Shutterstock

Opinie Jaap Majeur

Le risque d'une guerre alimentaire mondiale est élevé

8 Novembre 2022 - Commentaires 3

On dit que les Pays-Bas ont des émissions d'azote trop élevées. Vous pouvez facilement dire cela, mais quelle est la chose étrange? Le RIVM publie des listes d'entreprises, les soi-disant « collecteurs d'impôts de pointe », qui jouent un rôle majeur dans ces émissions. Maintes et maintes fois, la liste s'avère incorrecte et est à nouveau ajustée. Le modèle de calcul d'Aerius n'est pas non plus assez précis pour désigner les charges de pointe, selon le RIVM. Si ces calculs sont scientifiquement étayés, cela ne devrait pas arriver.

Schiphol ne cause pratiquement aucun problème, selon le gouvernement. Mais le CBS dit que les émissions sont 30 fois plus élevées que ce que le gouvernement calcule. Schiphol n'a pas de licence d'azote et a émis 2019 millions de kilos d'oxyde d'azote (NOx) en 54,2. Cela contraste fortement avec le plus grand pollueur agricole de loin, émettant 100.000 3 kilos d'ammoniac (NH100.000). Les NOx n'appartiennent pas à la nature, contrairement à l'ammoniac. Mais 54,2 66 kilos d'émissions, c'est terrible et XNUMX millions de kilos, ce n'est pas mal et ne nécessite pas de permis. Qui comprend la logique ? DXNUMX ?

Les zones naturelles émettent de l'azote
Les émissions d'azote causées par les réserves naturelles elles-mêmes ne sont pas comptées et sont ignorées, alors que ces émissions dans certaines réserves naturelles sont certainement importantes en raison des mesures culturo-techniques prises. Parfois même supérieure à la valeur de dépôt critique (KDW) mesurée. Ensuite, il ressort que des consultations entre le ministère de l'Agriculture (LNV) et les organisations environnementales montrent que la LNV a demandé : colorez les Pays-Bas dans ce que vos organisations de la nature veulent en termes de nature. La carte de l'azote de Christianne van der Wal, ministre de la Nature et de l'Azote, en est le résultat. Le souhait des organisations de la nature, sans base scientifique.

Des millions de personnes ont déjà faim 
Par exemple, 50 reporters du PAS qui ont agi conformément à la loi sont actuellement poursuivis. N'est-il pas très logique que notre confiance dans le gouvernement ait été complètement perdue ? Et là se dresse maintenant ma plus grande inquiétude : une guerre mondiale, causée par la faim. Cette guerre pourrait signifier la fin de notre existence et éclatera certainement d'ici 70 ans. Après tout, le monde compte aujourd'hui un peu moins de 8 milliards d'habitants. Des millions de personnes ont déjà faim, principalement à cause des troubles politiques. Dans de nombreux pays, il n'y a pas de dispositions relatives à la vieillesse, c'est-à-dire aux enfants. Par conséquent : plus il y a d'enfants, meilleure est la vieillesse. Le résultat est que la population mondiale peut atteindre 14 milliards de personnes ou plus et ce nombre de personnes que la terre ne peut certainement pas gérer.

Une famine mondiale éclate, entraînant la guerre. En outre. a. La superficie des terres agricoles diminue chaque année, b. L'eau pour nourrir les cultures devient de plus en plus rare et c. Les engrais tels que la potasse et le phosphate s'épuisent, de sorte que la production par hectare diminue. Le réchauffement climatique provoque des conditions météorologiques de plus en plus erratiques, davantage de sécheresses et d'inondations. Face à ces évolutions, nous devons être très prudents avec nos agriculteurs et préserver les zones les plus propices à la production alimentaire. La politique gouvernementale menée va à l'encontre de cela.

Les agriculteurs peuvent retenir l'eau
Les cultures cultivées par l'agriculteur absorbent le CO2 et préviennent le réchauffement climatique. La nature est neutre en CO2. J'entends par là : ce que la nature absorbe en été en CO2 par assimilation du dioxyde de carbone, la nature le rejette en hiver par putréfaction. C'est différent avec l'agriculteur. Sa récolte absorbe du CO2 pendant sa croissance, mais est récoltée pour nous nourrir avant qu'elle ne pourrisse à nouveau. Ses cultures ne sont donc pas neutres en CO2 et n'absorbent que du CO2 et luttent clairement contre le réchauffement climatique. Contrairement à la nature.

Les agriculteurs peuvent également retenir notre eau grâce à un sol sain. Une réserve naturelle créée ne peut pas retenir l'eau, car il n'y a pas de couche de culture. Bizarre que l'on blâme surtout l'agriculture, alors qu'elle peut en réalité jouer un rôle très positif pour notre problème d'eau et notre problème de CO2. Notre problème d'azote n'est plus compréhensible quand on met les faits en rang et n'est porté que par un groupe de gens de la nature, des médias et des politiciens, qui gardent les yeux fermés sur les faits.

Je comprends très bien pourquoi le drapeau néerlandais est à l'envers à de nombreux endroits.

Jaap Majeur
Bas Zuthem

boerenbusiness. Nl

Boerenbusiness

Sous Boerenbusiness les avis sont postés par des auteurs qui, en principe, donnent leur avis une fois Boerenbusiness.nl ou de personnes qui préfèrent rester anonymes. Le nom et le lieu de résidence sont toujours connus des éditeurs.

En savoir plus sur

Jaap Majeur
commentaires
Commentaires 3
Abonné
Stefan 9 Novembre 2022
C'est en réponse à cela Boerenbusiness article:
[url = https: // www.boerenbusiness.nl/column/10901479/het-risk-op-een-mondiale-voedings skilled-is-large]Le risque d'une guerre alimentaire mondiale est élevé[/url]
Cela ne cesse de m'étonner que Boerenbusiness continue de poster les articles d'opinion de Jaap Major. Une fois de plus, il tire sur des contrevérités dures (l'histoire du CO2), enchaîne les parties de manière incohérente pour créer une humeur et choisit des chiffres dans l'air que vous n'êtes pas autorisé à comparer 1 à 1. Il ne s'agit plus de publier un article d'opinion, mais de faciliter l'incitation et la diffusion de fausses nouvelles.
Abonné
Sud-ouest 9 Novembre 2022
Alors explique-le bien Stefan.
Abonné
Gérard 9 Novembre 2022
Tout à fait d'accord avec Stéphane !
Vous ne pouvez plus répondre.

Quelles sont les cotations actuelles ?

Consultez et comparez vous-même les prix et les tarifs

Podcast avec Jaap Haanstra

Pourquoi l'avenir de l'agriculteur est positif

Opinie Jaap Majeur

Qu'as-tu mangé aujourd'hui?

Nouveautés Grain

La récolte céréalière ukrainienne pourrait atteindre 65 millions de tonnes

Rester en contact

Inscrivez-vous et recevez chaque jour les dernières nouvelles dans votre boîte de réception