Shutterstock

Actualités gestion du jeu

« Schouten doit demander l'exemption du statut de loup »

3 Novembre 2021 -Steve Wissink - Commentaires 9

Le loup bénéficie actuellement du statut de protection le plus élevé de l'Union européenne. L'eurodéputé Bert-Jan Ruissen du SGP plaide en faveur d'une révision de ce statut, en vigueur depuis trente ans, en raison des nuisances croissantes causées par l'animal. Selon lui, la ministre de l'Agriculture sortante Carola Schouten devrait également faire une demande de dérogation pour permettre une gestion plus active plus rapidement.

La population de loups et les nuisances associées ont augmenté ces dernières années, ce qui nécessite une révision, selon Ruissen. Avec un statut de protection légèrement inférieur, les États membres seraient autorisés à gérer activement la population de loups, par exemple en abattant les loups qui causent des problèmes.

Le problème doit être à l'ordre du jour
Ruissen est l'un des membres de la commission de l'agriculture du Parlement européen qui essaie de mettre le problème des loups à l'ordre du jour. Les membres de cette commission entendent des voix de toute l'Europe selon lesquelles les loups causent de plus en plus de problèmes. C'est pourquoi ils ont demandé à la Commission européenne de revoir la situation actuelle des loups.

Par exemple, Ruissen rapporte les problèmes aux Pays-Bas : « Les Pays-Bas sont trop petits pour laisser la nature suivre son cours. Il faut pouvoir intervenir activement pour éviter les déséquilibres dans la nature et limiter au maximum les dommages économiques. Nous ne pouvons pas attendez-vous à ce que les éleveurs de moutons fassent cela." qu'ils remplissent tout notre paysage de clôtures et de fils électriques."

Action rapide possible
La députée européenne Annie Schreijer-Pierik du CDA, entre autres, demande depuis des années à la Commission européenne de revoir le statut des loups. Cependant, il semble tomber dans l'oreille d'un sourd. Interrogé, le porte-parole de Ruissen, Kees Bos, a déclaré que lorsque la directive européenne sur les habitats a été révisée il y a quelques années, une occasion a été manquée de changer le statut du loup. A cette époque, mais aussi maintenant, il n'y avait pas de majorité au parlement relativement « vert ». "Ce que nous faisons maintenant, c'est principalement attirer l'attention sur le problème et le maintenir politiquement vivant. De vrais changements ne sont pas à attendre à court terme, c'est pourquoi nous appelons également Schouten à demander une dérogation au niveau national" .

Le ministre sortant Schouten peut demander une dérogation au statut de haute protection des loups dans notre pays. Cela offre des opportunités pour une gestion plus active. Selon Ruissen et son porte-parole, plusieurs pays de l'Union européenne ont recours à de tels arrangements. « Les agriculteurs indiquent maintenant qu'ils ne peuvent et ne sont pas autorisés à faire quoi que ce soit, il y a donc des opportunités pour notre ministre de proposer des poignées aux éleveurs. »

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Steve Wissink

Stef Wissink est éditeur chez Boerenbusiness et écrit sur les développements actuels du marché des produits laitiers et porcins. Il suit également l'agrobusiness néerlandais et international.
radar de pluie
Propulsé par Agroweer
commentaires
Commentaires 9
Abonné
Sjaak 3 Novembre 2021
C'est en réponse à cela Boerenbusiness article:
[url = https: // www.boerenbusiness.nl/ artikel/10895009/schouten-moet-ontheffing-status-wolf-applications]'Schouten doit demander le statut d'exemption wolf'[/url]
Schouten est le loup déguisé en mouton.......
Abonné
oignon 3 Novembre 2021
n'en parle pas, tire
Abonné
bombe à retardement 4 Novembre 2021
Stupide d'oignons pour poster ça. Ce n'est pas étrange qu'ils pensent toujours qu'un fermier/chasseur fait quelque chose comme ça. S'il y a une buse morte, c'est le chasseur qui l'a fait. Tais-toi.
Maurice 5 Novembre 2021
Et ces agriculteurs se plaignent simplement qu'ils sont souvent si mauvais dans les nouvelles. Mon Dieu, comment cela pourrait-il être?

"Nous ne pouvons pas nous attendre à ce que les éleveurs de moutons remplissent tout notre paysage de clôtures et de fils électriques." - Tout le paysage ?

Les agriculteurs bousillent la nature, de toutes les manières imaginables. Crise de l'azote, perte de biodiversité, élevage intensif, menace pour la faune, changement climatique. Partout, les agriculteurs sont l'une des plus grandes menaces pour ce monde.
Abonné
Jantje 5 Novembre 2021
Si j'étais toi, j'arrêterais de manger, elle apprendrait...
Abonné
rana 5 Novembre 2021
Maurice a écrit :
Et ces agriculteurs se plaignent simplement qu'ils sont souvent si mauvais dans les nouvelles. Mon Dieu, comment cela pourrait-il être?

"Nous ne pouvons pas nous attendre à ce que les éleveurs de moutons remplissent tout notre paysage de clôtures et de fils électriques." - Tout le paysage ?

Les agriculteurs bousillent la nature, de toutes les manières imaginables. Crise de l'azote, perte de biodiversité, élevage intensif, menace pour la faune, changement climatique. Partout, les agriculteurs sont l'une des plus grandes menaces pour ce monde.
Était-ce dommage que vous ayez besoin de ces agriculteurs pour votre nourriture ou pensez-vous que la nourriture pousse dans les supermarchés ?
Il n'y a qu'une seule cause à tout ce que vous mentionnez et c'est que nous habitons cette planète avec trop de gens.
Abonné
dave 5 Novembre 2021
31 millions de dommages à la faune en 2020 car cette chasse aux oies était impossible pendant des années. Maintenant, nous avons 30 loups aux Pays-Bas et quels sont les dégâts maintenant et seront-ils dans 10 ans ?
marcel 5 Novembre 2021
Dans une situation idéale, Bor de Wolf mangerait ces bernaches cravant
Fred 6 Novembre 2021
Maurice a écrit :
Et ces agriculteurs se plaignent simplement qu'ils sont souvent si mauvais dans les nouvelles. Mon Dieu, comment cela pourrait-il être?

"Nous ne pouvons pas nous attendre à ce que les éleveurs de moutons remplissent tout notre paysage de clôtures et de fils électriques." - Tout le paysage ?

Les agriculteurs bousillent la nature, de toutes les manières imaginables. Crise de l'azote, perte de biodiversité, élevage intensif, menace pour la faune, changement climatique. Partout, les agriculteurs sont l'une des plus grandes menaces pour ce monde.

Heureusement, la surpopulation n'a rien à voir là-dedans.
(Vous ne pouvez pas prélever des impôts sur le fait accompli)


la soumission est un art supérieur qui a besoin de moutons
(taux de vaccination)
Vous ne pouvez plus répondre.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous et recevez chaque jour les dernières nouvelles dans votre boîte de réception

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login