Andrew Balcombe / Shutterstock.com

Fond production alimentaire

Problèmes alimentaires mis en lumière : un agriculteur européen en signe de protestation

14 janvier 2020 - Jorine Cossé

Explosion des prix du porc en Chine. Prix ​​record de l'oignon en Inde. Feux de brousse perturbateurs en Australie. Ce sont tous des événements qui entraînent une volatilité des prix des denrées alimentaires. Boerenbusiness (pendant la période de Noël et du Nouvel An) aborde les problématiques alimentaires sur les différents continents dans une série d'articles. Enfin et surtout, dans cette série, c'est au tour de l'Europe, où les protestations des agriculteurs ont retenu l'attention en 2019. 

Les protestations des agriculteurs n'étaient pas seulement un « sujet brûlant » aux Pays-Bas. Des dizaines de milliers d’agriculteurs sont également descendus dans la rue en Allemagne, en France et en Irlande l’année dernière pour exprimer leur mécontentement. Les manifestations étaient souvent une réponse aux politiques agricoles des gouvernements. La « révolution paysanne française » semble s'être étendue à d'autres pays.  

Le 1er octobre restera dans l’histoire
Les agriculteurs néerlandais ont lancé plusieurs actions en 2019 qui ont fait beaucoup de bruit. A commencer par la campagne nationale du 1er octobre à La Haye, organisée par un éleveur de moutons Bart Kemp d'Ede en Gueldre. Cette journée restera dans l'histoire comme la plus grande manifestation d'agriculteurs jamais organisée dans notre pays. Une foule immense d'agriculteurs équipés de tracteurs remplissait le Malieveld. 

La journée du 1er octobre a apporté des « victoires » à plusieurs égards. Cela a créé une forme de fraternisation entre les agriculteurs. La société a également réagi largement positivement. Il y avait de la compréhension pour les agriculteurs, avec lesquels l'objectif de la journée avait déjà été en partie atteint. D'autres manifestations ont suivi, notamment le 16 octobre, le 25 novembre et - la manifestation très évoquée - le 18 décembre, au cours desquelles les agriculteurs ont menacé de couper l'approvisionnement alimentaire. Finalement, tout s’est effondré. 

Les agriculteurs des Pays-Bas s'unissent
Les forces motrices des manifestations sont la Farmers Defence Force (FDF) et Agractie. Les deux groupes d'action ont été fondés l'année dernière. FDF a été fondée en mai après le occupation stable à Boxtel. Tout a commencé avec quelques agriculteurs qui se sont réunis via un groupe d'applications, et cela est rapidement devenu un groupe Facebook populaire.

En octobre 2019, FDF a créé une fondation et son existence est devenue une réalité. Agractie a été créée à la veille de la manifestation des agriculteurs du 1er octobre. L’impact des deux groupes d’action est grand. Dans leurs déclarations, ils sont généralement plus tranchants que l'ordre établi et ce ton de voix séduit de nombreux agriculteurs.

Le plus grand gain de 2019 est peut-être que presque tous les groupes d’action et défenseurs se sont unis au sein du Collectif agricole. Sous la présidence d'Aalt Dijkhuizen, les Pays-Bas agricoles parlent désormais d'une seule voix en matière politique. Le collectif semble être là pour rester, ce qui signifie qu’il peut continuer à faire la différence dans les années à venir. 

Manifestations en Allemagne et en France
Les agriculteurs des pays voisins se sont également fait entendre à plusieurs reprises l’année dernière. Par exemple, les agriculteurs allemands manifestent contre la politique de plus en plus stricte en matière de protection des cultures et contre le durcissement des normes en matière d'engrais. En Irlande et en France, les agriculteurs sont descendus dans la rue contre les prix bas et les politiques plus strictes. 

Les protestations paysannes ne sont pas nouvelles en France, mais elles le sont en Allemagne et en Irlande. Le 26 novembre, environ 100.000 XNUMX agriculteurs allemands sont descendus dans les rues de Berlin. Il s'agit de la plus grande manifestation d'agriculteurs jamais organisée. Un « dénominateur commun » sur lequel les agriculteurs européens attirent l'attention est le désir d'une plus grande reconnaissance pour le travail qu'ils accomplissent. Des slogans tels que « pas d'agriculteurs, pas de nourriture » étaient également visibles dans d'autres pays. 

Le ton est donné
Une chose est devenue claire en 2019 : les agriculteurs ne seront plus dupes. Cela promet quelque chose pour 2020. FDF et Agractie ont déjà indiqué qu'il y aurait de nouvelles manifestations s'ils n'aimaient pas la politique (de l'azote). En France, les protestations des agriculteurs sont un phénomène quasi annuel. Des feux d'artifice sont également à nouveau attendus en Irlande et en Allemagne.

En Allemagne, cela s'est encore produit début janvier, lorsque près de 5.000 XNUMX agriculteurs allemands ont rejoint le congrès du parti de la CSU a protesté en Bavière. Aux Pays-Bas, la politique de l'azote n'est pas encore achevée, malgré les promesses du cabinet au Collectif agricole. Le tracteur, qui est désormais presque devenu un symbole de protestation des agriculteurs, pourrait également être lancé dans d'autres pays cette année. Parce que les agriculteurs européens ont clairement le goût de protester et d’agir. 

Lisez les articles parus précédemment ici sur les enjeux alimentaires sur d’autres continents :
- Sécheresse en Océanie (Australie
- Crise de l'oignon et peste porcine en Asie
- Meurtre de paysans en Afrique
- Partir en Amérique 

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Jorine Cossé

Éditeur chez Boerenbusiness qui étudie les marchés du lait, du porc (viande) et de l'alimentation animale. Jorine analyse hebdomadairement le marché du fourrage grossier et périodiquement le marché des aliments composés.
radar de pluie
Propulsé par Agroweer

Actualités Les cochons

Une chaîne porcine néerlandaise craint une PPA imminente

Actualités Les cochons

La Chine importe à nouveau du porc belge

Actualités Les cochons

La Chine autorise les importations de porc russe

Actualités Les cochons

La peste porcine apparaît en Suède chez les sangliers

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login