Agriphoto

Actualités Agriculture

La terreur des coléoptères détruit la culture autrichienne de la betterave

19 Juin 2023 -Niels van der Boom - Commentaires 11

Au moins 10% de la superficie de betteraves à sucre en Autriche a été couverte par les agriculteurs après que la récolte a été mangée par le charançon. Selon l'organisation autrichienne des producteurs de betteraves sucrières, il s'agit d'environ 4.000 XNUMX hectares, rapporte agraheute.

Comme dans d'autres pays européens, les producteurs de betteraves autrichiens n'ont pas été autorisés à utiliser les néonicotinoïdes depuis plusieurs années. Les substances actives imidaclopride, thiamétoxame et clothianidine sont interdites, ce qui signifie que l'enrobage des semences de betteraves sucrières avec ces produits n'est plus possible. Résultat, de nombreux hectares de betteraves ont été mangés par le charançon ce printemps. L'animal n'est pas présent aux Pays-Bas.

60.000 XNUMX tonnes de sucre
Sur les 38.000 4.000 hectares de betteraves sucrières, 60.000 XNUMX ont été si mal mangés qu'il a fallu incorporer les cultures, précise l'association des planteurs. C'est bon pour environ XNUMX XNUMX tonnes de production de sucre. Les producteurs ont de nouveau semé sur la majeure partie de cette superficie, mais ces cultures ont également été en grande partie consommées. Les producteurs n'ont guère d'autre moyen d'agir contre le coléoptère. Ce sont des pyréthroïdes à large action, qui combattent non seulement les insectes nuisibles, mais aussi les bestioles utiles. Une alternative est de travailler avec des pièges à phéromones, mais cette solution n'est guère efficace. Certainement pas avec une forte pression de coléoptères, selon les expériences des producteurs.

Assurance
Ils retiennent déjà leur souffle pour la saison prochaine, alors que les coléoptères pourraient à nouveau être un problème. Les conditions de reproduction ont été parfaites, il est donc probable que la pression soit forte au printemps prochain. Les producteurs peuvent s'assurer contre les dommages causés par le charançon par l'intermédiaire du transformateur de betteraves autrichien Agrana.

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Niels van der Boom

Niels van der Boom est rédacteur en chef chez arable Boerenbusiness. Il rapporte principalement sur le marché de la pomme de terre. Il présente chaque semaine le point sur le marché des pommes de terre.

En savoir plus sur

Protection des cultures
Pression de la maladie - Rouille brune
Propulsé par Agroweer
commentaires
Commentaires 11
Timmermans 19 Juin 2023
C'est en réponse à cela Boerenbusiness article:
[url = https: // www.boerenbusiness[/URL]
Nous y sommes presque, partons régulièrement en visite de travail en Corée du Nord, où ils sont beaucoup plus loin que nous, sauf pour les cargos avec des céréales, ils y sont presque à 100% circulaires
Abonné
grenouille 19 Juin 2023
Nous écrivons 2035 après la grande famine vulgairement connue sous le nom de grippe Timmermans, de plus en plus de voix réclament le retour de l'agriculture à la situation d'avant 2025, le problème c'est que tous les agriculteurs qui ont été contraints d'arrêter ont une interdiction professionnelle de leur pantalon et beaucoup de connaissances ont été perdues en conséquence.
Abonné
Louis-Pascal de Geer 20 Juin 2023
Et cela prouve une fois de plus que la science agronomique doit innover pour montrer aux agriculteurs comment agir pour réduire les dégâts causés par des ravageurs comme ce coléoptère de la betterave à sucre, maintenant que dans de nombreux pays les produits phytosanitaires qui étaient utilisés sont désormais interdits. Examiner également de près les possibilités d'entraver la reproduction des coléoptères et de pulvériser les betteraves sucrières avec des répulsifs biologiques.
Recherche à temps plein sur la protection biologique des cultures avec des prix pour les solutions qui fonctionnent.
cordonniers 20 Juin 2023
Ne jetez pas de vieilles chaussures avant d'en avoir de nouvelles, il y a plus de sortilèges, mais nos dirigeants, n'ont que le but, de nous faire beaucoup souffrir, vous ne pouvez plus appeler cela nos erreurs accidentelles
Abonné
juin 20 Juin 2023
cordonniers a écrit :
Ne jetez pas de vieilles chaussures avant d'en avoir de nouvelles, il y a plus de sortilèges, mais nos dirigeants, n'ont que le but, de nous faire beaucoup souffrir, vous ne pouvez plus appeler cela nos erreurs accidentelles
Eh bien, la politique actuelle est bonne pour les agriculteurs. les prix des denrées alimentaires augmentent fortement et les rendements sont quelque peu inférieurs. seul le citoyen est présenté avec le prix.
cordonniers 20 Juin 2023
Non, c'est très mauvais pour les agriculteurs, ils n'ont pas de récolte, donc rien à vendre, et les supermarchés, vont juste ailleurs pour acheter les produits, qui ne sont en aucun cas à la hauteur du standard ridicule qui n'a fait que s'extasier ici, pour mettre le secteur au premier plan.

Voir aveugle j'appellerais ça
Abonné
dans la clandestinité 20 Juin 2023
cordonniers a écrit :
Non, c'est très mauvais pour les agriculteurs, ils n'ont pas de récolte, donc rien à vendre, et les supermarchés, vont juste ailleurs pour acheter les produits, qui ne sont en aucun cas à la hauteur du standard ridicule qui n'a fait que s'extasier ici, pour mettre le secteur au premier plan.

Voir aveugle j'appellerais ça
Si vous ne savez pas comment la fourche est dans la tige, il vaut mieux ne rien dire.
la norme dans les supermarchés est la même pour tous les produits provenant de plusieurs pays.
Alors arrêtez les fausses déclarations.
Abonné
gerard 20 Juin 2023
charpentier a écrit:
C'est en réponse à cela Boerenbusiness article:
[url = https: // www.boerenbusiness[/URL]
Nous y sommes presque, partons régulièrement en visite de travail en Corée du Nord, où ils sont beaucoup plus loin que nous, sauf pour les cargos avec des céréales, ils y sont presque à 100% circulaires
Les Nord-Coréens meurent de faim : "Ce que nous entendons est terrible"
https://www.msn.com/nl-nl/nieuws/Buitenland/noord-koreanen-lijden...
cher monsieur charpentier vous êtes mal renseigné
mais oui c'est avec tout ce que vous dites
cordonniers 21 Juin 2023
en cachette a écrit:
cordonniers a écrit :
Non, c'est très mauvais pour les agriculteurs, ils n'ont pas de récolte, donc rien à vendre, et les supermarchés, vont juste ailleurs pour acheter les produits, qui ne sont en aucun cas à la hauteur du standard ridicule qui n'a fait que s'extasier ici, pour mettre le secteur au premier plan.

Voir aveugle j'appellerais ça
Si vous ne savez pas comment la fourche est dans la tige, il vaut mieux ne rien dire.
la norme dans les supermarchés est la même pour tous les produits provenant de plusieurs pays.
Alors arrêtez les fausses déclarations.
peut-être que vous feriez mieux de vous cacher, car de telles bêtises me feraient très honte
Abonné
Drent 22 Juin 2023
en cachette a écrit:
cordonniers a écrit :
Non, c'est très mauvais pour les agriculteurs, ils n'ont pas de récolte, donc rien à vendre, et les supermarchés, vont juste ailleurs pour acheter les produits, qui ne sont en aucun cas à la hauteur du standard ridicule qui n'a fait que s'extasier ici, pour mettre le secteur au premier plan.

Voir aveugle j'appellerais ça
Si vous ne savez pas comment la fourche est dans la tige, il vaut mieux ne rien dire.
la norme dans les supermarchés est la même pour tous les produits provenant de plusieurs pays.
Alors arrêtez les fausses déclarations.
ce n'est pas vrai, même avec le bio, cela diffère toujours d'un pays à l'autre en Europe, a dit un jour un inspecteur.
Abonné
gerard 22 Juin 2023
oui 1 L'EUROPE c'est encore très loin
chaque pays a ses propres règles
Vous ne pouvez plus répondre.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous et recevez chaque jour les dernières nouvelles dans votre boîte de réception

Actualités Politique

Bruxelles retire la loi controversée sur la réduction de moitié des ressources

Analyse Protection des cultures

Les géants de la chimie vendent moins de substances

Actualités Protection des cultures

Drones pulvérisateurs : l’UE les voit voler

Opinie Jurphaas Lugtenburg

Adema fait mauvaise figure avec sa position sur le glyphosate

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login