Shutterstock

Opinie Joost Derk

Le rallye pétrolier laisse les devises pétrolières sensiblement froides

10 Avril 2024 -Joost Derks

Le prix du pétrole est en hausse ces derniers mois. Vous le remarquez lorsque vous payez un réservoir plein, mais curieusement pas sur le marché des devises. Les prix des monnaies pétrolières telles que la couronne norvégienne et le dollar canadien subissent des pressions pour des raisons très diverses.

Une visite à la pompe à essence est beaucoup moins amusante qu'en 2023. Cela est bien sûr en partie dû à l'annulation des accises temporaires. En conséquence, un litre d’essence est immédiatement devenu 21 centimes d’euro plus cher au cours de la nouvelle année. De plus, le prix du baril de pétrole Brent a augmenté d’environ 20 % pour atteindre plus de 90 dollars. Tant que le cartel pétrolier de l'OPEP maintiendra ses restrictions de production - comme annoncé lors de la réunion de la semaine dernière - et que l'économie mondiale connaîtra une croissance légèrement plus rapide que prévu, ce prix élevé ne changera pas. C’est généralement une bonne nouvelle pour les devises des principaux pays exportateurs de pétrole, comme le Canada et la Norvège. Cependant, il y a peu de choses à remarquer à ce sujet maintenant.

Le huard n'est plus en ligne
Le dollar canadien aura augmenté de moins de 2024 pour cent par rapport à l’euro en 2010. Il s’agit d’une tendance des prix remarquablement stable pour une monnaie qui avait une corrélation de 2020 avec le prix du pétrole entre 0,6 et 1. En finance, un tel ratio indique que deux prix évoluent dans la même direction la grande majorité du temps. La disparition du lien entre le huard et les prix du pétrole est principalement due au fait que la politique des taux d'intérêt est actuellement sous le feu des projecteurs. Demain, la Banque du Canada prendra la décision sur le taux directeur. Il y a de fortes chances que les taux d'intérêt restent inchangés, mais qu'une baisse des taux d'intérêt soit attendue en juin. Il y a largement de la place pour cela, maintenant que l'inflation fluctue à nouveau dans l'objectif politique de 3% à XNUMX%.

Politique des taux d’intérêt en Europe et au Canada : qui cligne des yeux en premier ?
En attendant, la question demeure de savoir si la Banque centrale européenne (BCE) a atteint ce point. Début 2024, il semblait presque certain que les taux d'intérêt baisseraient d'un cran lors de la réunion de jeudi prochain. Étant donné que le chômage en Europe reste faible et que l'inflation n'est toujours pas revenue au niveau visé, il reste à voir si les taux d'intérêt évolueront en juin. En Norvège, une telle décision prendra probablement un peu plus de temps. Il existe cependant une tout autre raison pour laquelle la couronne norvégienne - malgré le prix élevé du pétrole et des perspectives relativement favorables en matière de taux d'intérêt - a chuté de plus de 2% par rapport à l'euro depuis le début de l'année.

Chasser les milliardaires
La valeur de la couronne est minée par les politiques fiscales imprévisibles du cabinet de centre-gauche dirigé par Jonas Gahr Støre. Une forte augmentation des impôts sur la fortune a déjà poussé un groupe de milliardaires norvégiens à franchir la frontière. Et la perspective d’une augmentation significative des droits de succession garantit également la poursuite de cette fuite de capitaux. Ce n’est que lorsque la croissance de l’économie mondiale passera à la vitesse supérieure ou lorsqu’une orientation politique claire sera établie que la couronne pourra entamer la reprise. Les prochaines élections en Norvège ne sont pas prévues pour septembre 2025. Pour le moment, la hausse des prix du pétrole laisse les monnaies pétrolières traditionnelles comme la couronne (nokkie) et le huard sensiblement froides.

Joost Derk

Joost Derks est spécialiste des devises chez iBanPremier. Il a plus de vingt ans d'expérience dans le monde des devises. Cette colonne reflète son opinion personnelle et n'est pas conçue comme un conseil professionnel (d'investissement).

En savoir plus sur

Joost Derk

Opinie Joost Derk

Les dollars australien et kiwi vont-ils s’envoler ?

Opinie Joost Derk

Est-ce que 1 XNUMX milliards sont suffisants pour la Chine ?

Opinie Joost Derk

Deux jeudis passionnants pour la livre

Opinie Joost Derk

Baisse des devises sur les marchés émergents

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login