Joa Souza / Shutterstock.com

Actualités Les cochons

Le troupeau de truies au Vietnam est encore 25% en dessous du niveau pré-AVP

27 janvier 2021 -Chanti Oussoren

Non seulement la Chine, mais aussi le Vietnam sont occupés à reconstruire le cheptel porcin domestique qui a été largement dévasté par la peste porcine africaine (PPA). Le troupeau de truies est encore d'environ 25 % en dessous du niveau pré-AVP.

Le virus a frappé le Vietnam en février 2019 et a depuis entraîné la perte d'environ 6 millions de porcs. Le cheptel de truies notamment a fortement diminué. Auparavant, le pays comptait près de 4 millions de truies, mais ce nombre stagne à 2,7 millions.

L'exigence d'importation de porc était donc considérablement plus élevé et de nombreux porcs vivants ont également été importés. Selon les chiffres des douanes, environ 2020 41.000 truies reproductrices et 300.000 XNUMX autres porcs ont été importés en XNUMX.

Libéré de la PPA en 2025
Le cheptel vietnamien de truies s'est désormais agrandi et compte à nouveau plus de 3 millions de truies. Le nombre total de porcs à la fin de 2020 était d'environ 26,17 millions de têtes, soit environ 85 % du niveau pré-AVP. Le pays vise à ce que plus de 90 % du territoire soit exempt du virus d’ici l’année prochaine. Ils veulent être totalement débarrassés de la PPA d’ici 2025.

Vaccin
Il n'existe toujours pas de vaccin officiel contre le virus mortel du porc, mais le vice-ministre vietnamien de l'Agriculture a déclaré qu'il développait un vaccin et qu'il le produirait au troisième trimestre 2021. Les essais vaccinaux n’ont jusqu’à présent donné que des résultats positifs.

Cependant, ce n’est pas la première fois qu’on affirme qu’un vaccin contre la PPA est en bonne voie. Plusieurs pays sont en train d’enquêter, mais jusqu’à présent sans succès. Des vaccins illégaux circulent en Chine, mais cela entraîne également un certain nombre de problèmes. Des épidémies de virus ont été signalées récemment. Cependant, il s'est avéré qu'il ne s'agissait pas du virus original de la PPA, mais une nouvelle variante qui pourrait avoir été causée par des vaccins illégaux.

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Chanti Oussoren

Éditeur chez Boerenbusiness qui étudie les marchés du lait, du porc (viande) et de l'alimentation animale.
radar de pluie
Propulsé par Agroweer

Actualités Les cochons

Une chaîne porcine néerlandaise craint une PPA imminente

Actualités Les cochons

La Chine importe à nouveau du porc belge

Actualités Les cochons

La Chine autorise les importations de porc russe

Actualités Les cochons

La peste porcine apparaît en Suède chez les sangliers

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login