Shutterstock

Opinie Kasper Walter

La Terre ne mourra pas du changement climatique

20 Décembre 2023 -Kasper Walet - Commentaires 47

Certains qualifient d’historique le résultat de la COP 28 de Dubaï la semaine dernière, d’autres estiment qu’il s’agit d’un compromis boiteux offrant toutes sortes d’options aux pays pour sortir des accords. Il est en effet historique que, pour la première fois, il y ait un accord formel dont l'essentiel est de « s'éloigner » des combustibles fossiles. Mais il s’agit bien entendu d’un texte très vague, avec une formulation si faible que les pays peuvent l’orienter dans n’importe quelle direction. La question est donc légitime de savoir si cela encouragera de nombreux pays hors d’Europe, et bien sûr les Pays-Bas en tant que meilleur garçon de la classe, à prendre davantage d’actions en faveur du climat ?

Cela ne signifie certainement pas que nous allons rapidement vers un monde sans pétrole. Ne serait-ce que parce que le pétrole ne sert pas seulement au fonctionnement de nos voitures, mais constitue également une matière première nécessaire à la production de toutes sortes de produits. Comme les éoliennes ou les panneaux solaires jugés nécessaires à la transition énergétique. 

Nous verrons comment cela évoluera davantage. Dans le monde, mais aussi dans notre propre pays. Nous devons attendre et voir quel genre de nouveau gouvernement nous aurons. Quoi qu’il en soit, l’éventuelle coalition entre le PVV, le NSC, le BBB et peut-être le VVD occupe une position très différente dans la compétition climatique que celle de Rob Jetten du D66. Mais ils doivent également agir dans le cadre des obligations de l’Union européenne. En tant que pays, vous ne pouvez pas simplement vous en écarter. Ce dernier point s'applique au climat, mais bien sûr aussi au débat sur l'azote, par exemple. Pour terminer l’année sur un message positif : l’humanité ne périra pas à court terme à cause du changement climatique. Contrairement à ce que veut nous dire Extinction Rebellion en se collant à l'A12.

Climat difficile à modéliser
Il devient de plus en plus évident que les scénarios utilisés par le groupe d’experts des Nations Unies sur le climat, le GIEC, composé de scientifiques du monde entier, sont incorrects. Il est bien sûr également impossible de capturer quelque chose d’aussi complexe que le climat dans un modèle, et surtout pour les hommes politiques d’élaborer leur politique sur la base de ces résultats. Il y a une dizaine d’années, on s’attendait à ce que si nous ne faisons rien, la Terre se réchaufferait de 4 à 5 degrés Celsius d’ici la fin de ce siècle. Aujourd’hui, cette température a été réduite à 2,5 à 2,9 degrés. Toujours significatif, mais moins alarmiste.

Les recherches montrent également que d’ici la fin de ce siècle, les arbres et les plantes élimineront probablement 20 % de CO2 de plus de l’air que ce que les modèles climatiques ont pris en compte jusqu’à présent. Cela signifie non seulement plus de verdure sur terre, mais aussi un réchauffement plus lent. Grâce à une meilleure irrigation et à des variétés résistantes au climat, l’approvisionnement alimentaire ne semble pas non plus diminuer comme prévu en raison du changement climatique, mais conduit même à des récoltes record.

Ours polaire le symbole
Enfin, l'ours polaire. Vous connaissez tous cette photo emblématique d'un ours polaire sur une petite banquise à la dérive. Faire de l'ours polaire le symbole du réchauffement climatique. Cependant, il semble aujourd’hui que la population d’ours polaires ait triplé, passant de 60 à environ 10 30.000 animaux depuis les années XNUMX. Non pas à cause d'une amélioration du climat, mais du simple fait que la chasse de ces animaux est interdite et peut-être aussi parce qu'ils se sont adaptés à des températures plus élevées. La bonne nouvelle est donc que la fin du monde ne se terminera pas dans cinq ans si nous n’en faisons pas assez pour arrêter le changement climatique, comme voudraient nous le faire croire les alarmistes climatiques. Toutefois, cela ne veut pas dire que nous ne devons rien faire du tout. Mais nous pouvons le faire de manière bien plus réfléchie et sur une période plus longue.

Je vous souhaite à tous un merveilleux Noël et une merveilleuse année 2024.

Kasper Walter

Kasper Walet est un ancien membre du conseil d'administration du marché à terme agricole. Il travaille depuis des années sous le nom de Maycroft en tant que conseiller indépendant sur l'énergie et le climat auprès de gouvernements et d'entreprises du monde entier.

En savoir plus sur

Dossier Crise climatique
commentaires
Commentaires 47
Fermier Flevo 20 Décembre 2023
C'est en réponse à cela Boerenbusiness article:
[url = https: // www.boerenbusiness.nl/column/10907259/aarde-gaat-niet-ten-onder-aan-climatechange]La Terre ne succombe pas au changement climatique[/url]
Quelle histoire particulière. Comme si quelqu’un disait que la Terre disparaîtra d’ici cinq ans.

Le problème est tout simplement sans précédent et c’est nous, en tant qu’humanité, qui en sommes la cause. La question est de savoir si nous pouvons revenir en arrière, mais avec des milliards de personnes sur cette planète et la plupart des gens pensent que tout ne va pas trop mal, les problèmes ne font que s'accumuler.

En tant que conseiller indépendant, M. Walet n'est pas particulièrement objectif, je dois le dire.
Abonné
Le frison 20 Décembre 2023
Et tu n'es pas agriculteur
Abonné
bombe à retardement 20 Décembre 2023
DeFries a écrit :
Et tu n'es pas agriculteur
Cela ne me semble pas non plus
Fermier Flevo 20 Décembre 2023
Certainement.
Fermier Flevo 20 Décembre 2023
Intéressant d’ailleurs, pourquoi n’y pensez-vous pas ?

Abonné
bombe à retardement 20 Décembre 2023
Flevoboer a écrit:
Intéressant d’ailleurs, pourquoi n’y pensez-vous pas ?

Expliquez clairement pourquoi
métier à tisser 20 Décembre 2023
Il n’y a rien de mal, commencez par vous attaquer au système d’égouts aux Pays-Bas. Alors 90 % de la pollution de l’eau/de la terre, etc. a déjà été dissoute
on n'en entend parler à personne parce que le gouvernement lui-même est coupable
Abonné
producteur de polders 20 Décembre 2023
flevoboer est un militant de La Haye qui vote pour D66 et croit aux contes de fées.
Et comme il sied à un bon d66er, tout ce qui n'est pas sa vérité n'est pas la vérité.
Fermier Flevo 20 Décembre 2023
Producteur dans l’est du Flevoland.

C'est étrange que vous réagissiez autant à ce que je dis, je ne blâme personne, mais n'est-il pas logique que depuis que nous, en tant qu'humanité, avons explosé en nombre et que l'utilisation de tout sur terre a énormément augmenté, le climat souffre de ce? Jusqu’il y a deux cents ans, il n’y avait pratiquement aucune émission fossile.

D’ailleurs, 98 % des scientifiques sont d’accord. Seulement ici, certains forumeurs pensent que ce n'est pas le cas.
métier à tisser 20 Décembre 2023
la science????
ils se répètent, ils ne savent rien du tout.
tout ce qu'ils font, c'est obtenir le résultat souhaité (généralement de la part du gouvernement)
qui finance la recherche pour trouver la solution la mieux adaptée à sa situation.

toutes les choses qui doivent être bien faites ne le sont pas... bizarrement, de bonnes personnes, la science

réduire l'industrie..... non
aviation non
trafic non
frontières fermées non
mieux purifier le débordement des égouts non

non, nous prenons simplement l'agriculture par le cou et éradiquons complètement ce secteur. C'est la solution souhaitée par le gouvernement.
rendre les besoins fondamentaux agréables et chers, diviser pour régner, rendre tout impossible
injecter des milliards dans la nature oh nous nous en sortons si bien
la faim arrive
Brabant occidental 20 Décembre 2023
Je dois soutenir Flevoboer, plus de 8 milliards de personnes ont un impact majeur sur cette planète et nous la polluons complètement (principalement avec des plastiques et toutes sortes de produits chimiques). En tant qu’agriculteurs, nous sommes pris au piège du système et nous ne pouvons pas résoudre de nombreux problèmes par nous-mêmes. Bien entendu, le changement climatique a toujours existé.
CM 20 Décembre 2023
Le changement climatique a en effet toujours existé et la planète ne cesse de se retourner. Il ne convient tout simplement plus aux humains si aucune mesure n’est prise. Mais il ne faut pas qu’il y ait des boucs émissaires unilatéraux et faciles, comme les agriculteurs. Tout le monde, riches et pauvres, doit participer.
Abonné
bombe à retardement 20 Décembre 2023
Flevoboer a écrit:
Producteur dans l’est du Flevoland.

C'est étrange que vous réagissiez autant à ce que je dis, je ne blâme personne, mais n'est-il pas logique que depuis que nous, en tant qu'humanité, avons explosé en nombre et que l'utilisation de tout sur terre a énormément augmenté, le climat souffre de ce? Jusqu’il y a deux cents ans, il n’y avait pratiquement aucune émission fossile.

D’ailleurs, 98 % des scientifiques sont d’accord. Seulement ici, certains forumeurs pensent que ce n'est pas le cas.
Tout cela est inventé, qu’en est-il au cours de ces 200 ans ? Qui sont ces 98% ?
Il y a 200 ans, nous avions 4 millions d'habitants. Si le chauffage était à la tourbe ou au bois, il y avait quelques chevaux qui tiraient aussi les bateaux. Continue juste à le faire. D’où cet être tire-t-il son ignorance ? Affichage dégoûtant de cette façon.
Hub riche 20 Décembre 2023
Tout à fait d'accord avec Flevoboer. Le texte de M. Kasper Walet me paraît très étrange pour un conseiller en matière d'énergie et de climat. Il affirme qu’il est impossible de saisir le climat dans des scénarios. Je ne pense pas qu'il existe un autre domaine de recherche dans lequel autant de temps et d'attention sont investis que le climat. Les conclusions sont devenues de plus en plus convaincantes. Il y a environ 20 ans, le GIEC concluait qu'il était très probable que le climat change en raison de l'influence humaine, c'est-à-dire avec une probabilité de plus de 95 %. Dans un rapport ultérieur, cette probabilité a été augmentée dans le dernier rapport à une probabilité inférieure. plus de 1 sur un million que ce n'est pas correct. Walet : "Il y a une dizaine d'années, on s'attendait à ce que si nous ne faisions rien, la Terre se réchaufferait de 4 à 5 degrés Celsius d'ici la fin de ce siècle. Aujourd'hui, cette température a été réduite à 2,5 à 2,9 degrés Celsius." Ça n'est pas correct. Le GIEC propose différents scénarios. Du statu quo à une situation dans laquelle nous abandonnerons les combustibles fossiles dans un avenir proche et également à un scénario où tout deviendra incontrôlable, principalement à cause de points de bascule tels que le dégel du permafrost, qui libère une énorme quantité de méthane . Ce « pire scénario » a été identifié dans le dernier rapport du GIEC comme étant moins probable que ce qui était estimé dans le rapport précédent (notamment parce que la production d'énergie renouvelable est plus rapide qu'on ne le pensait auparavant). Mais le scénario le plus probable a été évoqué. De +2 degrés à +2,5 à 2,9 degrés. Il ajoute : « La recherche montre également que les arbres et les plantes élimineront probablement 20 % de CO2 de plus de l'air d'ici la fin de ce siècle que ce que les modèles climatiques ont pris en compte jusqu'à présent. » Il est vrai qu’avec plus de CO2, les plantes peuvent produire davantage. Encore faut-il que les conditions de production soient bonnes. Donc pas de stress de chaleur/sécheresse. Et la pluie battante n’aide pas vraiment non plus. Il termine sur une note positive et ça fait plaisir : "La bonne nouvelle, c'est que la fin du monde ne se terminera pas d'ici cinq ans si nous n'en faisons pas assez pour arrêter le changement climatique, comme les alarmistes du climat voudraient nous le faire croire." Un détail. Il n’y a pas d’« alarmistes » du climat qui prétendent cela. Il est toutefois urgent de prendre des mesures significatives au cours des prochaines décennies afin de ne pas causer de graves problèmes aux générations à venir.
Abonné
loi 21 Décembre 2023
Eh bien, chacun son goût... Je suis celui de l'ours polaire. Il est important que nous nettoyions nos déchets (plastiques)... Et d'ailleurs, les humains évolueront également avec eux. Je sais une chose. L’engouement climatique dans son ensemble est un modèle de gaspillage d’argent et de revenus qui bouleversera de nombreuses économies. Le bon sens risque d’être perdant.
Abonné
Sortie Flevo 21 Décembre 2023
Sympa, le polder a son coin sur ce forum. Puis-je commander une bière ?
Abonné
bombe à retardement 21 Décembre 2023
L'agriculture en général est complètement négligée par toutes sortes de mesures auxquelles on ne peut se fier que pour quelques%, maintenant qu'Adema est de retour avec son souhait de Noël/Nouvel An, avec les couleurs vert, bleu et rouge, le loup dont on parle /J'ai encore écrit beaucoup de choses. . Laissez les agriculteurs tranquilles et ne frottez pas trop de poils dans le mauvais sens, car les navets seront alors cuits rapidement. Cabinet : 1,5 milliard supplémentaire pour racheter les agriculteurs. Remboursez d'abord vos dettes en souffrance, comme Groningue et les prestations. Beaucoup de gens vont encore vivre des vacances malheureuses.
vérifiez-le pour ce que c'est vraiment. pas de bavardage ! 21 Décembre 2023
Lei a raison, toutes ces bêtises sont un gaspillage d'argent.
En tant qu'agriculteurs, nous n'avons rien à résoudre, nous le faisons déjà depuis 50 ans. nous sommes la solution et non le problème, comprenez-le maintenant !!!
Abonné
jk 21 Décembre 2023
M. Walet reflète simplement l’état actuel des choses selon le GIEC lui-même. En ce qui concerne les Pays-Bas, le KNMI n’est tout simplement pas à jour et fonde toujours ses récents rapports sur des chiffres alarmistes désormais largement réfutés. ça me rappelle un peu notre rivm...
CM 21 Décembre 2023
Autrefois, le terme Flevoboer avait un sens : moderne, pionnier, belles entreprises, agriculteurs sur de nouvelles terres, mais il y a beaucoup d'usure lorsque je lis les articles de Flevoboer.
Abonné
grenouille 21 Décembre 2023
CM a écrit :
Autrefois, le terme Flevoboer avait un sens : moderne, pionnier, belles entreprises, agriculteurs sur de nouvelles terres, mais il y a beaucoup d'usure lorsque je lis les articles de Flevoboer.
Tout comme le Flevohof, tu veux dire cm ?
CM 21 Décembre 2023
grenouille a écrit :
CM a écrit :
Autrefois, le terme Flevoboer avait un sens : moderne, pionnier, belles entreprises, agriculteurs sur de nouvelles terres, mais il y a beaucoup d'usure lorsque je lis les articles de Flevoboer.
Tout comme le Flevohof, tu veux dire cm ?
Voulez-vous dire que le Flevo est une gloire fanée ?
Abonné
grenouille 22 Décembre 2023
CM a écrit :
grenouille a écrit :
CM a écrit :
Autrefois, le terme Flevoboer avait un sens : moderne, pionnier, belles entreprises, agriculteurs sur de nouvelles terres, mais il y a beaucoup d'usure lorsque je lis les articles de Flevoboer.
Tout comme le Flevohof, tu veux dire cm ?
Voulez-vous dire que le Flevo est une gloire fanée ?
Le Flevo, comme tous les autres domaines, évolue énormément, il suffit de circuler par là.
Il peut geler ou dégeler 22 Décembre 2023
west brabander a écrit :
Je dois soutenir Flevoboer, plus de 8 milliards de personnes ont un impact majeur sur cette planète et nous la polluons complètement (principalement avec des plastiques et toutes sortes de produits chimiques). En tant qu’agriculteurs, nous sommes pris au piège du système et nous ne pouvons pas résoudre de nombreux problèmes par nous-mêmes. Bien entendu, le changement climatique a toujours existé.
Je ne sais pas, tout à fait d'accord avec ce que tu as écrit.

Nous consommons tous plus que ce que la Terre peut fournir, mais les choses finiront par mal tourner.
Vous pouvez lancer des discussions entières sur la manière dont cela devrait être résolu.





vrai producteur 22 Décembre 2023
vous ne pouvez pas résoudre le problème, il y a tout simplement trop de monde sur cette planète.
La seule façon d’améliorer un peu les choses est d’augmenter considérablement la norme de fertilisation afin que le rendement puisse encore augmenter.
la politique actuelle en matière d'engrais est vraiment mauvaise, c'est une impasse pour la pauvreté des sols
Abonné
grenouille 22 Décembre 2023
La seule solution c'est moins de monde
CM 22 Décembre 2023
grenouille a écrit :
CM a écrit :
grenouille a écrit :
CM a écrit :
Autrefois, le terme Flevoboer avait un sens : moderne, pionnier, belles entreprises, agriculteurs sur de nouvelles terres, mais il y a beaucoup d'usure lorsque je lis les articles de Flevoboer.
Tout comme le Flevohof, tu veux dire cm ?
Voulez-vous dire que le Flevo est une gloire fanée ?
Le Flevo, comme tous les autres domaines, évolue énormément, il suffit de circuler par là.
Ouais, ça ne me rend pas heureux.
Fermier Flevo 22 Décembre 2023
real grower a écrit :
vous ne pouvez pas résoudre le problème, il y a tout simplement trop de monde sur cette planète.
La seule façon d’améliorer un peu les choses est d’augmenter considérablement la norme de fertilisation afin que le rendement puisse encore augmenter.
la politique actuelle en matière d'engrais est vraiment mauvaise, c'est une impasse pour la pauvreté des sols
Haha mec, comme s'il y avait une pénurie alimentaire maintenant ?

Il y a un problème de distribution, pas de pénurie. Jetez un œil à tout ce qui est encore gaspillé partout.

De toute façon, les agriculteurs n’ont aucun intérêt à obtenir des rendements plus élevés !
Abonné
jan 22 Décembre 2023
Al Gore a déclaré que le changement climatique pourrait entraîner une élévation du niveau de la mer pouvant atteindre 5 à 6 mètres. D'où viendra toute cette eau ? Il y a plus de mer que de terre. Y a-t-il autant de neige en moyenne sur terre ? Est-ce dans l'atmosphère ? L'eau n'arrive pas par hasard. Il y a plus de terres dans l’hémisphère Nord que dans l’hémisphère Sud. Si la neige fond au nord, elle devrait tomber dans l’hémisphère sud. Il y a souvent des pays chauds là-bas, donc la neige tombe dans la mer. La mer devrait alors être plus haute ici aussi en été. Qu'est-ce qu'il y a avec ça ? Alors d’où vient toute cette eau ?
Il peut geler ou dégeler 22 Décembre 2023
Flevoboer a écrit:
real grower a écrit :
vous ne pouvez pas résoudre le problème, il y a tout simplement trop de monde sur cette planète.
La seule façon d’améliorer un peu les choses est d’augmenter considérablement la norme de fertilisation afin que le rendement puisse encore augmenter.
la politique actuelle en matière d'engrais est vraiment mauvaise, c'est une impasse pour la pauvreté des sols
Haha mec, comme s'il y avait une pénurie alimentaire maintenant ?

Il y a un problème de distribution, pas de pénurie. Jetez un œil à tout ce qui est encore gaspillé partout.

De toute façon, les agriculteurs n’ont aucun intérêt à obtenir des rendements plus élevés !
Ce n’est pas seulement la nourriture, c’est l’ensemble du tableau qui ne va plus.

On ne peut pas piller la terre de manière effrénée sans que cela ait des conséquences à long terme sur les écosystèmes.
Abonné
bombe à retardement 22 Décembre 2023
jan a écrit :
Al Gore a déclaré que le changement climatique pourrait entraîner une élévation du niveau de la mer pouvant atteindre 5 à 6 mètres. D'où viendra toute cette eau ? Il y a plus de mer que de terre. Y a-t-il autant de neige en moyenne sur terre ? Est-ce dans l'atmosphère ? L'eau n'arrive pas par hasard. Il y a plus de terres dans l’hémisphère Nord que dans l’hémisphère Sud. Si la neige fond au nord, elle devrait tomber dans l’hémisphère sud. Il y a souvent des pays chauds là-bas, donc la neige tombe dans la mer. La mer devrait alors être plus haute ici aussi en été. Qu'est-ce qu'il y a avec ça ? Alors d’où vient toute cette eau ?
Je me demande cela moi aussi. 70% de la planète est constituée d'eau.
sandjan 22 Décembre 2023
bombe à retardement et Flevoboer, vous ne vous en soucierez pas trop.
personne ne prend en compte l’agriculteur. et vous travaillez sur l'écosystème... homme homme
a toujours été un sujet de plainte. pluies acides/dessèchement/mouillage.
etc.
Groninger 22 Décembre 2023
bombe à retardement a écrit :
jan a écrit :
Al Gore a déclaré que le changement climatique pourrait entraîner une élévation du niveau de la mer pouvant atteindre 5 à 6 mètres. D'où viendra toute cette eau ? Il y a plus de mer que de terre. Y a-t-il autant de neige en moyenne sur terre ? Est-ce dans l'atmosphère ? L'eau n'arrive pas par hasard. Il y a plus de terres dans l’hémisphère Nord que dans l’hémisphère Sud. Si la neige fond au nord, elle devrait tomber dans l’hémisphère sud. Il y a souvent des pays chauds là-bas, donc la neige tombe dans la mer. La mer devrait alors être plus haute ici aussi en été. Qu'est-ce qu'il y a avec ça ? Alors d’où vient toute cette eau ?
Je me demande cela moi aussi. 70% de la planète est constituée d'eau.
J'ai entendu dire un jour que si l'ensemble de l'Antarctique fondait, la mer monterait de 70 mètres, mais même si c'était la moitié, nous pourrions radier notre belle Groningue.
fer 22 Décembre 2023
Le mieux serait que seulement la haie devienne de l'eau...
Biographie + 23 Décembre 2023
Lei dit ci-dessus : Le bon sens risque d’être vaincu. Je vois un autre mouvement. Pleine confiance dans le bon sens. BBB a même cela comme devise. Ça ne me pose pas de problème. C’est-à-dire dans la bonne phase. Parce que la science mène des recherches mais ne fait pas de déclarations fermes sur les mesures politiques qui en résultent. Eh bien, si nous continuons avec le statu quo, nous nous retrouverons dans le scénario de.... Mais voyez que le bon sens est considéré par beaucoup comme parfait et le jugement sur la science : la science {Grower} ??? ?
ils se répètent, ils ne savent rien du tout.
tout ce qu'ils font, c'est obtenir le résultat souhaité (généralement de la part du gouvernement)
qui finance la recherche pour trouver la solution la mieux adaptée à sa situation.

toutes les choses qui doivent être bien faites ne sont pas... des gens bizarres et gentils, la science.

Ce qui est étrange : j'imagine que vous avez des doutes sur n'importe quelle information. Mais ici, il n’y a aucun doute, mais une certitude absolue : le contraire de ce que prétend la science est la vérité. Je suis toujours curieux de connaître la source de cette certitude.
Abonné
Pieter 23 Décembre 2023
Groninger a écrit :
bombe à retardement a écrit :
jan a écrit :
Al Gore a déclaré que le changement climatique pourrait entraîner une élévation du niveau de la mer pouvant atteindre 5 à 6 mètres. D'où viendra toute cette eau ? Il y a plus de mer que de terre. Y a-t-il autant de neige en moyenne sur terre ? Est-ce dans l'atmosphère ? L'eau n'arrive pas par hasard. Il y a plus de terres dans l’hémisphère Nord que dans l’hémisphère Sud. Si la neige fond au nord, elle devrait tomber dans l’hémisphère sud. Il y a souvent des pays chauds là-bas, donc la neige tombe dans la mer. La mer devrait alors être plus haute ici aussi en été. Qu'est-ce qu'il y a avec ça ? Alors d’où vient toute cette eau ?
Je me demande cela moi aussi. 70% de la planète est constituée d'eau.
J'ai entendu dire un jour que si l'ensemble de l'Antarctique fondait, la mer monterait de 70 mètres, mais même si c'était la moitié, nous pourrions radier notre belle Groningue.
Mettez 2 glaçons dans un verre d'eau, lorsqu'ils ont fondu le niveau d'eau est plus bas que lorsqu'ils étaient encore des glaçons. Donc je ne comprends pas trop non plus la montée des niveaux de miroirs.......
Abonné
roy 23 Décembre 2023
c'est un truc très fort ! Faire preuve d’un peu de bon sens est bien mieux que de laisser la peur prendre le dessus, comme cela se produit tout le temps ces jours-ci.
Biographie + 24 Décembre 2023
Cher Pieter, "Mettez 2 glaçons dans un verre d'eau. Lorsqu'ils ont fondu, le niveau de l'eau est plus bas que lorsqu'ils étaient encore des glaçons. Je ne comprends donc pas bien la montée du niveau...." Essayez mettre 1 glaçon dans un verre d'eau, un verre d'eau et placer l'autre glaçon sur une étagère. Lorsque le premier bloc a fondu, le niveau d’eau est resté exactement le même (pas plus bas). Lorsque le 1ème bloc fond, l'eau s'écoule du plateau à la recherche du point le plus bas. Cela signifie que si la glace dérivante du pôle Nord fond, cela n’entraînera pas une élévation du niveau de la mer. Mais lorsque la glace terrestre fond – glaciers dans les montagnes, masses de glace au Groenland et en Antarctique – l’eau de fonte s’écoule des terres vers la mer. La plate-forme de glace de l'Antarctique peut atteindre 2 km d'épaisseur. Au Groenland, c'est plus mince. Si toute la glace du Groenland fondait, cela entraînerait une élévation du niveau de la mer d’environ 1,5 mètres. Celui de l'Antactica à quelque chose comme 6 ou 40 mètres. À propos de ces glaciers : l’Himalaya possède de grands glaciers. L'agriculture en Chine, en Inde et au Pakistan dépend en grande partie des rivières alimentées par les eaux de fonte. L'année dernière, une fonte importante a entraîné un approvisionnement en eau important, provoquant des inondations au Pakistan. Cela deviendra de moins en moins courant au cours de ce siècle. La Chine, l’Inde et le Pakistan comptent ensemble environ 60 milliards d’habitants. Les trois pays dotés d’armes nucléaires et certainement pas amis entre eux. Roy dit : « Faire preuve d'un peu de bon sens est bien mieux que de laisser la peur prévaloir, comme c'est le cas de nos jours. » Eh bien, qu'y a-t-il de mieux à ce sujet ?
bblogique 26 Décembre 2023
Il y a eu plusieurs périodes au cours des 4000 2 dernières années qui ont été plus chaudes qu’aujourd’hui, avec des glaciers plus petits, et toutes avec une teneur en CO1000 bien inférieure à celle actuelle. Par exemple, à l’époque romaine et vers l’an 17, il faisait plus chaud qu’aujourd’hui, et au XVIIe siècle, il faisait à nouveau beaucoup plus froid qu’il ne l’est actuellement (Petit Âge Glaciaire). Ra ra, comment tout cela est-il possible ? Cela prouve qu’il existe d’autres mécanismes à l’œuvre, bien plus dominants que le taux de CO2. Pensez aux taches solaires et aux courants marins, etc. Les politiciens abusent du climat pour détourner l’attention des vrais problèmes du monde. Et il y en a effectivement beaucoup, mais le climat n’en fait certainement pas partie.
bblogique 27 Décembre 2023
@ Les glaçons fondants Bio+ n'ont aucune influence sur le niveau d'eau dans le verre. Les glaçons flottants déplacent un volume d'eau égal à leur poids (loi d'Archimède). Après la fonte, le volume d’eau aura augmenté d’une quantité d’eau qui sera à nouveau égale au poids des glaçons d’origine. La fonte de l’Arctique (glace flottante) n’a donc aucune influence sur le niveau de la mer.
Abonné
Biographie + 28 Décembre 2023
Cher bblogic, ce que vous avez déclaré dans votre dernier message correspond à ce que j'ai déclaré dimanche à 13.24h1. La fonte des glaces arctiques n’a aucune influence sur le niveau de la mer. Par exemple, dans l'habitat des ours polaires, même s'ils pourront s'adapter quelque peu. Il y a un autre effet. La glace reflète la lumière du soleil. L'eau est plus foncée et absorbe plus de lumière et donc de chaleur. Vous dites aussi qu'il y a plus de mécanismes. C'est comme les courants d'eau et les taches solaires. Je pense que le Petit Âge Glaciaire dont vous parlez était lié à d’autres mouvements. Mais les effets n’étaient pas mondiaux mais plutôt liés à l’Europe. De nombreux effets ont une importance à court terme. Par exemple les éruptions volcaniques. Et aussi les cycles solaires. Les conséquences sont variables et durent de 7 à 100.000 ans. Cela s’applique actuellement à l’effet El Niño. D'autres effets ont un effet à très long terme. Les périodes glaciaires sont liées aux cycles de Malkovitch. La première est parce que l’orbite de la Terre autour du soleil est plus ou moins circulaire/elliptique. L'autre concerne les changements dans l'axe de la Terre. Un effet a une durée de 13.000 5.000 ans, l'autre environ XNUMX XNUMX ans. Ce sont des phénomènes mathématiques difficiles qui peuvent être calculés (pas par moi, d'ailleurs). Nous vivons actuellement une période de calme rare sur le plan climatique. Cette période jusqu'à la prochaine période glaciaire dure encore XNUMX XNUMX ans. C’est-à-dire sans influence extérieure. Comme des météorites qui frappaient les dinosaures à la tête. Ou une espèce animale complètement indifférente au climat. Vous terminez par : « Les politiciens abusent du climat pour détourner l’attention des vrais problèmes du monde. » Je vois les choses dans l’autre sens. Les hommes politiques s’occupent de toutes sortes de problèmes réels pour ne pas avoir à prendre des mesures en profondeur en matière de climat.
Abonné
Louis-Pascal de Geer 3 janvier 2024
Tout d'abord, bonne année du Brésil.
Nous avons eu ici le printemps le plus chaud (du 21 septembre au 21 décembre) que je n'ai jamais connu depuis janvier 1967, lorsque je suis arrivé ici en tant qu'immigrant. À mon avis, la chaleur ne peut plus être mesurée uniquement avec une température, mais il se passe bien plus encore, comme le rayonnement émis après les explosions solaires.
Les arbres qui fournissent de l’ombre peuvent aussi limiter ce rayonnement et quand je marche dans la rue, on passe d’arbre en arbre ! L’énorme augmentation des activités solaires et ses effets sur notre climat, hausse de la température de l’eau, etc. n’ont pratiquement pas été évoqués, voire pas du tout, à la COP 28 : dommage ! Bien sûr, le monde peut faire bien plus pour mieux résoudre les problèmes climatiques, notamment en Chine, en Inde, en Indonésie, en Russie, aux États-Unis, etc., mais à mon avis, cela n’apporte qu’une petite réponse au rôle du soleil au cours des dernières décennies. . Quelle a été la marge de sécurité utilisée pour les travaux Delta et quelle est la situation aujourd’hui ?
réaliste 3 janvier 2024
il n’y a/n’y a pas de problème climatique du tout, chacun le résout de son côté.
ça donne envie de vomir....
pluies acides/trou dans la couche d’ozone/déshydratation/terre se réchauffe trop rapidement. etc
bla bla il n'a jamais fait aussi froid dans les pays hivernaux tempérés jusqu'à moins 45
alors laisse la nature suivre son cours
Il peut geler ou dégeler 4 janvier 2024
réaliste a écrit :
il n’y a/n’y a pas de problème climatique du tout, chacun le résout de son côté.
ça donne envie de vomir....
pluies acides/trou dans la couche d’ozone/déshydratation/terre se réchauffe trop rapidement. etc
bla bla il n'a jamais fait aussi froid dans les pays hivernaux tempérés jusqu'à moins 45
alors laisse la nature suivre son cours
C’est une vision à très court terme.

Les variations climatiques se produisent depuis des siècles, mais les changements qui se produisent actuellement se produisent très rapidement.
Biographie + 7 janvier 2024
Cher réaliste. "Il n'y a/n'y a pas de problème climatique du tout" Beaucoup de gens doutent de la science. Oui, bien sûr, c'est possible. Mais vous n’êtes pas un sceptique mais un certain connaisseur. Pourquoi cette certitude qu’il n’y a pas de problème climatique ? Vous parlez du trou dans la couche d'ozone. On n'en entend plus beaucoup parler. Comment est-ce possible après tous ces avertissements ? Vous avez apparemment pensé que c'était absurde. Mais ce qui s'est réellement passé, c'est qu'au début les scientifiques ne savaient pas ce qui se passait, mais ils ont découvert que les CFC (chlorofluorocarbones) étaient la cause de l'appauvrissement de la couche d'ozone. La solution était assez simple. Éliminer les formes les plus dangereuses de ces CFC. Ceux-ci étaient utilisés comme propulseurs dans les bombes aérosols et dans les réfrigérateurs. Rétrospectivement, il semble simple de prétendre que cet avertissement était absurde. Parce qu'aucune catastrophe ne s'est produite.
Biographie + 7 janvier 2024
Louis Pascal de Geer a écrit :
Tout d'abord, bonne année du Brésil.
Nous avons eu ici le printemps le plus chaud (du 21 septembre au 21 décembre) que je n'ai jamais connu depuis janvier 1967, lorsque je suis arrivé ici en tant qu'immigrant. À mon avis, la chaleur ne peut plus être mesurée uniquement avec une température, mais il se passe bien plus encore, comme le rayonnement émis après les explosions solaires.
Les arbres qui fournissent de l’ombre peuvent aussi limiter ce rayonnement et quand je marche dans la rue, on passe d’arbre en arbre ! L’énorme augmentation des activités solaires et ses effets sur notre climat, hausse de la température de l’eau, etc. n’ont pratiquement pas été évoqués, voire pas du tout, à la COP 28 : dommage ! Bien sûr, le monde peut faire bien plus pour mieux résoudre les problèmes climatiques, notamment en Chine, en Inde, en Indonésie, en Russie, aux États-Unis, etc., mais à mon avis, cela n’apporte qu’une petite réponse au rôle du soleil au cours des dernières décennies. . Quelle a été la marge de sécurité utilisée pour les travaux Delta et quelle est la situation aujourd’hui ?
Cher Louis Pascal. "Vous dites:
"L'énorme augmentation des activités solaires et ses effets sur notre climat, la hausse de la température de l'eau, etc. n'ont pratiquement pas été discutés, voire pas du tout, à la COP 28 : c'est dommage." Ce serait peut-être une idée d'écrire au GIEC une lettre pour demander si ils Avez-vous déjà pensé au rôle du soleil ? Vous recevrez peut-être une réponse amicale : « Dès les premières activités du GIEC, nous avons bien sûr regardé le rôle du soleil, mais nous avons trouvé des effets du cycle solaire (allant de 7 à 11 ans) mais pas à long terme. terme, par exemple à partir de maintenant jusqu'en 2100.
Abonné
Louis-Pascal de Geer 9 janvier 2024
Nous semblons donc savoir exactement ce que les agriculteurs doivent faire, mais nous ne pouvons rien dire de significatif sur ce que fera le soleil avant 2.100 XNUMX ? Belle réponse Bio+.
Vous ne pouvez plus répondre.

Quelles sont les cotations actuelles ?

Consultez et comparez vous-même les prix et les tarifs

Opinie Kasper Walter

La transition énergétique s’enlise dans ses propres bonnes intentions

Actualités Melk

La Nouvelle-Zélande reporte la taxe sur les émissions agricoles

Opinie Kasper Walter

Arrêter d'utiliser des panneaux solaires sur les terres agricoles ?

Opinie Kasper Walter

Effet des 122 plans d'alarme climatique

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login