D66

Fond Humeur azotée

Toutes les contradictions de l'azote se rejoignent

4 Novembre 2022 - Commentaires 22

Ce fut une semaine pleine de contradictions azotées. Par exemple, il y a eu un débat à la Chambre des représentants sur le récent rapport de Johan Remkes, qui n'a pas du tout été mené dans l'esprit de Remkes. Dans l'intervalle, la province appliquera environ 50 reporters et intérimaires agricoles du PAS, qui ont été pris entre deux tabourets par « un gouvernement peu fiable » (selon Remkes).

Ils sont maintenant deux fois mordus par ce gouvernement. L'exemption de construction a également été rejetée par le Conseil d'État en raison d'une quantité relativement faible d'émissions d'azote, tandis que Statistics Netherlands présente des chiffres montrant que émissions de CO2 de l'aviation 30 fois plus grand que ce que le RIVM calcule. Un peu plus tard, un directeur du RIVM raconte dans un briefing inséré aux députés que les chiffres d'Aerius seuls ne sont pas assez précis pour désigner et racheter les contribuables de pointe, comme s'il ne savait pas que la réalité juridique et administrative s'était depuis longtemps enfuie avec les sommes du RIVM.

Le gouvernement parle d'une seule bouche, agit différemment
La grande question est de savoir comment tout cela peut être concilié et rectifié. Jeudi soir, le ministre Piet Adema a déclaré lors du débat sur les conseils de Remkes que le cabinet parle d'une seule voix, pour indiquer qu'il n'y a pas d'espace substantiel entre ce qu'il dit et ce que pense le reste du cabinet, y compris sa collègue Christianne van der wal. Officiellement, c'est aussi le cas, mais la réalité est probablement plus nuancée, et le gouvernement n'agit certainement pas sans ambiguïté. Cela ressort de la manière dont La Haye et la province d'Overijssel traitent les Pas-notificateurs.

Projet de loi sur le signe La Haye
Compte tenu de la dette que le gouvernement doit payer envers ces agriculteurs, il ne serait pas déraisonnable pour eux de mettre la facture de l'astreinte sur la table du Cabinet. Après tout, cela a un accord à tenir.
Depuis sa prise de fonction, l'Adema a travaillé dur pour créer de l'espace supplémentaire pour les agriculteurs et aussi pour regagner la confiance. Il le fait en visitant toutes sortes de pièces et aussi en effectuant une visite de travail. Parfois, l'impression est créée que lui et le ministre Van der Wal ne visitent que des agriculteurs biologiques ou des entreprises politiquement souhaitables, mais Adema fait de son mieux pour montrer son meilleur côté.

CO2 à Lunteren, et après ?
Le week-end dernier, il a même arrêté personnellement l'abattage de 5 élevages de volailles sur 7 suspectés de grippe aviaire. Cela s'est passé comme ceci : Après avoir éliminé 2 entreprises suspectes, le CO2 s'est soudainement épuisé et il n'a pas été possible de continuer pendant un certain temps. Pendant ce temps, l'horloge tournait et la fin de la période d'incubation approchait, sans aucun signe de contamination. La NVWA a été catégorique, mais le ministre a finalement accordé le bénéfice du doute aux entreprises.
Cela n'a rien à voir avec l'azote ou les perspectives de l'agriculture en général, mais c'est le signe que le ministre se veut accessible et accessible, ce qui est nécessaire pour le rétablissement de la confiance. Il est également caractéristique qu'il salue gentiment les agriculteurs dans la galerie publique. Dans le même temps, il indique qu'il sera clair et devra parfois aussi délivrer des messages difficiles. Selon le ministre, quelque chose comme ça est aussi possible, tant que c'est cohérent, une histoire cohésive, qui donne encore aux entrepreneurs quelque chose sur quoi s'appuyer.

Députés critiques brièvement soulagés
Le dossier de l'azote est encore loin d'être si loin. La complexité du dossier ne le facilite pas non plus. Et quand même un institut comme le RIVM se trompe ouvertement, même les députés les plus critiques se sentent impuissants. Surtout après tout ce qu'ils ont dit dans le passé. Dans le briefing susmentionné du RIVM, GroenLinks'er Laura Bromet (et candidate au top 100) a déclaré qu'en tant que représentante ordinaire du peuple, elle ne comprenait pas la question de l'azote. Tjeerd de Groot, membre du D66, était également exceptionnellement modeste à l'époque. Ce fut de courte durée. Le soir lors du débat avec l'Adema et Van der Wal, il a de nouveau réclamé avec ferveur les têtes des collecteurs d'impôts de pointe, comme s'il n'avait rien entendu de nuancé.  

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir
boerenbusiness. Nl

Klaas van der Horst

Klaas van der Horst est un passionné du marché laitier et de tout ce qui s'y rapporte. Il recherche les nouvelles et interprète les développements.

En savoir plus sur

Dossier Crise de l'azote
radar de pluie
Propulsé par Agroweer
commentaires
Commentaires 22
Abonné
sefO 4 Novembre 2022
C'est en réponse à cela Boerenbusiness article:
[url = https: // www.boerenbusiness.nl/ artikel/10901450/alle-tegentegenheden-in-stikstof-come-together]Toutes les contradictions dans l'azote se rejoignent[/url]
De Groot est un homme plein de ressentiment qui, je pense, a encore des comptes à régler avec son ancien employeur, la façon dont De Groot fulmine contre les agriculteurs est anormale et n'a rien à voir avec la nature et/ou
l'azote et cela ne devrait jamais, jamais être le fondement sur lequel vous dirigez un pays.
Ce sont les entreprises qui ont écouté cet abruti quand les probabilités ont cessé d'exister.
Et va te faire foutre d'ici 1 an ou on révoquera le permis.
Un comportement destructeur "est une sédition"
Abonné
la vérité 4 Novembre 2022
le gros est celui qui maintient les Pays-Bas piégés dans le dossier de l'azote.
Parce qu'au sein de d66 les gens l'écoutent. et vvd écoute d66 dans le cabinet.
il n'y a donc pas de solution.
toute personne sensée a résolu le problème de l'azote en 5 minutes.

un vieux fermier a dit : les principes coûtent de l'argent

En l'occurrence, les principes de la grande ont coûté jusqu'à présent 26 milliards aux Pays-Bas en sécurisant diverses succursales.
et en plus, ils veulent jeter encore 25 milliards pour réaliser le souhait des grands (les Pays-Bas sans agriculteurs)
Abonné
weg 5 Novembre 2022
pouvez-vous s'il vous plaît ajouter une autre photo à l'article? Je ne supporte plus ce visage haineux
Abonné
ggz 5 Novembre 2022
plus d'argent doit être mis à disposition pour les soins de santé mentale, car il y a quelques années qu'il y a eu des compressions là-bas, ces idiots ont eu la possibilité de se retrouver à La Haye !
Ce genre d'excès doit être contrôlé mentalement, mais cet idiot ne peut pas être sauvé !
Abonné
bombe à retardement 5 Novembre 2022
away a écrit:
pouvez-vous s'il vous plaît ajouter une autre photo à l'article? Je ne supporte plus ce visage haineux
C'est terrible, quel sourire poignardant sur son visage. Une pute de garçon. L'avez-vous vu regarder dans la pièce la semaine dernière.
Abonné
perdu 5 Novembre 2022
Si jamais vous avez le courage de voter pour CDA, VVD, CU ou D66 aux élections, vous ne devriez JAMAIS plus commenter !
Alors vous avez complètement PERDU le CHEMIN !
CDA et VVD notamment se sont donnés à D66 pour RIEN !
Abonné
jan 5 Novembre 2022
Les entreprises agricoles doivent supprimer cette photo
ne comprends pas comment ils font ça
vous n'avez pas besoin d'ajouter une photo partout
Abonné
Jupe 5 Novembre 2022
De Groot est un narcissique.
fermier indigné 5 Novembre 2022
D66 est parti, puis les plus gros porcs sont partis et le problème d'azote est également parti. C'est le plus grand haïsseur d'agriculteurs qu'il y ait jamais eu, très triste que l'homme soit comme ça.
Lorsque vous traversez les polders en tracteur, vous voyez beaucoup de nature et vous pouvez voir que l'homme ne fait que mentir et dit cela pour la vérité à La Haye.
Les gens regardent autour de eux sur la terre et dans la nature et se réveillent cette politique de ces gens n'est pas juste !!!!! Comment faire pour que cela soit clair au gouvernement?
Abonné
Denis S 5 Novembre 2022
pourquoi les partisans du cda réussissent-ils à convaincre les gens du cda à la haye qu'ils détruisent la campagne et leurs partisans
Abonné
bombe à retardement 5 Novembre 2022
perdu a écrit :
Si jamais vous avez le courage de voter pour CDA, VVD, CU ou D66 aux élections, vous ne devriez JAMAIS plus commenter !
Alors vous avez complètement PERDU le CHEMIN !
CDA et VVD notamment se sont donnés à D66 pour RIEN !
Entièrement d'accord. C'est la pire chose que le CDA et le VVD aient fait, mais débarrassez-vous en. Pire qu'un rat. Les Pays-Bas se sont complètement égarés. L'environnement, la nature, l'affaire des indemnités, les exuses d'esclavage, les petes noirs, l'azote, un cabinet sans sens, rivm ce qui triche la matière et il y en aura encore. Mais s'ils pourrissent (ce que j'aimerais) et alors ???? Qui a une solution pour ça ????
Abonné
Zélande 5 Novembre 2022
Il est possible pour les éditeurs d'enregistrer ce visage de tjeerd qui ricane et élimine. Alors ma journée est de nouveau bonne! Pouvons-nous à nouveau répondre normalement ?
argile 5 Novembre 2022
Zeland a écrit :
Il est possible pour les éditeurs d'enregistrer ce visage de tjeerd qui ricane et élimine. Alors ma journée est de nouveau bonne! Pouvons-nous à nouveau répondre normalement ?
je te suis complètement
Abonné
Zélande 5 Novembre 2022
Solution bombe à retardement : les élections de mars. Ensuite, il deviendra également clair si Adema a pu en faire cuire quelque chose. Voter pour des partis autres que le clover5je -4+ vert gauche = clover5je 5 .Terminer 1ère chambre à droite via la province et étourdir toutes les bêtises légales avec du CO2 et du N. Après cela, le cabinet tombera certainement, et dans une nouvelle pression de coalition sur l'UE avec une nouvelle politique intérieure pour agir vigoureusement. Traiter avec l'UE et d'autres Nexit. Laissez Carpenter se déplacer chaque mois de Bruxelles à Strasbourg et retour, il peut voir comment la nature scintille !
Abonné
Shan 5 Novembre 2022
l'un des "sages" ci-dessus peut-il indiquer à quoi aurait dû ressembler une armoire sans D66 !
Abonné
l'aide de sjan 5 Novembre 2022
oui avec le PV
Abonné
bombe à retardement 5 Novembre 2022
Il n'y avait pas d'autre option. Ce n'est pas possible avec PVV, c'est connu, même si je le voudrais bien. L'opinion de Wilders est juste à l'extérieur du cercle. Je pense avec Wilders 3 mois, et après on pourra retourner aux urnes, ce ne sera pas facile de trouver une nouvelle coalition.
Abonné
Mooi 5 Novembre 2022
belle image pour le jeu de fléchettes
Abonné
assez grossier 6 Novembre 2022
beau a écrit :
belle image pour le jeu de fléchettes
Ou cette tasse sur du papier toilette.
Abonné
Extrême 7 Novembre 2022
Qu'il passe de TK à Scheveningen. Et prenez tout de suite Johan V. dans le même taxi.
Theo 12 Novembre 2022
Le dossier azote n'a pas besoin d'être complexe du tout. Le problème de l'azote n'existe que sur le papier. la vraie nature n'a aucun problème avec l'azote. Il y a 2000 ans, cette vraie nature dans la plupart des zones natura1000 était constituée de forêts et non de landes. Les landes sont nées parce que nos ancêtres avaient besoin de 4 à 5 ha de landes pendant des centaines d'années pour fertiliser 1 ha de terres arables (par l'élevage de moutons et de gazon), et sont donc devenus artificiellement pauvres en azote. En prenant comme point de départ les forêts d'origine, et non les landes artificielles, le problème de l'azote est résolu. Pourquoi complexe ?
Abonné
euro 14 Novembre 2022
pourquoi les messages sont-ils abandonnés
Vous ne pouvez plus répondre.

Quelles sont les cotations actuelles ?

Consultez et comparez vous-même les prix et les tarifs

Podcast La voix de la région

"Pas de souhait nature, éducation végétalienne et Stroe City"

Fond Humeur azotée

Henk ou Piet, le ministre de l'Agriculture, de la Nature et de la Qualité alimentaire n'a pas de place

Nouveautés L'azote

L'Adema ne regrette pas de partager ses inquiétudes sur la dérogation

Fond L'azote

« Attention au ralentissement de la production » dû à la politique de l'UE »

Rester en contact

Inscrivez-vous et recevez chaque jour les dernières nouvelles dans votre boîte de réception