Propre image

Tournée des cultures oignons - semaine 13

Première parcelle d'oignons semée, mais rien de plus pour le moment

28 mars 2024 -Jesse Torringa

La première parcelle de semis d'oignons du Boerenbusiness Tournée des cultures a été semé mercredi matin dernier (27 mars). Le participant Klaasjan Boer a hésité un instant à semer avec les fortes précipitations attendues, mais des températures raisonnables sont attendues et le sol est bien tombé. Ailleurs aux Pays-Bas, quelques graines ont été semées de temps en temps, mais ce n'est pas grand-chose. La prochaine opportunité de semer des oignons semble très lointaine.

Au total, 5 hectares d'oignons ont été semés, dont la parcelle Crop tour à Kortgene. Les précipitations de ce matin (jeudi 28 mars) sont un trouble-fête et empêchent la poursuite des semis, explique Boer. Au total, environ 6 millimètres sont tombés. "J'aurais aimé faire plus et j'aurais pu préparer plus de terre à l'avance, mais ils ont renoncé à la pluie et elle est tombée. C'est pourquoi je suis content que nous n'ayons pas eu plus de terre prête à semer, sinon vous pouvez" Je ne l'utilise pas du tout pour le moment, "pas plus."

Malgré le fait que la surface était mouillée, les conditions étaient plutôt bonnes selon Boer. Il a vu plusieurs producteurs de sa région semer des oignons jeudi dernier. "Il n'a pas beaucoup plu ici ces derniers temps. Par contre, il n'a pas séché rapidement, ce qui était également décevant. La surface était encore humide, mais comme le sol est si raide, on ne s'y enfonce pas. Et Le sol du dessus est bien altéré, donc les semis se sont plutôt bien déroulés par la suite. »

La terre arable est tombée magnifiquement sur la parcelle de Kortgene (Zélande).
La graine est belle et humide.
Lorsque le vent se calme, Boer souhaite procéder à son premier désherbage.

Température raisonnable attendue
"Cela fait un moment que je me demande si nous devons ou non semer avec la pluie attendue en vue. Quand il sèche après beaucoup de pluie, vous avez une croûte dure. D'un autre côté, ils peuvent déjà être au-dessus du sol par "Avec la température raisonnable qu'ils attendent, tout va bien. Il ne fera certainement pas froid, donc c'est positif. En plus, j'ai semé à faible profondeur et la graine est dans un sol humide."

En regardant comment les graines ont été semées et comment le sol est tombé, Boer espère semer son autre hectare ce week-end. "Le vent souffle bien maintenant, alors peut-être que nous pourrons faire quelque chose samedi avant qu'il ne pleuve. Mais cela dépend beaucoup de la météo. Jeudi matin, pendant la préparation du terrain et les semailles, il avait également plu 2 millimètres et j'ai pu alors gérer " C'est le coup. Seulement celui-là a séché rapidement avec le vent et est différent des quelques millimètres tombés ce matin. " Lorsque le vent diminue, Boer souhaite procéder à la première pulvérisation de mauvaises herbes avec Stomp.

Ailleurs aux Pays-Bas, c'est calme
Elle explique que Farmer a ensemencé sa parcelle, c'est donc assez calme ailleurs aux Pays-Bas. Le producteur d'oignons René Haaijer indique qu'il a fait quelques semis dans le nord-est du pays, mais là aussi les hectares ne sont pas trop mauvais et "cela n'a pas vraiment d'importance" comment les choses se passent parfois. En outre, quelques semis ont été effectués occasionnellement sur les sols sableux plus légers, mais même là, ils restent limités. Les premières parcelles sont également disponibles au Flevoland.

Dans le Limbourg, où au niveau national les graines sont enfouies un peu plus tôt, le temps est également encore très humide et il y a peu d'activité. Par exemple, Hubert Linders, producteur d'oignons à Nederweert, dans le Limbourg, n'a pas encore semé. Aussi difficilement dans son environnement. "Il fait très humide ici, nous ne pouvons donc pas semer. Nous épandons donc principalement du fumier."

Compte tenu des prévisions météorologiques pour les deux premières semaines d'avril, au cours desquelles des précipitations relativement importantes sont attendues, il faudra un certain temps avant que la prochaine occasion de semer des oignons ne se présente. Nous sommes alors à la moitié du mois d’avril et avant de réaliser des travaux, il faut encore que ça sèche. Les producteurs indiquent que les millimètres doivent encore baisser. Si les prévisions météorologiques se réalisent, une répétition de la saison dernière est très proche.

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Jesse Torringa

Jesse est éditeur chez Boerenbusiness et se concentre en particulier sur le secteur de l'agriculture arable, y compris les céréales et les oignons. Il suit également de près le marché des engrais. De plus, Jesse travaille dans une ferme arable à Groningen avec des pommes de terre de semence comme branche principale.
Pression de la maladie - Phytophthora
Propulsé par Agroweer

Tournée des cultures pommes de terre - semaine 23

Phytophthora frappe tôt dans la saison

Tournée des cultures pomme de terre - semaine 22

Les problèmes continuent de s’accumuler pour les producteurs de pommes de terre

Tournée des cultures oignons - semaine 22

Date moyenne de semis des oignons proche de l'année dernière

Tournée des cultures Adrien Wortman

« Nous servons une chaîne de restauration rapide avec 14 producteurs »

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login