RFO

Opinie Jurphaas Lugtenburg

Nous ne pouvons pas le rendre plus amusant, mais plus difficile

28 février 2023 - Commentaires 15

Tout comme la déclaration de revenus, la déclaration combinée - populairement connue sous le nom de décompte de mai - ne figure pas en tête de liste des emplois préférés de la plupart des agriculteurs. Avec un peu de bon sens, un conseiller ou éventuellement avec l'aide du helpdesk RVO, il a toujours été possible d'introduire correctement les parcelles, cultures et autres données dans le système gouvernemental. Or, la Politique Agricole Commune (PAC) va être refondue cette année et avec elle tout le système de la Tâche Combinée va également être chamboulé.

Les systèmes TIC gouvernementaux ne sont généralement pas connus comme étant les plus conviviaux, mais le module « Mes colis » de RVO s'est avéré être un système très pratique pour la plupart des agriculteurs. Vous entrez dans la zone cultivée, la culture principale, tout engrais vert, la bordure du champ, l'état du phosphate, n'oubliez pas les bonnes coches et Kees a terminé. Était Kees, car cette saison, des zones non productives peuvent/devraient également être introduites. Avec les bandes tampons obligatoires et les conditionnalités dites, bonnes conditions agricoles et environnementales (GAEC), ce n'est certainement pas devenu plus facile.

Nous avons déjà reçu un premier signe que les choses allaient être moins faciles cette saison avec le contrôle BGT (Basic Registration Large-scale Topography). Le RVO avait rétabli les limites des champs et chaque agriculteur était invité à les vérifier et à signaler les erreurs si nécessaire. Il y avait pas mal d'erreurs dans ma propre ferme et j'ai parlé à très peu de collègues qui n'ont pas trouvé d'erreurs dans le BGT. Nous avons dû signaler ces erreurs à temps, car les nouvelles frontières constituent la base du décompte de mai. Cependant, la réponse standard de RVO était quelque chose dans le sens de "tracer les limites correctes dans le prochain exercice combiné". Pourquoi alors le chèque BGT?

Les zones sans cultures ont fait grand bruit
On savait que beaucoup de choses allaient changer cette saison. Fournir à temps des éclaircissements à ce sujet par le ministère de l'Agriculture n'a pas été entièrement couronné de succès, c'est le moins qu'on puisse dire. Le blé d'hiver et les tulipes étaient déjà en terre chez de nombreux agriculteurs avant qu'il ne soit clair sur les zones sans culture. Les zones franches enregistrées en janvier dans le module "Mes parcelles" ont déjà fait grand bruit. En théorie ce n'est pas très difficile. La base est une zone sans culture de trois mètres. Si une telle bande occupe plus de 4 % de la parcelle, elle peut être réduite à un demi-mètre au final. Cependant, il existe de nombreuses exceptions à la règle principale. Le long d'un fossé sec, la zone sans culture est toujours d'un mètre, le long des cours d'eau de la directive-cadre sur l'eau (DCE) la bande tampon est de cinq mètres, qui peut éventuellement être réduite par la règle des 4%, et dans les cours d'eau écologiquement vulnérables la bande tampon est toujours de cinq mètres. En dehors de cela, le décret sur les activités est toujours en vigueur.

Un exemple pratique : Sur une parcelle de 100 mètres de large avec un fossé d'amenée d'eau de part et d'autre, une zone sans culture de 1 mètre peut être maintenue sur la base du CAP. Un fossé sur les promontoires est laissé de côté par souci de simplicité. Si la parcelle a une largeur de 40 mètres, la zone sans culture peut être réduite à 0,5 mètre. Par exemple, si des pommes de terre sont plantées ou des oignons sont semés sur cette petite parcelle, et que l'agriculteur en question dispose d'un pulvérisateur avec des buses anti-dérive à 90%, il doit respecter la zone franche de 1 mètre de large du décret d'activités et non le 0,5 mètre du CAP. Pas de réduction de dérive de 90 % ? Ensuite, ce sera 1,5 mètre. C'est en fait ce à quoi nous avons été habitués ces dernières années.

Ça devient fou avec les mèches sèches
Ça devient fou avec des fossés secs où il n'y a pas d'eau du 1er avril au 1er octobre. Le décret sur les activités n'exige pas de zone sans culture là-bas, mais dans la nouvelle situation, une zone tampon obligatoire de 1 mètre est requise. La règle des 4 % ne s'applique pas ici. Supposons que la petite parcelle de l'exemple ait un fossé sec d'un côté et un aquifère de l'autre. Avec du blé, il faut alors laisser 1 mètre le long du fossé sec et seulement 0,5 mètre le long du fossé d'amenée d'eau (où le risque de lessivage dans les eaux de surface est logiquement plus important).

Bref; les règles ne sont pas devenues plus logiques et certainement pas plus simples. Il faut du temps pour tout savoir et le recalculer pour votre propre entreprise. Mais si vous vous asseyez pour cela, c'est largement faisable. Cela ne devient vraiment difficile que si vous souhaitez vous inscrire auprès de RVO. Entièrement en phase avec cette époque, le RVO a rempli le site de vidéos et d'infographies sur la façon de dessiner des bandes tampons et des éléments paysagers, par exemple. Indiquer sur quel bouton cliquer réussit dans les vidéos, mais c'est là que ça se termine. Lorsque les limites du BGT ne sont pas correctes, vous pouvez créer une nouvelle limite. Mais essayez à nouveau de faire passer la bonne bande tampon. Sans oublier de dessiner des éléments de paysage avec le bon code de culture. Et que faites-vous si à la fois un fossé d'alimentation en eau et un fossé sec sont indiqués sur la carte ou si des fossés dans un pré sont dessinés comme des fossés ?

Ajustement mineur de l'argent à l'or
Il n'est pas surprenant que certains agriculteurs attendent simplement. D'autres ont commencé à y réfléchir, mais j'entends de nombreux collègues dire que vous ne pouvez pas le comprendre sans l'aide téléphonique de RVO. C'est aussi mon expérience, soit dit en passant. Les employés de RVO sont généralement sympathiques et essaient d'aider du mieux qu'ils peuvent. Ils n'ont pas non plus de réponse toute faite à tout et les questions des agriculteurs révèlent également des lacunes dans les lignes directrices pour lesquelles une politique doit encore être élaborée.

Maintenant, la date limite pour terminer le recensement de mai est encore dans quelques mois. Cependant, un "Mes parcelles" correctement renseigné est nécessaire pour faire une simulation au niveau de l'exploitation avec la nouvelle PAC. C'est la première étape, écrit RVO sur le site. Avec des ajustements mineurs, il peut toujours être possible de se qualifier pour la prime à l'hectare ou de passer de l'argent à l'or. La disponibilité tardive de l'outil de simulation - avec, si j'ai bien compris, pas encore toutes les fonctionnalités - est une autre histoire. Si, en tant qu'agriculteur, vous devez/voulez encore apporter des modifications au plan de culture pour la PAC, le temps presse.

Réduisez les tracas administratifs au minimum
L'année dernière, l'image catastrophique au ministère était qu'en raison des nombreuses règles et d'une indemnisation inférieure par rapport à l'ancienne PAC, une partie des agriculteurs a abandonné la participation à la PAC. Si cela se produisait, le ministère perdrait un instrument important pour piloter le secteur. J'ai entendu cela plusieurs fois au RVO. Ensuite, vous pensez que le ministère fait tout son possible pour que les conditions préalables soient aussi simples que possible. Et de minimiser les tracas administratifs afin de maintenir le seuil de ce côté-là le plus bas possible pour les entrepreneurs. Mais c'est peut-être trop simpliste. Là où le fisc a utilisé pendant des années le slogan « nous ne pouvons pas le rendre plus amusant, mais plus facile », RVO est autorisé à adopter le slogan : « nous ne pouvons pas le rendre plus amusant, mais plus difficile ».

boerenbusiness. Nl

Jurphaas Lugtenburg

Jurphaas Lugtenburg est rédacteur en chef chez Boerenbusiness et se concentre principalement sur les secteurs de l'agriculture arable et le marché de l'alimentation animale et de l'énergie. Jurphaas possède également une petite ferme arable à Voorne-Putten (Hollande méridionale).

En savoir plus sur

Politique agricole commune
commentaires
Commentaires 15
Abonné
capitaine parti 1 mars 2023
C'est en réponse à cela Boerenbusiness article:
[url = https: // www.boerenbusiness.nl/column/10903087/leuker-kan-we-niet-maken-wel-plus difficile]Nous ne pouvons pas le rendre plus amusant, mais plus difficile[/url]
En remplissant l'histoire du bouchon, je découvre que si je sème un beau mélange d'engrais vert avec des plantes à fleurs sur lesquelles les abeilles volent après avoir semé du blé, je n'obtiens même pas de bronze et lorsque je sursemence de l'ivraie vivace au printemps, j'obtiens facilement obtenir de l'argent, je passe donc d'un bel attracteur d'abeilles à un engrais vert d'herbe morte.
Abonné
jk 1 mars 2023
capitaine parti a écrit :
C'est en réponse à cela Boerenbusiness article:
[url = https: // www.boerenbusiness.nl/column/10903087/leuker-kan-we-niet-maken-wel-plus difficile]Nous ne pouvons pas le rendre plus amusant, mais plus difficile[/url]
En remplissant l'histoire du bouchon, je découvre que si je sème un beau mélange d'engrais vert avec des plantes à fleurs sur lesquelles les abeilles volent après avoir semé du blé, je n'obtiens même pas de bronze et lorsque je sursemence de l'ivraie vivace au printemps, j'obtiens facilement obtenir de l'argent, je passe donc d'un bel attracteur d'abeilles à un engrais vert d'herbe morte.
regarder le lessivage et l'accumulation d'os sous le semis est également bien meilleur.
Il peut geler ou dégeler 1 mars 2023
capitaine parti a écrit :
C'est en réponse à cela Boerenbusiness article:
[url = https: // www.boerenbusiness.nl/column/10903087/leuker-kan-we-niet-maken-wel-plus difficile]Nous ne pouvons pas le rendre plus amusant, mais plus difficile[/url]
En remplissant l'histoire du bouchon, je découvre que si je sème un beau mélange d'engrais vert avec des plantes à fleurs sur lesquelles les abeilles volent après avoir semé du blé, je n'obtiens même pas de bronze et lorsque je sursemence de l'ivraie vivace au printemps, j'obtiens facilement obtenir de l'argent, je passe donc d'un bel attracteur d'abeilles à un engrais vert d'herbe morte.
C'est nouveau pour moi, je ne l'ai pas encore vraiment étudié car les règles changent encore.

L'épandeur est consentant.
Abonné
Zuidwest 1 mars 2023
J'ai entendu dire par mon conseiller la semaine dernière que tout sera probablement reporté d'un an....
Nous aurons des éclaircissements à ce sujet avant le 1er avril.
Abonné
gerard 1 mars 2023
capitaine parti a écrit :
C'est en réponse à cela Boerenbusiness article:
[url = https: // www.boerenbusiness.nl/column/10903087/leuker-kan-we-niet-maken-wel-plus difficile]Nous ne pouvons pas le rendre plus amusant, mais plus difficile[/url]
En remplissant l'histoire du bouchon, je découvre que si je sème un beau mélange d'engrais vert avec des plantes à fleurs sur lesquelles les abeilles volent après avoir semé du blé, je n'obtiens même pas de bronze et lorsque je sursemence de l'ivraie vivace au printemps, j'obtiens facilement obtenir de l'argent, je passe donc d'un bel attracteur d'abeilles à un engrais vert d'herbe morte.
Je veux voir ces plantes fleuries
Je n'ai pas de fleur dans mon bélier et c'est après le blé
Je peux le faire avec de l'orge d'hiver
hier, quelqu'un de RVO a appelé pour voir si j'étais occupé et si elle avait besoin d'aide, principalement à propos d'éléments paysagers tels que des piscines et des haies forestières
Abonné
Zélande 1 mars 2023
C'est moi ou j'ai raté quelque chose ? Je ne comprends pas comment une organisation sectorielle ou un syndicat a accepté/ou est d'accord avec un tel plan d'action. Croyez-moi : ce n'est pas normal et inacceptable. Vous avez votre organisation pour organiser ou bloquer cela.
Abonné
juin 1 mars 2023
Zeland a écrit :
C'est moi ou j'ai raté quelque chose ? Je ne comprends pas comment une organisation sectorielle ou un syndicat a accepté/ou est d'accord avec un tel plan d'action. Croyez-moi : ce n'est pas normal et inacceptable. Vous avez votre organisation pour organiser ou bloquer cela.
uuhm naja n'avait malheureusement pas le choix. commission européenne nous l'a fait avaler sous le couvert d'une dérogation. même si vous n'entendrez aucun constructeur se plaindre lorsque la dérogation sera levée. mais c'est un autre débat.
fabricant de règles 1 mars 2023
Comment peut-il être vrai que si nous ne sommes pas au courant de toutes les règles le 1er janvier, alors nous devons les respecter cette année-là, cela a été complètement décroché, l'année dernière avec la dérogation, les éleveurs de vaches pour la plupart ne savaient que après la saison de sortie, ce qu'ils auraient dû être autorisés à conduire, eh bien, supposez le pire, le pire qui puisse nous arriver, que ces décideurs politiques continuent de nous rendre la vie impossible

Je ne suis pas moi-même un éleveur de vaches, mais je le vis maintenant, est-ce la nouvelle normalité, conduisez simplement d'Amsterdam à Eindhoven, nous déterminerons ensuite à quelle vitesse vous auriez pu conduire partout, mais vous serez condamné à une amende de 1000 euros, gardez simplement cela à l'esprit.
Abonné
Geert 1 mars 2023
Je travaille dessus depuis un moment maintenant et certaines choses comme l'inscription peuvent être faites, mais lorsque vous commencez à travailler avec l'outil de simulation (qui contient également des erreurs), cela devient vraiment un casse-tête.
J'ai aussi assisté récemment à deux réunions d'information et il semble que les règles soient toujours interprétées différemment.
La dernière réunion de RVO était lundi, nous y avons envoyé des questions à l'avance et dans la demi-heure avant la réunion, une certaine question a été répondue par oui et une heure et demie plus tard dans la réunion, la même question a été répondue par non par les messieurs de RVO et il y a aussi des questions auxquelles ils n'ont pas de réponse.
Si les gens de RVO ne le savent pas déjà et que les programmes sont pleins d'erreurs, comment sommes-nous censés le faire de la manière la plus optimale possible ?
Abonné
Zélande 1 mars 2023
Il ressort clairement de ces réactions qu'il s'agit d'un règlement peu clair. Pour cela, l'organisation du secteur doit le bloquer et l'ajuster de manière à ce qu'il soit normalement faisable et autrement inacceptable. Faites-les éclater avec leurs points et leurs primes, suspendez tout. Ce qui est réalisable, par exemple : les cours d'eau WFD tamponnent 3 mètres pour la fertilisation et la protection des cultures, tous les autres fossés contenant de l'eau qui se jettent dans KWR 1 mètre et c'est tout. Les fossés secs et les fossés sont un non-sens à inclure dans un tel plan de gestion.
Ne vous laissez pas abuser, c'est punissable !
Abonné
bombe à retardement 2 mars 2023
Zeland a écrit :
Il ressort clairement de ces réactions qu'il s'agit d'un règlement peu clair. Pour cela, l'organisation du secteur doit le bloquer et l'ajuster de manière à ce qu'il soit normalement faisable et autrement inacceptable. Faites-les éclater avec leurs points et leurs primes, suspendez tout. Ce qui est réalisable, par exemple : les cours d'eau WFD tamponnent 3 mètres pour la fertilisation et la protection des cultures, tous les autres fossés contenant de l'eau qui se jettent dans KWR 1 mètre et c'est tout. Les fossés secs et les fossés sont un non-sens à inclure dans un tel plan de gestion.
Ne vous laissez pas abuser, c'est punissable !
C'est vrai, mais qui lance la chauve-souris dans le poulailler ? N'est-ce pas le travail du ministre? Pensez-vous que le RVO s'endort devant le fait que 100, ou 1000 10.000 ou 100 100 agriculteurs grognent ? C'est le ministre qui doit demander des comptes au RVO. Si nous ne remplissons pas tous sauf pour XNUMX, nous sommes tous jusqu'à XNUMX après le ...
C'est comme ça ici aux Pays-Bas. Ceux qui crient le plus fort : je ne le rendrai pas, il a déjà été rendu.
Van der Tak doit contacter l'Adema, et vite. Nous avions un bon système.
Bonne chance et patience à tous, et ne cassez pas votre ordinateur en morceaux.
Il peut geler ou dégeler 2 mars 2023
Cela va être amusant car tout le monde explique les règles différemment.

Les tribunaux vont être occupés.
Claas 8 mars 2023
Si les bandes tampons et les éléments paysagers reçoivent des valeurs naturelles en raison de ce règlement, l'office des eaux doit également ajuster les évaluations. Seule une fraction des terres arables est payée pour la nature.
Abonné
bombe à retardement 8 mars 2023
est un point
Abonné
Wilco 8 mars 2023
sud-ouest a écrit :
J'ai entendu dire par mon conseiller la semaine dernière que tout sera probablement reporté d'un an....
Nous aurons des éclaircissements à ce sujet avant le 1er avril.
Pourquoi ne pas fixer une date butoir au 1er avril, il faut que tout soit clair sinon ce sera 2024
Vous ne pouvez plus répondre.

Quelles sont les cotations actuelles ?

Consultez et comparez vous-même les prix et les tarifs

Fond GLB

La tâche combinée reste une grande fosse aux serpents

Fond Politique européenne

L'Allemagne mûrit les esprits pour une casquette plus verte

Nouveautés La betterave à sucre

Le nouveau GLB freine le commerce des LLB

Nouveautés GLB

Les Pays-Bas doivent répartir plus équitablement l'argent du plafond

Rester en contact

Inscrivez-vous et recevez chaque jour les dernières nouvelles dans votre boîte de réception