Photographie aérienne Aerovista / Shutterstock.com

Actualités Chiffres de la superficie CBS

Surface de pommes de terre plus petite, semis d'oignons jaunes nettement plus important

31 Augustus 2023 -Jesse Torringa

Les agriculteurs néerlandais cultivent moins de pommes de terre cette année, en particulier moins de plants de pommes de terre. La culture de l'oignon gagne également en popularité, même si le producteur a semé beaucoup moins d'oignons rouges et plus d'oignons jaunes. Le blé d'hiver a également gagné du terrain cette saison.

Souhaitez-vous continuer à lire cet article ?

Devenez abonné et obtenez un accès instantané

Choisissez l'abonnement qui vous convient
Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Cela ressort clairement du recensement agricole provisoire de la superficie des cultures arables réalisé par le Bureau central des statistiques (CBS). Les chiffres des superficies ont été publiés plus tard que d'habitude cette année (normalement le 30 juin) en raison de la disponibilité plus tardive des résultats de la Déclaration combinée. Au total, la superficie arable a augmenté de 3% cette année pour atteindre 549.000 2000 hectares. La superficie a augmenté modérément ces dernières années. Par rapport à l'année 13, la superficie totale des Pays-Bas a diminué de XNUMX %.

Toutes les cultures de pommes de terre en déclin
Les agriculteurs de grandes cultures ont planté moins de pommes de terre de consommation, de semence et de fécule cette saison cette année. La superficie totale de pommes de terre s'élève à 158.077 3 hectares, soit une diminution de 2022% par rapport à 1,5. La culture de pommes de terre de consommation diminue de 75.484% à 7,2 40.064 hectares. La zone est donc conforme à une analyse précédente. La culture des plants de pommes de terre est celle qui connaît le déclin le plus rapide des trois, de 1,8 % pour atteindre 42.529 2014 hectares. La superficie consacrée aux pommes de terre féculières a diminué de XNUMX% à XNUMX XNUMX hectares, ce qui en fait la superficie la plus faible depuis XNUMX.

Près d'un quart d'oignons rouges en moins
La culture de l'oignon a de nouveau augmenté cette saison après une baisse antérieure en 2022. Au total, la culture de l'oignon couvre cette année 29.200 6,7 hectares. soit 2.000%, soit près de 2022 2022 hectares de plus qu'en 3.000. Pas étonnant compte tenu des prix de marché exorbitants de la saison écoulée. Mais si l’on analyse les chiffres, il y a des points qui ressortent. CBS fait une distinction entre les oignons rouges et jaunes. L'augmentation de la superficie est uniquement due à la culture des oignons jaunes, car la superficie des oignons rouges a même diminué par rapport à 25.570. La culture de l'oignon jaune a augmenté de plus de 13 4.910 hectares pour atteindre 3.695 24,7 hectares, soit une augmentation de 87 %. La proportion de rouge diminue en effet de 13 82 à 18 5 hectares, soit une diminution de 5.480 % ! Cette année, les oignons jaunes sont cultivés sur XNUMX % de la superficie, ce qui signifie que la part des oignons rouges est de XNUMX %. L'année dernière, le ratio était de XNUMX % contre XNUMX %. La superficie des plants d'oignons a diminué de XNUMX% à XNUMX XNUMX hectares.

{{dataviewSnapshot(48_1693471742)}}

Tout comme la culture de l'oignon, la superficie consacrée au blé a également augmenté cette année. Au total, 130.000 4,9 hectares de blé ont été cultivés, soit 2022 % de plus qu'en 4. Cette année-là, la culture du blé a également augmenté de 12,3 % par rapport à l'année précédente. Le blé d'hiver est celui qui a le plus augmenté avec 121.000% à 45,1 36.000 hectares. Cela s'explique en partie par les conditions de semis favorables de l'automne dernier, puisque la superficie consacrée au blé de printemps a diminué de 3,2 %. La superficie consacrée à l'orge s'élève à 2022 21 hectares, soit 1.612 % de moins qu'en 2.078. Comme pour le blé, la part de l'orge de printemps diminue également fortement de XNUMX %. Cette année, la culture du colza connaît également une augmentation significative en termes de pourcentage. De XNUMX XNUMX à XNUMX XNUMX hectares.

Les carottes et les carottes d'hiver présentent une situation différente cette année par rapport à l'année dernière, lorsque les deux récoltes ont diminué d'environ 20 %. Cette année, la superficie en carottes augmentera à nouveau pour atteindre 2.470 12 hectares, soit une augmentation de 5 %. Les carottes d'hiver, en revanche, continuent de diminuer, mais de 5.160 % moins vite que l'an dernier et s'élèvent à XNUMX XNUMX hectares.

Betteraves sucrières stables, moins de maïs
La culture de la betterave sucrière, avec 80.634 81.744 hectares, était légèrement inférieure à celle de l'année dernière. Ensuite, 2021 7,7 hectares ont été cultivés. Cela signifie que la superficie est au même niveau qu’en 22,5. La culture de la chicorée est beaucoup moins stable. L'année dernière, la culture a déjà diminué de 2.724% et cette année même de 1,9%. Cela fait de la superficie cultivée de 179.750 XNUMX hectares la plus faible depuis des décennies. La culture du maïs a également diminué de XNUMX% à XNUMX XNUMX hectares. Il s’agit d’une diminution comparable à l’année précédente.

Les cultures riches en protéines et en fibres gagnent du terrain
Les légumineuses riches en protéines et les cultures à fibres comme le lin et le chanvre ne couvrent qu'une superficie limitée du total, mais ont gagné du terrain ces dernières années. Cette année, la superficie consacrée aux légumineuses a augmenté de 81 % pour atteindre 7.800 4.300 hectares. L’augmentation est essentiellement due aux féveroles dont la superficie a doublé pour atteindre 18,6 4.300 hectares. La culture du lin et du chanvre a également augmenté de XNUMX% à XNUMX hectares.

Pression de la maladie - Rouille brune
Propulsé par Agroweer

Rester en contact

Inscrivez-vous et recevez chaque jour les dernières nouvelles dans votre boîte de réception