Propre image

Tournée des cultures oignons - semaine 36

Rendement inférieur de l'oignon et qualité de stockage douteuse

10 Septembre 2021 -Jesse Torringa

Maintenant qu'une partie des oignons de semence a été récoltée, le rendement en oignon semble inférieur à la moyenne sur 5 ans, comme prévu. La saison de croissance difficile a entraîné une baisse des tonnes et il y a aussi des doutes sur la qualité du stockage.

Après une période froide et humide, la récolte d'oignons a été très mauvaise. En juin, les producteurs d'oignons ont vu que la culture connaissait une poussée de croissance et - avec l'expansion de la superficie de 11 % - un rendement record semblait arriver. Nous n'en sommes plus si sûrs et nous savons mieux.

Le rendement n'est pas bon
Maintenant que les premiers oignons de semence sont récoltés, les fûts semblent décevants comme prévu. En moyenne, ce n'est pas mauvais, comme l'année sèche de 2018. Mais ce n'est pas facile, disent plusieurs producteurs d'oignons. En termes de taille, il est très variable cette année. Il existe de nombreuses parcelles où la position est loin d'être optimale et donc un lot approximatif est créé. Là où le mildiou a frappé, de nombreuses tonnes sont manquées.

Arjen Jakobs, producteur d'oignons à Wezup (Drenthe), a vu la croissance s'arrêter soudainement après que le mildiou a frappé un bloc d'oignons rouges. "Bien sûr, vous ne savez pas exactement ce qui aurait poussé si ce mildiou n'avait pas pénétré aussi lourdement, mais étant donné l'état de la récolte à ce moment-là, il me manque 10 tonnes par hectare." 

La repousse sur des parcelles sans mildiou est aussi souvent décevante. Il semble manquer de soleil et de température et le feuillage meurt rapidement. Bien que le sud des Pays-Bas ait commencé à récolter à peu près au même moment que la normale, le centre et le nord des Pays-Bas ont commencé plus tôt. Par rapport aux autres années, il y a déjà beaucoup d'oignons dans l'andain avant la première semaine de septembre.

Le chargement des oignons est en moyenne plus précoce que les autres années.

Énormément de parcelles
Bien que les parcelles se soient complètement aplaties à cause du mildiou en 14 jours et que la croissance ait été régulière en moyenne, il existe également un grand nombre de parcelles bien au-dessus de la moyenne. Les parcelles de 80 tonnes ne font pas exception. Cette distribution semble également être présente dans le Crop Tour. Les essais le montreront clairement.

La qualité peut devenir un problème
Une partie des oignons entre dans le hangar, mais les producteurs d'oignons ne sont pas tous convaincus de la bonne qualité de stockage cette saison. Le moment MH était loin d'être idéal pour de nombreux producteurs d'oignons cette année. La pulvérisation elle-même s'est bien déroulée, mais ce qui s'est passé dans les semaines suivantes rend l'efficacité du MH discutable. 

"Un bon flux de sève de la plante au bulbe est la clé ici, généralement de préférence 2 à 3 semaines de bonne croissance de la culture après la pulvérisation", explique Mark Ermers, conseiller en culture chez Bayer Cropscience. Ce dernier ne va pas bien cette année. De nombreuses parcelles ont eu la première infestation de mildiou au moment de la pulvérisation de MH. Dans les semaines qui suivent, la croissance et l'absorption des cultures ne sont plus optimales et l'efficacité de la pulvérisation de MH diminue.

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Jesse Torringa

Jesse est éditeur chez Boerenbusiness et se concentre en particulier sur le secteur de l'agriculture arable, y compris les céréales et les oignons. Il suit également de près le marché des engrais. De plus, Jesse travaille dans une ferme arable à Groningen avec des pommes de terre de semence comme branche principale.
radar de pluie
Propulsé par Agroweer

Rester en contact

Inscrivez-vous et recevez chaque jour les dernières nouvelles dans votre boîte de réception