Blog : Marianne Adema

Rabobank rappelé pour une augmentation du stockage

12 Avril 2018 - Marianne Adama - Réaction 1

Dans une décision récente, Rabobank a été rappelé par le tribunal pour avoir augmenté les tarifs de stockage. Une déclaration importante qui peut avoir des conséquences considérables dans la pratique, dit avocate Marianne Adema.

Ces dernières années, il est souvent arrivé que les banques augmentent les surtaxes sans raison valable ni motivation. Divers clients dont le swap de taux d'intérêt a pris fin ont également dû faire face à une augmentation de la marge sans autre motivation. Dans la pratique, on me demande régulièrement si la banque peut simplement augmenter une surtaxe et ce qui peut être fait à ce sujet.

Rabobank a rappelé
Le jugement du 14 mars 2018 concernait un client disposant de plusieurs immeubles sur lesquels un financement d'entreprise avait été apporté. Rabobank avait accordé plusieurs prêts basés sur un taux d'intérêt variable (Euribor). En raison de la baisse de la valeur des biens immobiliers du client, la banque a souhaité augmenter la surtaxe client. L'augmentation de la surtaxe a été imposée unilatéralement au client par Rabobank en invoquant une disposition stipulant : "La banque peut toujours modifier la surtaxe". Cette disposition était énoncée à l'article 25 des conditions générales de financement des entreprises de Rabobank (version 2010).

Le juge fait un court travail d'augmentation de relance

Le juge n'a fait qu'une bouchée de l'augmentation. Rabobank avait dépassé les limites de son autorité contractuelle. Rabobank devrait d'abord avoir obtenu des informations pertinentes sur la situation du client et la propriété. Rabobank n'aurait pas non plus dû simplement invoquer un changement de politique vis-à-vis de l'ensemble du secteur. Il est remarquable que le tribunal ait indiqué que puisque la banque n'avait pas obtenu ces informations avant l'augmentation de la surtaxe, la banque n'était pas autorisée à augmenter la surtaxe avec effet rétroactif en continuant à collecter ces informations. Rabobank a été condamnée à rembourser les intérêts payés en trop au client.

Importance pour les entrepreneurs
Cette décision est importante pour les entrepreneurs car le juge fixe des limites à l'option qu'a la banque de simplement augmenter la surtaxe. D'autres banques invoquent aussi régulièrement un article comparable dans l'offre ou les conditions générales, qui précisent qu'elles peuvent "toujours" augmenter la surtaxe. On sait que la Deutsche Bank rend également très difficile la vie de ses derniers clients PME, qui ne sont pas encore partis, de cette manière.

Devoir d'investigation et devoir de motivation 
Dans cet arrêt, le juge souligne que le pouvoir de modifier la majoration est limité par le devoir de sollicitude de la banque envers le client, tel qu'énoncé à l'article 2 des Conditions Générales de Banque. Cette limitation consiste en ce qu'avant d'augmenter le supplément, la banque doit d'abord obtenir des informations sur le client, y compris des informations sur la situation financière et tout détail concernant la situation personnelle.

En outre, la banque doit également collecter des données issues de sa politique bancaire et/ou de sa réglementation, car celles-ci sont autorisées à jouer un rôle. En bref, même si la banque dispose d'un large pouvoir pour modifier le supplément, la banque doit collecter les informations sur lesquelles elle fonde le changement et communiquer le résultat au client de manière claire et motivée. L'augmentation aveugle de la majoration parce que le contrat offre cette possibilité n'est donc pas autorisée.

La banque a-t-elle également augmenté le taux de stockage pour vous ? Dans ce cas, demandez à la banque une motivation écrite, vérifiez-en l'exactitude et l'exhaustivité et, si nécessaire, faites appel à un conseiller.

Marianne Adama

Marianne Adema est avocate chez Adema Avocat et Conseil. Elle est spécialisée en droit financier, droit agricole et droit immobilier. L'Adema accompagne de nombreux entrepreneurs agricoles et dispose d'un cabinet de conseil et de contentieux. Elle est également conseillère juridique sur divers projets éoliens.

En savoir plus sur

Marianne Adama
commentaires
Réaction 1
Wim van der Linde 19 Avril 2018
Ceci est une réponse à cet article :
[URL=http://www.boerenbusiness.nl/ondernemen/blogs/column/10878185/rabobank- Teruggefloten-om- Augmentation du stockage][/url]
Est-ce que cela s'applique également aux anciens prêts sans remboursement à partir de 2005. Il s'agit d'un taux d'intérêt variable basé sur l'intérêt Euribor 3 mois, ma surtaxe a été augmentée de 0,5% en 2015 passant de 0,7 à 1,2% sur l'argument que tous ces anciens prêts non rentables sont augmenté à l'époque à la banque Rabo Noordoostpolder-Urk. Chaque année, j'ai également signalé en 2015 que les chiffres de l'entreprise ne donnaient aucune raison d'augmenter la surtaxe.
Selon la banque, cela est autorisé dans les règles du contrat. †

Ven. gr. Wim van der Linde
Wim van der Linde 19 Avril 2018
Est-ce que cela s'applique également aux anciens prêts sans remboursement à partir de 2005. Il s'agit d'un taux d'intérêt variable basé sur l'intérêt Euribor 3 mois, ma surtaxe a été augmentée de 0,5% en 2015 passant de 0,7 à 1,2% sur l'argument que tous ces anciens prêts non rentables sont augmenté à l'époque à la banque Rabo Noordoostpolder-Urk. Chaque année, j'ai également signalé en 2015 que les chiffres de l'entreprise ne donnaient aucune raison d'augmenter la surtaxe.
Selon la banque, cela est autorisé dans les règles du contrat. †

Ven. gr. Wim van der Linde
Vous ne pouvez plus répondre.

Quelles sont les cotations actuelles ?

Consultez et comparez vous-même les prix et les tarifs

Rester en contact

Inscrivez-vous et recevez chaque jour les dernières nouvelles dans votre boîte de réception