suivi d'une sécheresse, n'a pas fait de bien aux betteraves. La moyenne européenne du rendement de la betterave est prévue à 73,3 tonnes par hectare. Pour les Pays-Bas, le Mars Institute calcule une récolte de 82,0 tonnes par hectare. Le rendement le plus élevé est celui de l'Espagne avec 84,2 tonnes par hectare et le plus faible de la Roumanie avec une récolte prévue de 37,9 tonnes par hectare. Ce sont tous des rendements proches de la moyenne sur cinq ans.

Du sucre au lieu d'un édulcorant
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) des Nations Unies a prévu une petite surprise qui a frappé le marché du sucre. L'OMS a placé l'édulcorant aspartame sur la liste des substances cancérigènes possibles. L'aspartame est utilisé comme substitut du sucre dans les boissons gazeuses et les aliments. L'édulcorant est sans danger pour le consommateur tant que l'apport journalier recommandé n'est pas dépassé. Néanmoins, cette nouvelle pourrait accroître la demande de sucre. Bien entendu, cet effet ne se reflète pas immédiatement sur le marché du sucre, mais il renforce la confiance dans le marché.

La demande de sucre est relativement bonne sur le marché physique mondial. Selon certains experts, un signe en est une commande de l'Égypte. Le pays aurait acheté 50.000 XNUMX tonnes de sucre pour une livraison en septembre/octobre. Cet achat a donné un coup de pouce supplémentaire au marché la semaine dernière. Les prix du sucre sur les marchés à terme de Londres et de New York progressent de manière significative. Nous n'en sommes pas encore aux records établis fin avril, mais le pic de la mi-juin se rapproche à nouveau très proche, notamment à Londres.

Pression de la maladie - Rouille brune
Propulsé par Agroweer

Rester en contact

Inscrivez-vous et recevez chaque jour les dernières nouvelles dans votre boîte de réception